Monaco a tenu bon

Monaco a reçu Arsenal dans son Stade Louis II en 8e de finale retour de la Ligue des Champions, ce mardi 17 mars. Après sa magnifique victoire du match aller contre Arsenal à l’Emirates Stadium (1-3), Monaco avait 98,2% de se qualifier d’après les 164 autres cas qui s’étaient déjà présentés en Coupe d’Europe depuis 1970.

La grosse perf du match aller de ce 8e de LDC

kondogbia-monaco-vs-arsenalComme l’a avoué Arsène Wenger en conférence de presse, Arsenal a été trop sûr de lui au match aller, le 25 février, lorsqu’il a reçu Monaco à Londres. En effet, après l’ouverture du score de Kondogbia pour les Monégasques (0-1, 38e), Arsenal s’est jeté à l’abordage du but de Monaco pour égaliser.

Car touché dans son orgueil d’être mené par Monaco, équipe supposée la plus faible de ces 8e de finale de la Ligue des Champions version 2015, Arsenal a tenté de manière désordonnée de revenir au score. Et les Gunners d’Arsène Wenger se sont fait prendre en contre, pensant surtout à attaquer et oubliant de défendre, deux nouvelles fois pour des buts de Berbatov (0-2, 53e) et de Ferreira Carrasco (1-3, 90e). Malgré la réduction du score d’Oxlade-Chamberlain (1-2, 90e), avec cette défaite à domicile (1-3) à l’aller du 8e, Arsenal avait largement compromis ses chances de qualification au tour suivant de la LDC.

Avec sa victoire à l’extérieur (1-3) contre Arsenal, Monaco a 98,2% de chance de se qualifier pour le tour suivant selon les stats de l’UEFA.

L’ASM souffre mais élimine Arsenal

Première mi-temps

Toutefois, pour son retour à Louis II dans le stade de son ancien club (1987-1994), Arsène Wenger n’y venait pas en victime. Toutefois la tâche s’annonçait difficile pour les Gunners car il fallait qu’ils marquent au moins 3 buts. D’autant que Monaco concède peu de buts cette saison comme le montre les 16 rencontres sans but encaissé sur leurs 22 dernières sorties. Aussi, sur les 33 cas précédents en Ligue des Champions où une équipe avait perdu 1-3 chez lui à l’aller, aucune n’a finalement réussi à se qualifier pour le tour suivant. Les statistiques n’étaient donc pas du côté d’Arsenal. Conscient de cela, le coach de Monaco Leo Jardim a construit une équipe solide, profitant du retour de Toulalan suspendu au match aller, pour attendre Arsenal et procédé par contres.

Pendant la première demi-heure de jeu, Monaco a bien résisté aux poussées d’Arsenal avec les actions de Giroud (14e), de Cazorla (20e) ou de Koscielny (23e). Une autre statistiques permettait de croire aux chances de Monaco : Subasic, le gardien Monégasque, n’a encore jamais encaissé 3 buts à Louis II depuis son arrivée sur le Rocher en janvier 2012.

Monaco, c’est 16 matches sans but encaissé sur ses 22 dernières rencontres.

Pourtant, après la première demi-heure, Giroud a ouvert le score pour Arsenal (0-1, 36e) et donner de l’espoir aux Anglais tout en faisant douter les locaux. Ce but de l’attaquant français d’Arsenal permet aussi à Giroud de répondre aux critiques qui lui étaient adressées après son match catastrophique du match aller où il avait vendangé bon nombre d’occasion pour les Gunners. D’ailleurs c’est le 13e but inscrit par Giroud sur ses 10 dernières titularisations. A noter que c’est aussi le premier but encaissé cette saison à domicile par Subasic en Ligue des Champions.

Giroud, c’est 13 buts lors de ses 10 dernières titularisations.

Quoi qu’il en soit, ce but a vraiment redonné de l’espoir à Arsenal qui a effectué un énorme pressing sur le but de Subasic pour doubler la mise avant la mi-temps. Mais la pause est sifflée sur ce petit avantage des Gunners qui doivent donc encore marquer 2 fois pour espérer se qualifier au tour suivant de la C1. En première période, la domination d’Arsenal a été sans appel comme le montre leur 8 tirs, dont 4 cadrés, contre 1 tir non cadré pour Monaco. Les Gunners ont aussi fait 279 passes, contre 122 pour Monaco, et ont possédé le ballon à 62%.

0-1, c’est le score pour Arsenal à la mi-temps de ce 8e retour de C1.

Deuxième mi-temps

Subasic-Monaco-Elimine-Arsenal-LDCAux retours des vestiaires, Arsenal a continué son travail de sape devant le but de Subasic. Mais le gardien de Monaco s’est montré impérial sur ses interventions (50e, 53e, 55e, 78e).

Les joueurs de Leo Jardim ont donc longtemps résisté avant de concéder leur 2e but de la soirée. Après une énorme bourde de Kurzawa, qui relance un ballon chaud dans sa surface et dans les pieds de Ramsey, le joueur d’Arsenal ne se fait pas prier pour profiter de l’offrande et tromper Subasic (0-2, 79e).

Avec ce second but d’Arsenal, la fin de match a été très chaude pour Monaco car il ne manquait plus qu’un petit but aux hommes d’Arsène Wenger pour éliminer les Français. Ce que Giroud faillit faire sur une tête aux 6 mètres mais Subasic s’interposa une nouvelle fois (83e). Et malgré 5 minutes de temps supplémentaire, Monaco a tenu bon pour se qualifier pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions en éliminant Arsenal. De son côté, Arsenal est éliminé en 8e de finale de C1 pour la 5e fois consécutive.

Monaco réalise la surprise des 8e de C1 2015 en éliminant Arsenal et rejoint le PSG en quart de Ligue des Champions. Les autres qualifiés sont : le Real, le Bayern, l’Athlético et Porto.

Deux clubs français en 1/4 de Ligue des Champions

Monaco rejoint donc le PSG, qui a éliminé Chelsea au cours d’un match héroïque la semaine dernière, en quart de finale de la Ligue des Champions. Dans cette compétition, Monaco se montre surprenant car les Monégasques avaient déjà terminé premier de leur poule lors de la phase de groupe de cette C1 version 2014-2015.

Puis avec deux clubs français en quart de finale, la France réalise une belle performance qui n’était plus arrivée depuis 2010 et la qualification de Lyon et Bordeaux qui s’étaient d’ailleurs affrontés en quart. D’ailleurs, il est intéressant de noter que Monaco se qualifie en 1/4 de LDC pour la 3e fois de son histoire. La dernière fois, c’était lors de la magnifique campagne européenne des hommes de Didier Deschamps qui avaient malheureusement perdu en finale de C1 face au Porto de Mourinho.

Les deux clubs français qui ont le plus atteint les 1/4 de Ligue des Champions sont Paris et Lyon avec 4 qualifications chacun.

Enfin, il est bon de rappeler que la performance de Monaco est impressionnante sachant que le club de la principauté n’est revenu en L1 que depuis 2013 après deux saison en L2 (2011-2013). Pour rappel, en décembre 2011, Monaco était même lanterne rouge de Ligue 2. Et, ce soir, deux titulaires de Monaco avaient été recrutés alors que Monaco évoluait en L2 : Nabil Dirar et Danijel Subasic.


Jérémy ParardPar Jérémy Parard

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :