Évaluation des joueurs | Rennes 3-1 Nantes : Les hôtes renouent avec la victoire dans le tendu derby breton


Après avoir fait match nul lors de leurs cinq derniers matchs de Ligue 1, Rennes a eu l’occasion de redonner vie à sa saison en accueillant leurs rivaux bretons – une équipe de FC Nantes en pleine résurrection qui venait de battre Lorient avec un score extraordinaire de 5-3.

L’équipe de Bruno Genesio s’est parfaitement mise en place. Le latéral droit de Rennes, Lorenz Assignon, a été fauché dans la surface de réparation par le milieu de terrain Samuel Moutoussamy et Ruddy Buquet a désigné le point de penalty après seulement cinq minutes – le capitaine de Rennes, Benjamin Bourigeaud, n’a pas fait d’erreur en trompant le gardien de but Alban Lafont de retour.

Les hôtes ont été de loin l’équipe la plus entreprenante, Nantes montrant peu ou pas d’intention de relâcher l’emprise de Rennes sur le jeu. Le pari tactique de Pierre Aristouy de renforcer le milieu de terrain des Canaris avec l’inclusion de Moutoussamy semblait avoir échoué. Le double pivot du milieu de terrain de Rennes, Bourigeaud et Nemanja Matic, a connu une première mi-temps exceptionnelle, avec en moyenne plus d’une passe réussie par minute.

Les Rouge et Noir ont cru avoir obtenu un deuxième penalty lorsque Buquet a désigné le point de penalty après que Lafont ait heurté Bertug Yildirim dans la surface, mais l’international turc a finalement été signalé hors-jeu.

Mais ce n’était pas la première fois cette saison que Rennes était l’auteur de sa propre malchance. Juste avant la mi-temps, lorsque Nantes a commencé à se montrer dangereux, Steve Mandanda a tranquillement remis le ballon à Warmed Omari et Florent Mollet a senti l’occasion. Le ballon est finalement parvenu à l’ancien joueur de Liverpool, Pedro Chirivella, qui a réussi à battre le gardien expérimenté avec calme. Les Canaris ont trouvé un moyen de revenir dans le match de nulle part.

Nantes a gagné en confiance en entrant dans la seconde mi-temps et Rennes a ressenti la frustration de voir une autre avance leur échapper. Le match est entré dans une phase de derby intense, avec Ruddy Buquet distribuant des cartons jaunes à droite et à gauche lorsque les esprits s’échauffaient. Rennes a repris l’avantage lorsque Lafont n’a pas réussi à maîtriser le tir puissant du remplaçant Désiré Doué vingt minutes avant la fin du match. Le but avait été initialement annulé car on pensait que le ballon était sorti du terrain. Nantes s’est ensuite tiré une balle dans le pied, l’avant-centre fiable Mostafa Mohamed devenant totalement fou et s’approchant presque physiquement de Buquet, qui l’a aussitôt expulsé.

L’élan a définitivement basculé en faveur de Rennes. La possibilité pour Nantes de rétablir la parité est passée lorsque l’ancien milieu de terrain de Tottenham, Moussa Sissoko, a envoyé son demi-volée depuis le point de penalty dans les airs. Dans les dernières minutes, Nantes a concédé un penalty tardif et Arnaud Kalimuendo a mis la cerise sur le gâteau du derby. Les Rouge et Noir ont remporté leur deuxième victoire de la saison dans un Roazhon Park jubilant. Les hôtes montent à la sixième place tandis que Nantes reste dans le bas du classement à la 13e place.

Évaluations des joueurs de Rennes:
Steve Mandanda, 5 – Après quelques arrêts en première mi-temps, il a mis inutilement Omari en danger lors de la construction de l’action qui a conduit au but de Chirivella. Un gardien aussi expérimenté aurait dû anticiper cela. Heureusement, les conséquences ont été minimes.
Lorenz Assignon, 6
Warmed Omari, 6
Arthur Theate, 7
Adrien Truffert, 6
Benjamin Bourigeaud, 7 – Une performance laborieuse de plus pour le capitaine de Rennes. Il a assumé ses responsabilités en transformant un penalty précoce et était partout où ses coéquipiers avaient besoin de lui. Est sorti sous les applaudissements.
Nemanja Matic, 6 – Le talentueux Serbe est descendu plus bas que d’habitude, ce qui lui a permis de repérer et d’exploiter de nombreuses failles dans le milieu de terrain défaillant d’Aristouy.
Ludovic Blas, 5
Fabian Rieder, 4
Amine Gouiri, 4
Bertug Yildirim, 4

Évaluations des joueurs de Nantes:
Alban Lafont, 4 – Le gardien international français semblait nerveux et sa responsabilité est engagée dans le deuxième but de Rennes. Son retour après une grave blessure aux côtes et aux poumons était peut-être trop prématuré, surtout dans un environnement aussi hostile que le Roazhon Park.
Jean-Kevin Duverne, 5
Eray Cömert, 6
Jean-Charles Castelletto, 6
Quentin Merlin, 5
Pedro Chirivella, 6 – L’ancien joueur de Liverpool a réalisé une performance assurée au milieu de terrain, comblant les brèches dans la défense de Nantes et apportant calme et qualité de passe à ses coéquipiers. A été récompensé par un but rare.
Douglas Augusto, 5
Florent Mollet, 6
Samuel Moutoussamy, 4
Moses Simon, 5
Mostafa Mohamed, 2 – L’avant-centre égyptien a passé une soirée frustrante et a complètement perdu son calme devant le visage de Buquet lorsque une autre décision n’a pas été en sa faveur. L’arbitre n’a eu d’autre choix que de l’expulser. C’était embarrassant, et Nantes risque probablement de le regretter pendant quelques matchs en raison d’une suspension prolongée.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.