Angleterre contre Iran, le match le plus long depuis la coupe du monde de 1966

L’Angleterre a parfaitement débuté sa campagne pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 en battant l’Iran 6-2 au Khalifa International Stadium avec 27 minutes de prolongation. L’Angleterre se présente comme le favori du Groupe B et l’une des équipes qui seront soutenues pour faire un bon parcours au Qatar.

L’Iran est considéré comme l’équipe la plus faible du groupe B, qui comprend également les États-Unis et le Pays de Galles, mais il est 20e au classement mondial masculin de la FIFA.

Belle prestation pour les joueurs anglais

Après trente-cinq minutes sans but, Bellingham ouvre le score, d’une tête en boucle au-dessus du gardien iranien. Des buts intelligemment inscrits par Saka et Raheem Sterling ont suivi. En seconde période, l’Angleterre a marqué trois autres buts : par Saka, Marcus Rashford et Jack Grealish. Les joueurs iraniens se déchaînent et leurs tacles sont impétueux, même s’ils marquent deux buts en deuxième mi-temps, tous deux par Taremi, le premier sur une frappe puissante après un déboulé rapide, et le second sur un coup de pied de pénalité exécuté avec sang-froid après une faute douteuse commise à la dernière minute du temps additionnel. Le match se termine sur le score de 6-2 pour l’Angleterre. Les deux derniers matchs de groupe, contre les États-Unis et le Pays de Galles, constitueront certainement un test plus difficile pour l’Angleterre que l’Iran.

Une telle performance ravira Southgate, dont l’équipe affrontera ensuite les États-Unis dans le Groupe B.

 

Mehdi Taremi marque un but tardif

L’équipe de Gareth Southgate, qui n’avait pas gagné depuis six matches avant son entrée dans le Groupe B, menait 3-0 à la mi-temps après que Jude Bellingham, Bukayo Saka et Raheem Sterling ont marqué dans le dernier quart d’heure.

Le remplaçant Jack Grealish a inscrit le sixième but de l’Angleterre à la 90e minute, mais il restait encore un but à marquer, puisque Taremi a expédié son penalty à la 13e minute du temps additionnel. Saka a slalomé jusqu’à un autre but à l’heure de jeu, et si Mehdi Taremi a rapidement répondu pour l’Iran, Marcus Rashford a fait en sorte que l’avantage des Three Lions reste insurmontable.

L’Iran est classé vingtième au monde et n’est pas un adversaire facile. Le manager portugais de l’équipe, Carlos Queiroz, avait mis en place une équipe défensive. Il joue à cinq derrière, avec un seul attaquant devant : le très dangereux Mehdi Taremi, qui marque souvent pour son club, Porto. Mais l’Angleterre domine complètement son adversaire. L’effort anglais est mené par deux jeunes joueurs : Jude Bellingham, du Borussia Dortmund, qui parcourt tout le terrain, et Bukayo Saka, d’Arsenal, qui est mortel dès qu’il a le ballon, mais toute l’équipe semble confiante et vive d’esprit.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.