Le PSG envisage la construction d’un nouveau stade au champ de courses de Saint-Cloud

Position du Paris Saint-Germain

Le Paris Saint-Germain a clairement indiqué qu’ils considèrent leur séjour au Parc des Princes comme non négociable tant que le maire actuel de Paris reste en poste. Le président du PSG, Nasser Al-Khelaifi, a publiquement déclaré que si le club ne peut pas acheter le Parc à la ville, alors ils n’ont d’autre choix que de chercher un nouveau site où ils pourront construire leur propre stade.

Situation actuelle

L’emplacement de ce nouveau stade n’est pas clairement défini et le PSG étudie toujours ses options. Une possibilité est de rester au Parc des Princes, comme le rapporte L’Équipe, certains membres du club plaident pour attendre après les élections municipales de 2026, espérant qu’Anne Hidalgo sera évincée de ses fonctions. En attendant, le club reste actif dans sa recherche d’un nouveau domicile et, selon L’Équipe, a entamé des discussions avec France Galop et le maire de Saint-Cloud, Éric Berdoati, sur la possibilité de construire un nouveau stade sur l’hippodrome de Saint-Cloud.

Avantages et difficultés du site

Ce site présente certains atouts pour la hiérarchie du PSG contrairement à d’autres endroits évoqués, comme un site à Montigny-le-Bretonneux ou à Poissy près de leur centre d’entraînement, car Saint-Cloud maintiendrait le club proche de la ville (à moins de 10km du Parc) et à la vue de la Tour Eiffel. Un monument fréquemment utilisé par les propriétaires du PSG depuis l’acquisition du club en 2011. Cependant, des problèmes se posent pour le PSG sur l’hippodrome de Saint-Cloud, notamment en ce qui concerne l’infrastructure de transport en commun et la protection historique du site.

Enjeux à résoudre

Un nouveau stade de 60 000 places nécessiterait des changements dans l’infrastructure de transport en commun, avec des liaisons de bus et de train plus fréquentes pour faciliter le flux de circulation avant et après les matchs, ce qui suggère une modification du cadre actuel d’urbanisme local. De plus, l’hippodrome de Saint-Cloud étant un lieu historiquement protégé, France Galop, selon des sources proches du dossier citées par L’Équipe, n’est pas particulièrement enclin à vendre. France Galop n’a pas répondu à la demande de commentaire du journal français, tandis que le PSG a simplement confirmé qu’ils continuent d’analyser différents sites dans leur quête du meilleur endroit pour leur nouveau domicile.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.