Nagelsmann à Chelsea ? Voici ce que Tuchel en dit

Le quart de finale de la Coupe pour le FC Bayern et la conférence de presse de Thomas Tuchel

Mardi, le FC Bayern affronte Fribourg en quart de finale de la Coupe. Lors de la conférence de presse précédant la rencontre, Thomas Tuchel s’est exprimé non seulement sur ce match. La nouvelle information est que Nagelsmann est maintenant en discussion avec Chelsea pour succéder à Graham Potter, qui a été licencié dimanche et avait remplacé Thomas Tuchel en septembre dernier.

Lors de la conférence de presse du Bayern avant le match de Coupe contre le SC Fribourg mardi soir (à partir de 20h45 en direct sur Fanafoot), Tuchel a également brièvement commenté en tant que nouveau coach du Bayern. À la question de savoir s’il avait un conseil à donner à Nagelsmann concernant un engagement à Chelsea, Tuchel a répondu : « J’ai reçu la nouvelle très tard hier soir sur mon téléphone portable (la nouvelle du licenciement de l’entraîneur de Chelsea, ndlr). C’est un moment très fort ». Après son départ de Londres, il a « eu besoin de beaucoup de temps pour se détacher, car j’y ai travaillé longtemps et j’y ai noué des amitiés pour la vie. Mais le club a changé massivement, ce qui a rendu la séparation plus facile. C’est pourquoi je ne donnerai plus de conseils, car le club est différent. »

Concernant le catalogue des pénalités : « Je souhaite que nous puissions nous passer d’un tel catalogue »

Tuchel a également répondu aux questions sur sa gestion d’équipe et a souligné qu’il n’y aura pas de catalogue de sanctions pour les joueurs du Bayern. « J’espère que nous pourrons créer un climat de travail tel que nous n’aurons pas besoin d’un tel catalogue. Un tel catalogue doit venir de l’équipe elle-même. Je n’ai pas envie de jouer les policiers. Tout le monde peut être en retard et oublier de régler le réveil. Ça peut arriver. Un catalogue de sanctions n’a jamais été un sujet pour moi. » Son prédécesseur Nagelsmann avait récemment introduit un catalogue de sanctions.

Mardi, lors du deuxième match de Tuchel en tant qu’entraîneur, le Bayern affrontera le SC Fribourg en quart de finale de la Coupe de la DFB, avec Christian Streich sur le banc. Tuchel a parlé de la relation entre les deux entraîneurs : « Il n’y a aucune animosité envers Streich, absolument pas. C’est difficile d’entraîner contre Christian parce qu’il entraîne avec beaucoup d’émotion. Nous avons toujours résisté avec Mayence. Nous nous connaissons depuis notre jeunesse. Nos duels ont toujours été serrés, que ce soit en Coupe DFB ou pour le championnat d’Allemagne. »

Tuchel est ensuite devenu plus personnel, ajoutant : « Après les matches, nous avons toujours continué à discuter des rencontres devant notre bus, parce que c’est toujours un plaisir de parler avec lui, il a fumé une cigarette à cette occasion. Il a marqué le club comme personne avant lui. Il a atteint un statut de légende. On ne peut pas évaluer son travail assez haut. Sur le bord du terrain, nous sommes concurrents, j’espère que nous aurons l’occasion d’en parler après le match. »

Tuchel sur Musiala : « Une mi-temps, c’était la recommandation »

Tuchel est également revenu sur son propre effectif. Ainsi, il a déclaré à propos de Jamal Musiala, qui est de nouveau disponible après sa déchirure musculaire : « 90 minutes, ce n’est pas encore possible, ce serait imprudent. Contre Dortmund, c’était 20 minutes. Maintenant, c’est au moins une mi-temps, c’était la recommandation. » Concernant la qualité du joueur, l’entraîneur du plus grand club allemand a déclaré : « Il combine de nombreuses qualités, ce n’est pas seulement technique, c’est également le travail acharné. Nous avons la chance qu’il apporte un gros paquet. »

Tuchel a également parlé de Sadio Mané – le joueur de 49 ans connaissant le Sénégalais grâce à ses duels avec Liverpool en Premier League. En ce moment, Mané traverse un creux de forme au Bayern. Tuchel a souligné les qualités de l’attaquant : « Il ne fait aucun doute que Sadio est un joueur de tout premier plan. Il a remporté tous les titres avec Liverpool et a été un joueur clé. » Cependant : « Un changement de club peut toujours conduire à une phase d’adaptation. Les choses qui ont été mises en place au fil des années doivent être ajustées. Ensuite, une blessure survient – des attaquants comme Sadio sont bien sûr sensibles et perdent un peu de confiance en eux, ce que je remarque chez lui. »

Maintenant, du soutien doit être apporté : « Il n’y a aucun doute sur son attitude, il s’agit maintenant de confiance et de patience. La plupart du temps, il suffit d’un but, de retrouver un peu de joie, et c’est là que nous sommes maintenant. »

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.