Le doublé de Martens propulse Les Parisiennes en phase de groupes de la Ligue des champions.

Le Paris Saint-Germain assure sa place en phase de groupes de la Ligue des Champions féminine après une victoire convaincante de 3-1 contre Manchester United au Parc des Princes.

La première mi-temps a été assez équilibrée entre les deux équipes, avec une occasion en or pour le PSG de prendre l’avantage lorsque l’attaquante Chawinga a contourné Mary Earps mais n’a pas réussi à convertir avec une frappe faible, ralentie par le défenseur Turner. United s’est développé dans le jeu, mais c’est le PSG qui a pris l’avantage à la 16e minute lorsque Lieke Martens a récolté le ballon sur une frappe de Chawinga pour le tirer au-delà d’Earps avec une finition contrôlée.

Ensuite, le PSG a commencé à dominer les chances, mais l’équipe anglaise a également tenté des incursions, avec Ella Toone et la vitesse de Geyse qui se sont montrées utiles. Les Red Devils n’ont pas su tirer profit de leurs occasions, Toone gaspillant une occasion en or d’égaliser juste avant la mi-temps après avoir été envoyée en un contre un contre Kiedrzynek.

L’équipe visiteuse est sortie en seconde mi-temps avec une nouvelle urgence et s’est remise dans le match avec un but rapide de Naalsund, qui a marqué bas après une course rapide de Geyse sur le côté droit et une passe basse précise. L’équipe anglaise a réussi à se ressaisir, mais peut-être que son empressement a été son undoing, car Les Parisiennes ont marqué à nouveau seulement une minute plus tard, Martens marquant à travers les jambes d’Earps après une contre-attaque efficace menée par Chawinga sur le côté gauche.

La situation s’est aggravée pour Earps, car Sandy Baltimore a trouvé de l’espace sur le côté droit et a balancé une passe/tir habile vers le poteau opposé qui s’est retrouvé dans le coin. La gardienne anglaise aurait certainement dû mieux couvrir l’angle. Poussée par leurs ultras, l’équipe à domicile a réussi à voir United malgré les tentatives de l’équipe visiteuse, qui a touché le poteau dans les arrêts de jeu.

Évaluations des joueuses du Paris Saint-Germain :

Katarzyna Kiedzynek, 6

Elisa De Almeida, 5

Sakrina Karchaoui, 6

Grace Geyoro, 7 – Une performance affirmée de la capitaine internationale française. Elle a été combative au milieu de terrain et a bien porté le ballon pour donner le rythme au PSG en possession, un maillon vital de la machine du milieu de terrain.

Lieke Martens, 8 – Une performance de joueur du match de l’internationale néerlandaise, qui a été clinique sur ses deux buts. Sa première réalisation était un effort contrôlé sur le rebond, et sa deuxième un tir bas au-delà d’Earps.

Jackie Groenen, 5

Clare Hunt, 5

Sandy Baltimore, 7 – De bonnes combinaisons sur le côté droit avec Chawinga et Martens qui ont causé des problèmes à la défense de United. Elle a également bien fait son travail défensif, en particulier contre Ella Toone.

Tabitha Chawinga, 7 – La vitesse fulgurante de Chawinga a été vitale pour les contres du PSG dans les deux mi-temps et elle a parfaitement préparé Baltimore et Martens pour leur double éclair qui a assuré une avance de deux buts pour l’équipe à domicile.

Korbin Albert, 5

Jade Le Guilly, 5

Évaluations des joueuses sélectionnées de Manchester United :

Mary Earps, 3 – Certainement pas la meilleure performance pour la gardienne anglaise numéro un de Manchester United. Aurait dû faire mieux sur au moins deux des trois buts encaissés, en particulier le troisième marqué par Baltimore.

Ella Toone, 5

Maya Le Tissier, 4

 

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.