Alex Sandro s’engage avec Galatasaray.

Les Départs

Le chapitre des départs revêt une importance aussi grande que celui des arrivées à la Juventus, compte tenu de la nécessité de contenir les coûts et de réduire les dépenses. Ainsi, examinons les joueurs qui semblent destinés à ne plus porter le maillot blanc et noir l’année prochaine. Après les adieux de Leandro Paredes, qui semble sur le point de s’installer en Espagne à l’Atletico Madrid, et d’Angel Di Maria, proche de l’Inter Miami, où il pourrait retrouver son ancien coéquipier du PSG, Lionel Messi, même Alex Sandro ne semble pas enclin à rester à la Juventus, malgré le renouvellement automatique pour une saison, qui est entré en vigueur en fonction des présences obtenues dans le championnat récemment conclu : le défenseur brésilien serait en effet suivi avec intérêt par Galatasaray, qui pourrait l’engager gratuitement, car la Juventus chercherait une solution pour rescinder son contrat. Le club bianconero économiserait ainsi un salaire lourd, de 6 millions d’euros nets par saison.

Les Rentrées

Le directeur sportif Giovanna Manna devra faire preuve de toute sa compétence pour trouver des solutions également pour les joueurs qui reviennent de prêt et qui sont hors du projet technique. En commençant par Arthur, qui revient à Turin après une expérience malheureuse à Liverpool : pour le milieu de terrain brésilien également, la Juventus, qui attend des propositions (des pistes espagnoles ou turques sont évoquées), envisagerait une résiliation de contrat. L’expérience de Weston McKennie au Leeds, relégué, n’a pas non plus été concluante pour laquelle les Bianconeri espéraient encaisser environ 35 millions pour le rachat de sa carte. En revanche, le milieu de terrain texan ne suscite pas beaucoup d’intérêt sur le marché, contrairement à Denis Zakaria, revenu en prêt à Chelsea, pour lequel des clubs de Premier League et de Bundesliga auraient manifesté leur intérêt.
Enfin, la situation est toujours ouverte pour Dejan Kulusevski, prêté en janvier 2022 à Tottenham et qui voudrait rester à Londres. Le club anglais n’a pas encore pris de décision définitive sur l’avenir du Suédois, compte tenu également de la révolution interne : après l’annonce hier du nouvel entraîneur, Ange Postecoglou, les dirigeants se concentreront sur les joueurs. Après l’obligation de rachat échouée, reste le droit, fixé à 35 millions d’euros, une somme que Tottenham juge trop élevée. Le club londonien voudrait une réduction.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.