Le Brésil ouvre le bal par une victoire étriquée

Bresil Croatie Coupe du Monde-2014C’EST PARTI !!! Le Mondial Brésilien 2014 a débuté, jeudi 12 juin, par le match d’ouverture entre le Brésil et la Croatie.

La pression est forte sur la Seleçao car tout le peuple du Brésil attend que son équipe chérie remporte le trophée de la Coupe du Monde. Les attentes sont donc élevées pour ce match d’ouverture entre les « jaunes » du Brésil et les « damiers » de la Croatie.

Le sélectionneur du Brésil, Luis Felipe Scolari a décidé d’aligner l’équipe qui avait remporté la Coupe des Confédérations l’an passé. Tandis que le jeune coach de la Croatie, Niko Kovac, a fait débuté les joueurs attendus à l’exception de Mario Mandzukic, suspendu et remplacé sur le front de l’attaque par Nikica Jelavic.

compo bresil 12-06-2014compo Croatie 12-06-2014

La Croatie ouvre le score

Si les hymnes nationaux ont largement été dominés par les Brésiliens qui ont fini à Capella, ce sont les Croates qui sont mieux entrés dans la partie. A l’image d’Oscar et de Daniel Alvès, l’entame du match a été difficile pour le Brésil car les Croates ont effectué un pressing tout terrain et très agressif, dans le bon sens du terme. Pressés, acculés, mais ayant la possession du ballon, les Brésiliens ont été très peu dangereux. Ils ont même eu tendance à reculer jusqu’à cette perte de balle d’Oscar, cette contre attaque très rapide des Croates, ce centre d’Olic et ce but contre son camp de Marcelo (0-1, 11e).

Stupeur, la Croatie a ouvert le score et c’est assez logique. Bien regroupée, avec un gratteur de ballon très efficace, Ivan Rakitic, un relanceur propre en la personne de Luka Modric et un Olic retrouvant une seconde jeunesse en attaque, la Croatie a posé beaucoup de problème aux Brésiliens. Et, comme le fit remarquer Arsène Wenger, « le Brésil n’est pas assez créatif devant une équipe regroupée ».

Quoi qu’il en soit, si cette ouverture du score n’a pas changé la physionomie de la rencontre avec un Brésil sans génie, très approximatif dans ses transmissions et une Croatie très solidaire, les Brésiliens ont eu un petit sursaut d’orgueil pour préserver leur invincibilité à domicile qui dure depuis 2002 et 39 matches consécutifs.

Neymar, le sauveur de tout un peuple

C’est alors que Neymar, jeune joueur de 22 ans déjà parmi les 10 meilleurs buteur de l’Histoire de la Seleçao (32 buts), a signé un exploit personnel pour égaliser d’une frappe placée à 20 mètres (1-1, 29e). Cette égalisation cache un peu les difficultés du Brésil dans la construction du jeu mais elle fait un bien fou aux Brésiliens car ils donnaient l’impression de commencer à douter.

Ce score de parité est le score à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, le match est reparti sur les mêmes bases avec un Brésil un brin décevant, mais peut-être écrasé par la pression, et une équipe Croates bien en place. On pouvait même se dire que les Croates allaient payer leur débauche d’énergie de la première mi-temps. Mais il n’en fut rien… Arrivant mieux à tenir le ballon, alors que le Brésil avait la possession du ballon jusqu’ici (70% contre 30%), la Croatie a fait passer quelques sueurs froides sur le gardien Brésilien, Julio César (56e, 60e).

C’est alors qu’a eu lieu le tournant du match. Ce tournant a été le fait d’une simulation de Fred dans la surface des Croates et d’un pénalty, imaginaire, sifflé par l’arbitre de la rencontre, Yuichi Nishimura. Premier match de Coupe de Monde et première très grosse erreur d’arbitrage. Neymar s’est donc chargé de transformer la sanction. Et malgré un pénalty très mal tiré, le jeune Brésilien donne l’avantage au sien (2-1, 71e). Ce deuxième but est très dur pour les Croates, qui indéniablement ne méritaient pas ça.

Pourtant ils n’ont pas abdiqué et ont tout donné pour arraché l’égalisation avec Olic (83e), une frappe lointaine de Modric (86e) ou un tir de Perisic (90e). Ceci n’a pas été suffisant et à force de pousser pour égaliser, la Croatie a laissé des espace au Brésil qui a marqué un nouveau but sur une contre attaque suite à un tir du pointu d’Oscar (3-1, 90e+1).

Ce score de 3 à 1 pour le Brésil sera le résultat final de ce match d’ouverture de la Coupe du Monde 2014. Cette victoire Brésilienne a été laborieuse et les Brésiliens ont été bien aidés par l’arbitre du match pour se sortir du guêpier tendu par les Croates. Pour la Croatie, ce score est non seulement sévère mais surtout immérité car le match nul aurait dû être le résultat logique de cette rencontre.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :