Évaluations des joueurs | Nice 3-1 Sheriff Tiraspol : Le dernier représentant de la France atteint les quarts de finale de la Ligue Europa Conférence.

UEFA Europa Conference League, Huitièmes de finale, 16/03/23

L’OGC Nice s’est qualifié pour les quarts de finale d’une compétition européenne pour la première fois depuis 1960 en battant le Sheriff Tiraspol 3-1 (Agg. 4-1) dans l’UEFA Europa Conference League. Nice, entraîné officiellement par Julien Sablé plutôt que Didier Digard en raison d’une règle obscure de l’UEFA, a pris l’avantage en première mi-temps grâce à une finition maîtrisée de Gaëtan Laborde.

 

Première mi-temps : Nice impose son tempo

La défense du Sheriff Tiraspol était bien organisée en début de match. Le plan de jeu de l’équipe moldave était clair : rester compacte, contenir et essayer de jouer en contre-attaque. Cependant, elle manquait d’ambition ou d’invention en première mi-temps, et a été punie. Nice a été autorisé à avoir trop de temps pour jouer le ballon et à dicter le tempo du jeu. Bien que cela n’ait pas permis aux Aiglons de créer des occasions franches au cours de la première demi-heure, donner du temps de jeu à des joueurs talentueux tels qu’Aaron Ramsey et Khéphren Thuram semblait être un pari risqué.>br> Cependant, une initiative rapide de Kasper Schmeichel, qui a récupéré le ballon lors d’une rare incursion du Sheriff dans la moitié de terrain de Nice, distribué rapidement à Laborde, qui a trouvé Thuram avec une simple passe verticale. L’espace est une chose que l’on ne peut pas se permettre avec un progressiste aussi prolifique que Thuram, qui a avancé et a trouvé la passe précise pour mettre Laborde dans une position idéale pour marquer.

Le rythme de jeu de Nice s’est accéléré progressivement en première mi-temps. Terem Moffi et surtout Pablo Rosario auraient pu placer le match au-delà de leurs adversaires avant la mi-temps. 

Deuxième mi-temps : un but concédé, des substitutions et une fin de match maîtrisée

Nice a semblé avoir mis le match hors de portée de Sheriff en début de deuxième mi-temps. Rosario a joué le ballon dans les pieds de Moffi, qui a dansé autour de la défense avant de glisser le ballon sous le gardien Maxym Koval. Cependant, le Sheriff est revenu rapidement avec un but de Abdoul Tapsoba, capitalisant sur un mauvais dégagement de la tête de Jean-Clair Todibo, qui avait manqué la sélection en équipe de France plus tôt dans la journée.

Malgré une quadruple substitution perturbante, le rythme de jeu de Nice s’est stabilisé et a même permis à Billal Brahimi de profiter d’un espace à la fin de la rencontre pour inscrire le troisième but. 

Les notes des joueurs de Nice :

  • Kasper Schmeichel – 6
  • Jordan Lotomba – 5
  • Youssouf Ndayishimiye – 5
  • Jean-Clair Todibo – 4
  • Melvin Bard – 5
  • Pablo Rosario – 5
  • Khéphren Thuram – 8
  • Aaron Ramsey – 6
  • Billal Brahimi – 7
  • Terem Moffi – 7
  • Gaëtan Laborde – 7

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.