L’ASSE va en demi de la Coupe de France

Vainqueur de 6 Coupes de France (1962, 1968, 1970, 1974, 1975, 1977), Saint Étienne n’avait plus goûté aux demi finales de la compétition depuis 22 ans. Et, ce mardi 03 mars, les Verts avaient l’occasion de renouer avec leur glorieux passé puisqu’ils étaient opposés à Boulogne, club de National (3e division français), en quarts de finale de la CDF.

Une qualification au bout du suspens

Favori sur le papier, les hommes de Christophe Galtier ont pourtant lutté jusqu’au bout pour obtenir leur qualification en demi finales de la Coupe de France. Peu en confiance en ce moment car les Verts n’ont plus gagné en Ligue 1 depuis la 20e journée (quasiment deux mois sans victoire en championnat alors qu’ils sont 5e !!), la CDF sonnait comme une bouffée d’air pour l’ASSE.

Ainsi, après avoir éliminé un club de National en 8e (1-2 contre Reims), Saint Etienne s’est de nouveau déplacé chez un pensionnaire de 3e division française pour les quarts. Et la rencontre n’a pas été une partie de plaisirs pour les coéquipiers de Loïc Perrin.

ASSE-Boulogne-Coupe-de-FranceEn effet, Boulogne a ouvert le score sur un pénalty offert généreusement par l’arbitre de la rencontre, Fredy Fautrel, et transformé par Soubervie (1-0, 80e). Boulogne a cru avoir fait le plus dur et avoir un pied en demi finales de la compétition mais les Verts ont fait valoir leur statut en égalisant 4 minutes après le premier but grâce à Corgnet (1-1, 84e).

Les deux formations ont donc du avoir recours à des prolongations pour se départager. Ce qui n’a pas été la cas. Et c’est la loterie des tirs au but qui a été le juge pour déterminer l’équipe qualifiée en demi de la Coupe de France. A ce petit jeu cruel, Saint Etienne a été le plus chanceux et se qualifie donc pour les demi finales de la CDF. Une première depuis 22 ans pour le mythique club du Forez. Quant à Boulogne, la défaite est cruelle et amère mais c’est la dure loi du football.


Jérémy ParardPar Jérémy Parard

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :