Victoire de West Ham en Ligue de Conférence face à la Fiorentina: un Italien trahi à la 90ème minute.

Biraghi touché par des supporters, Fiorentina-West Ham 0-0 à la mi-temps

La Fiorentina subit une défaite cruelle de 2 à 1 contre West Ham et voit ses rêves de gloire s’envoler. Bowen offre la Conference League aux Londoniens dans les derniers instants du match, après que Benrahma a ouvert le score sur penalty et que Bonaventura a égalisé temporairement.

La première occasion est pour les Hammers à la 12e minute, Rice prend le ballon à la limite de la surface après un ricochet et tire, la balle sortant de justesse à droite de Terracciano. Pendant ce temps, les supporters britanniques se livrent à un lancer d’objets continuel sur le terrain. Biraghi est touché à la tête à la 33e minute avant de tirer un corner. Le capitaine de la Fiorentina, qui saigne du crâne, est contraint de se faire soigner par le personnel médical qui lui enveloppe la tête d’un « turban ». Dans les derniers instants du temps additionnel, les hommes d’Italienne frôlent l’avantage. Nico Gonzalez centre de la droite et trouve Kouamé qui touche le poteau de la tête, avec Jovic qui reprend le ballon dans les filets mais juste au-delà de la ligne de hors-jeu. L’arbitre annule et renvoie les deux équipes aux vestiaires sur un score nul.

La Fiorentina presse, mais West Ham remporte la Conference League

En début de deuxième mi-temps, Cabral remplace Jovic, blessé sur le but qui a ensuite été annulé. Les violas jouent mieux, mais à la 13e minute, les Hammers prennent l’avantage. Bowen contrôle le ballon de la poitrine dans la surface, trouvant la main de Biraghi. L’arbitre, après révision du Var, accorde un penalty. À 11 mètres se présente Benrahma qui trompe Terracciano et marque le 1-0. La Fiorentina ne se décourage pas et trouve l’égalisation immédiate après cinq minutes. Nico Gonzalez saute plus haut que tout le monde et sert Bonaventura de la droite, qui contrôle de la poitrine et croise du droit en trouvant le petit côté d’Areola. À la 25e minute, Mandragora manque le 2-1 d’un tir du gauche rapproché après une passe précise de Cabral. Les Hammers se créent une occasion à la 36e minute, Soucek frappant de la tête après un long lancer, avec Terracciano qui ne prend aucun risque et dévie en corner. Quand le match semble se diriger vers une prolongation, la douche froide arrive. Paquetà est à la passe centrale, Bowen se faufile entre les centraux trop larges en partant sur le fil du hors-jeu et dépasse Terracciano du gauche. C’est le 2-1 qui anéantit les espoirs de la Fiorentina, dont l’assaut final ne mènera à rien. West Ham célèbre la victoire, remportant la coupe et se qualifiant pour la prochaine Europa League.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.