ZDF : Dunja Hayali commente le départ de Max Eberl dans « Sportstudio »

Max Eberl annule sa participation au « Sportstudio » de ZDF samedi

Max Eberl devait initialement être présent en tant qu’invité dans l’émission « Sportstudio » de ZDF samedi, mais cela n’aura finalement pas lieu. La présentatrice Dunja Hayali est intervenue pour signaler que Max Eberl ne serait pas présent au « Sportstudio » de ZDF samedi. Le manager du RB Leipzig a refusé de discuter de « certains sujets » dans l' »affaire Gladbach », indique la chaîne. Cette décision fait suite à la participation de l’ancien directeur sportif de Gladbach, Eberl, à l’émission « Doppelpass » dimanche dernier, pour laquelle il a été vivement critiqué.
La présentatrice du « Sportstudio », Dunja Hayali, a commenté la situation sur Twitter en disant : « La vie n’est pas un parc d’attractions ». Dans d’autres tweets, la femme de 48 ans a expliqué sa déclaration, faisant notamment référence à la réaction d’Eberl dans le journal « Bild », où il a déclaré qu’il ne voulait plus alimenter les émotions autour du sujet. Elle a déclaré : « Je pense qu’il y a encore beaucoup de (questions) en suspens, mais chacun a le droit de changer d’avis – y compris sur une invitation et des déclarations ».

« Il ne s’agit pas de sa maladie »

La comparaison avec le « parc d’attractions » a suscité des critiques pour Hayali. Certains ont lié cette déclaration à la récente histoire d’Eberl. Le manager de 49 ans a souffert du syndrome de burn-out. La réponse de Hayali : « Poney = chevaux = poulains (le surnom de l’ancien club d’Eberl, Borussia Mönchengladbach, N.d.R.) – il ne s’agit pas de sa maladie. Mais il est intéressant de constater que ceux qui ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre) que cela concerne notamment la critique et la remise en question de déclarations critiques, sont souvent ceux qui invoquent sa maladie ».
Hayali, elle-même supportrice de Borussia Mönchengladbach, faisait notamment référence aux déclarations d’Eberl lors de sa participation à « Doppelpass », dans lesquelles il parlait d’une « démêlée » entre RB Leipzig et Red Bull Salzbourg et voulait ainsi atténuer ses critiques passées sur cette construction.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.