Nasser Al-Khelaïfi ulcéré par la ‘trahison’ de Kylian Mbappé.

Le refus de la volonté du président par Kylian Mbappé et ses conséquences

Dans son temps en tant que président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi s’est habitué à ne pas entendre le mot « non ». Les demandes du président sont sacrées et il a rarement été contredit en interne au cours des treize années depuis la prise de contrôle du PSG par QSI. Kylian Mbappé (25 ans) rejoint une courte liste de noms ayant maintenant rejeté la volonté d’Al-Khelaïfi. Carlo Ancelotti en 2013 et Adrien Rabiot (28 ans) en 2019 se dressent notamment devant l’attaquant dans cette position inhabituelle.

Ancelotti et Rabiot en tête

Selon L’Équipe, Ancelotti était sous une pression intense de la part du président pour rester en tant qu’entraîneur, mais avait été de plus en plus agacé par la pression et les menaces de ses dirigeants lorsque les résultats ne correspondaient pas à leurs attentes. Ancelotti, premier entraîneur choisi pour le nouveau régime lorsqu’il a rejoint le club fin 2011, a finalement décidé de partir pour avoir l’opportunité de rejoindre le Real Madrid, ce qui a été un coup dur pour l’organisation. Rabiot s’est heurté à l’organisation lorsqu’il a refusé de prolonger son contrat à l’été 2018, et son insistance continue en décembre de cette année-là à refuser un contrat a entraîné son exil aux réserves du club jusqu’à mars, lorsque le club a été contraint de le ramener dans l’équipe. Cependant, le club a refusé de faire jouer Rabiot et sa dernière apparition date du 11 décembre.

Une approche inflexible d’Al-Khelaïfi

Al-Khelaïfi a toujours mis en œuvre sa vision quelles que soient les désirs des autres. Il a refusé de laisser partir Edison Cavani (37 ans) en 2015, puis a poussé Zlatan Ibrahimović vers la sortie en 2016 lorsque l’attaquant a souhaité prolonger son contrat. Le club a également refusé d’envisager des offres pour des joueurs qu’ils convoitaient, tels que Neymar (32 ans) en 2019 ou Marco Verratti (31 ans) en 2017. Encore une fois en 2021, lorsque le Real Madrid a offert 160 millions d’euros pour Mbappé, le club a rejeté l’offre.

La décision de Mbappé de quitter le PSG

Cette approche inflexible a peut-être gagné les faveurs de Mbappé lorsqu’il a prolongé son contrat pour deux ans en 2021, mais c’est aussi ce qui semble avoir été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. L’été dernier, Mbappé a clairement fait savoir qu’il ne prolongerait pas son contrat et il semblerait qu’Al-Khelaïfi ait répondu comme il l’avait fait tant de fois auparavant, en utilisant seulement la carotte et jamais le bâton. Mbappé, comme Rabiot avant lui, a été exclu de l’équipe première et contraint de s’entraîner avec un groupe de joueurs surnommé « les indésirables ». C’était une situation qui a vu Mbappé assis en tribune lors du premier match de la saison contre le FC Lorient, avant qu’une trêve soit conclue et que les relations commencent à se réchauffer entre le joueur et le président.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.