Pierre Sage applaudit la « patience » de Rayan Cherki après sa surprenante omission de la Coupe de France

Mise à jour sur Rayan Cherki par le manager de l’Olympique Lyonnais

Pierre Sage, le manager de l’Olympique Lyonnais, a donné des nouvelles de Rayan Cherki (20 ans) après que l’attaquant était attendu pour débuter en quart de finale de la Coupe de France contre le RC Strasbourg Alsace. Pourtant, comme cela a souvent été le cas ces dernières semaines pour Cherki, l’attaquant imprévisible est resté sur le banc jusqu’à tard dans le match, faisant son apparition à la 77e minute. Il a joué un rôle dans les dernières minutes et a été impliqué dans la séance de tirs au but alors que Lyon progressait en demi-finale de la coupe.

Attentes envers Rayan Cherki pendant la Coupe de France

Sage avait précédemment suggéré que la Coupe de France serait un tournoi sur lequel Cherki pourrait compter pour retrouver une certaine forme et du temps de jeu nécessaire, « c’est un joueur sur lequel nous pouvons compter dans cette compétition. Il a bien performé au tour précédent, mais depuis, il a joué un peu moins… C’est un jeune joueur, il se passe des choses pour lui en ce moment. J’attends qu’il digère cela. »

Patience et force de Rayan Cherki

Cherki a été victime d’une ligne offensive renforcée lors d’un mois de janvier où Lyon est devenu le plus gros dépensier en Europe dans le cadre d’un effort pour se sortir d’une bataille pour éviter la relégation à laquelle ils semblaient destinés lors de la première moitié de la saison. L’ajout de Saïd Benrahma (28 ans) et Malick Fofana (18 ans) ainsi que l’amélioration progressive d’Ernest Nuamah (20 ans) ont laissé Cherki devenir un élément de plus en plus périphérique pour l’attaque de Sage. Cependant, lors de ses commentaires d’après-match, Sage a voulu saluer la mentalité de l’attaquant ces dernières semaines malgré le fait qu’il ne soit pas encore prêt à commencer pour Lyon, « nous sommes patients avec lui et n’abandonnerons pas car c’est un enfant du club… c’est sa patience aujourd’hui qui est sa force et nous attendons que ses performances se stabilisent et lui permettent d’avoir plus de temps de jeu. »

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.