Drame de dernière minute à Brême – Le penalty de Werder a été annulé

Le Werder Brême et son espoir pour l’Europe

Actuellement, le Werder Brême n’a rien à voir avec la relégation. Il y avait toutefois un petit espoir pour l’Europe. Mais cet espoir a été mis à mal. Le Werder Brême a perdu le premier match après la pause internationale. L’équipe de l’attaquant national Niclas Füllkrug a perdu à domicile contre le TSG Hoffenheim avec un score de 1:2. Le match a connu une scène dramatique à la quatrième minute des arrêts de jeu. Les Brêmois ont d’abord obtenu un penalty pour une main, mais Mitchell Weiser était hors-jeu quelques moments auparavant, c’est pourquoi le penalty a été annulé. Werder a donc subi la défaite et Hoffenheim, candidat à la relégation, a enregistré sa deuxième victoire consécutive. Andrej Kramaric (50e) et Christoph Baumgartner (52e) ont assuré la victoire des Kraichgauer qui poursuivent leur redressement après la pause internationale. Malgré une offensive en fin de match courageuse, Amos Pieper (76e), entré en jeu 33 secondes auparavant, n’a pu sauver Werder que par un but de rapprochement.

Déroulement du match

« Nos garçons sont prêts pour la prochaine attaque », a annoncé l’entraîneur de Hoffenheim, Pellegrino Matarazzo, avant le coup d’envoi. La série de 14 matches sans victoire semblait oubliée. « On peut apprendre des échecs, mais les succès procurent du courage et une confirmation. Il est important que nous restions en mode d’attaque ». Cependant, les Kraichgauer n’ont pas tout de suite suivi les paroles de leur entraîneur par des actions très convaincantes. Les visiteurs ont certes eu le plus de possession en début de match et ont obtenu la première (et unique) occasion de TSG en première mi-temps grâce à Ihlas Bebou. Mais après la tentative bloquée par le capitaine du Werder, Marco Friedl, plus rien de vraiment significatif n’a été marqué.

Et Werder ? Il s’est montré très discret en matière d’offensive pendant la première demi-heure. Puis c’est Marvin Ducksch qui a failli donner l’avantage au Werder avec trois belles occasions en l’espace de cinq minutes. Il a d’abord échoué face au gardien de but spectaculaire d’Hoffenheim, Oliver Baumann (32e), puis deux minutes plus tard, sa prochaine tentative a été bloquée par John Anthony Brooks. Enfin, lors de sa troisième tentative, il a trouvé en Baumann un maître incontesté sur un tir à ras de terre de 16 mètres.

En seconde mi-temps, Hoffenheim a pris un bon départ. D’abord, Kramaric a marqué d’une tête, suite à un centre parfaitement ajusté d’Angelino. Deux minutes plus tard, Baumgartner a doublé la mise – également de la tête et également à courte distance – sur un service de Pavel Kaderabek.

Les hôtes ont eu besoin de quelques minutes pour se ressaisir, mais ils se sont montrés puissants en fin de match. Maximilian Philipp (90+2) n’a touché que le poteau.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.