En français : L’entraîneur de Nantes, Pierre Aristouy, déplore l’arbitrage lors de la défaite contre Rennes : « Je m’attendais à quelque chose de juste. »


Le coach principal de Nantes, Pierre Aristouy, s’est montré « très déçu et en colère » après la défaite 3-1 de Les Canaris à Rennes lors du derby breton. Lors de sa conférence de presse d’après-match retranscrite par Get French Football News, l’ancien avant-centre du FC Nantes a critiqué la prestation arbitrale de Ruddy Buquet, sans le nommer directement. Le coach des visiteurs estime qu’une forte majorité de décisions douteuses ont toujours été en faveur des hôtes. « Aucune grande erreur n’a été commise. Mais quand il y avait un doute, il n’y en avait aucun. Je m’attendais à quelque chose d’équitable. » Aristouy reconnaît que les deux penalties sifflés contre Nantes étaient corrects, mais il déplore l’atmosphère pesante, selon lui, créée par Buquet, qui a altéré le contexte émotionnel du match. « L’atmosphère ne m’a pas du tout plu. » Aristouy a également regretté la prestation de son équipe et son manque d’activité. « Nous n’avons pas produit un grand jeu et nous aurions pu montrer de plus grandes ambitions. » Le deuxième but de Rennes, où le latéral gauche international français Adrien Truffert a eu tout le temps de centrer pour Désiré Doué, a été difficile à avaler pour Aristouy. « Ce but n’aurait jamais dû arriver. J’ai du mal à comprendre ce but. Nous n’avons pas anticipé la course de Truffert. Nous avons tiré une balle dans le pied. » Nantes est tombé à la 13e place du classement. Ils se rendront chez RC Strasbourg Alsace, co-propriétaire de BlueCo, la semaine prochaine.

Youns
Younès
Depuis mon enfance, le football a toujours été une de mes passions. J'adorais regarder les matchs de mon équipe favorite et passer du temps sur le terrain avec mes amis.