« Paulo et Spinazzola incertains pour le match Siviglia-Roma »

Préparation, concentration et désir de jouer la finale de l’Europa League

La Roma s’entraîne à Trigoria et prépare non seulement le match contre la Fiorentina, mais aussi celui contre le Séville. Cependant, lors de l’entraînement de ce matin, des nouvelles inquiétantes sont arrivées de l’infirmerie : Dybala, Spinazzola et Pellegrini n’ont pas pu s’entraîner avec le groupe. Si les conditions du capitaine sont les plus encourageantes pour une utilisation à Budapest, l’Argentin et l’extérieur donnent quelques inquiétudes supplémentaires à José Mourinho. L’entraîneur portugais a parlé de leurs conditions à Sky Sport.

État des blessures à la Roma, selon Mourinho

José Mourinho a analysé l’état clinique des trois garçons et a cherché à donner des informations plus précises pour les prochains matchs : « J’espère pouvoir avoir Dybala au moins sur le banc contre Séville. Spinazzola ? Il est incertain si j’évalue sa condition aujourd’hui, mais nous verrons pour la finale. C’est différent pour Pellegrini. Il manquera le match contre la Fiorentina, mais il reviendra s’entraîner avec le groupe à partir de dimanche en vue de Budapest ».

Non seulement des joueurs individuels, mais l’entraîneur portugais a également parlé du Séville et de l’importance de cette finale : « Ils sont habitués à gagner cette compétition et viennent de la Champions. Nous avons nos qualités et nous chercherons à les mettre en difficulté. Ce qui est certain, c’est que nous n’irons pas en vacances à Budapest. La victoire en Conference est de l’histoire ancienne, maintenant nous avons cette finale à jouer mercredi. Je n’aime pas parler de doublé car il n’y en a pas encore. L’équipe ? Ce n’est pas l’effectif le plus fort avec lequel j’ai travaillé en termes de qualité et de quantité, mais au niveau humain, c’est une équipe parmi les meilleures de ma carrière ».

Le Séville, Mendilibar et son admiration pour Mourinho

Journée médiatique organisée par l’UEFA à moins d’une semaine du match entre la Roma et le Séville en Europa League. Si Mourinho de Trigoria a donné des indications sur l’état du groupe, José Luis Mendilibar, l’entraîneur espagnol, a voulu faire l’éloge du technicien giallorosso : « Rien qu’en voyant où il a été et tout ce qu’il a gagné, ça fait peur. Il a joué dans toutes les finales européennes, avec les meilleures d’Europe, et il parvient toujours à impliquer tous les joueurs, comme Eto’o à l’Inter qui a joué arrière gauche. L’affronter sera merveilleux mais nous voulons essayer de le battre ». Mais qui est actuellement le favori pour remporter la victoire finale ? « Pour le moment, c’est 50-50 : le Séville est favori pour son histoire, mais la Roma l’est pour le budget, donc tout est en équilibre. Nous avons tous les deux beaucoup changé et ils sont une équipe très italienne comme la Juventus ».

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.