Un match nul 1-1 mais intense pour L’Allemagne et l’Espagne

Le match de l’Espagne contre l’Allemagne a toujours été l’un des temps forts de ce groupe. Il a pris une autre dimension après la défaite surprise de cette dernière contre le Japon lors de son premier match. L’Espagne, quant à elle, a l’occasion de montrer que son excellente prestation contre le Costa Rica n’est pas un cas isolé et qu’elle peut en faire de même contre les grands.

Les géants européens ont partagés les points

L’Espagne et l’Allemagne avaient besoin d’une victoire pour des raisons très différentes. La victoire de la première les aurait menés en huitième de finale presque à coup sûr, tandis qu’une victoire pour l’Allemagne devait les maintenir dans la Coupe du monde, car une défaite aurait pu signifier un billet de retour en Allemagne. Manuel Neuer a connu quelques moments de flottement alors que l’Espagne passait tout près par Dani Olmo et Ferran Torres en première mi-temps. La tête d’Antonio Rudiger, qui aurait pu ouvrir le score pour l’Allemagne à la 40e minute, a été annulée pour hors-jeu. Les deux équipes ont eu leurs moments mais aucune d’entre elles n’a pu trouver la clé d’un but et le score était nul à la mi-temps.

Un but égalisateur à la 83e minute a permis à l’Allemagne d’obtenir un match nul 1-1 contre l’Espagne. Le stade Al Bayt a vu les géants européens s’affronter et le match a été à la hauteur de son enjeu. Au cours d’une rencontre riche en actions, Alvaro Morata a donné l’avantage à l’Espagne, mais Nicolas Füllkrug a marqué pour rétablir la parité et donner une chance à l’Allemagne avant son dernier match de groupe.

 

Un match de haut niveau

Ce n’était peut-être qu’un match nul 1-1, mais il était d’aussi bonne qualité que l’on peut s’y attendre lorsque deux équipes aussi riches en histoire tactique récente se rencontrent. Les deux équipes peuvent également être satisfaites de ce résultat. L’Espagne reste en tête du classement tandis que l’Allemagne prend un point. Mais ne vous y trompez pas, les champions 2014 sont sous pression. Ils n’ont d’autre choix que de battre le Costa Rica lors de leur prochain match et d’espérer que le Japon ne fasse pas de cadeau à l’Espagne. 

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.