Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Patrick VIEIRA

Patrick VIEIRA

Monstre sacré du foot français, Patrick Vieira, c’est la pieuvre, avec ses grands compas au milieu du terrain. Quasiment kidnappé par le Milan AC en 1995, c’est à Arsenal qu’il écrira ses plus belles pages avant de faire un long passage en Italie, miné par les blessures. Déjà champion du monde en 1998, sa sortie sur blessure en 2006 a probablement privé la France d’un 2ème titre mondial…


Sommaire


La fiche de Pat’

patrick-vieiraPoste : Milieu de terrain (récupérateur)

Date de naissance : le 23 juin 1976 à Dakar (Sénégal),

Mensurations : 1m91 pour 83 kg

Infos diverses :

  • 1ère sélection sous le maillot de l’équipe de France le 26 Février 1997 à Paris (France – Pays Bas 2-1)
  • 1er Match en Division 1 : le 20 Novembre 1993 (Nantes – Cannes 0-0)
  • 107 sélections en équipe de France

Parcours en clubs :

as_cannes 1993 – nov 1995 AS Cannes
milan_ac nov 1995 – 1996 Milan AC
arsenal_fc 1996 – 2005 Arsenal FC
juventus 2005 – 2006 Juventus Turin
inter_milan 2006 – jan 2010 Inter Milan
manchester_city jan 2010 – 2011 Manchester City

Palmarès de la « pieuvre » :

  • 1996 : Champion d’Italie (Milan AC)
  • 1998 : Champion d’Angleterre, vainqueur de la Coupe d’Angleterre (Arsenal)
  • 1998 : Champion du Monde (France)
  • 2000 : finaliste de la Coupe UEFA (Arsenal)
  • 2000 : Vainqueur de l’Euro (France)
  • 2002 : Champion d’Angleterre, vainqueur de la Coupe d’Angleterre (Arsenal)
  • 2004 : Champion d’Angleterre (Arsenal)
  • 2005 : Vainqueur de la Coupe d’Angleterre (Arsenal)
  • 2006 : Finaliste de la Coupe du monde (France)
  • 2007 : Champion d’Italie (Inter Milan)
  • 2008 : Champion d’Italie (Inter Milan)
  • 2009 : Champion d’Italie (Inter Milan)
  • 2011 : Vainqueur de la Coupe d’Angleterre (Manchester City)

Biographie de Patrick Vieira

Sa carrière en club

Natif du Sénégal, Patrick Vieira a quitté son pays à l’âge de 8 ans pour venir en France. En jeune, son parcours l’emmène de la région parisienne (Trappes) à Tours, en passant par Dreux. En 1993, à 17 ans, il rejoint le centre de formation de l’AS Cannes…

De Cannes au Milan AC

patrick-viera-cannes-001-11184-11184Grand gaillard physique, il évolue essentiellement avec la réserve mais fait quelques rares incursions en équipe première où son talent et son impact physique sautent déjà aux yeux des observateurs. Luis Fernandez lui a mis le pied à l’étrier, Safet Susic en fera un titulaire dans le milieu cannois. Il joue aux côtés de Franck Durix, Kader Ferhaoui et Johan Micoud. Le coach Safet Susic intronise Patrick Vieira, capitaine de l’AS Cannes, alors qu’il n’a que 19 ans « Ca a été un déclic, d’autant qu’il y avait une belle équipe avec William Ayache et François Lemasson ». Cannes joue l’Europe et élimine Fenerbahçe au premier tour, avec une victoire 4-0 à domicile. Vieira est promis à un grand avenir et un reportage sur Téléfoot achève de le faire découvrir au grand public… Et puis tout bascule. L’Europe lui fait les yeux doux et en novembre 1995, alors que le jeune espoir ne compte qu’un cinquantaine de matchs en D1, le grand Milan AC le débauche. « Je finissais l’entrainement. Je suis monté dans un avion, un jet privé, et je me suis retrouvé à Milan, dans un bureau, tout seul, avec un contrat en italien. Je ne comprenais pas un mot, j’ai signé. J’aurais pu ne pas signer, mais j’étais au Milan AC, j’avais 19 ans… alors j’ai signé. A l’époque le maire de Cannes, c’était Michel Mouillot et c’est lui qui a un peu… bon, il était dans le transfert. C’était un peu bizarre. »

Avec l’arrêt Bosman, signé en 1995, il n’y a plus aucune restriction pour les clubs qui veulent recruter des joueurs étrangers. Fort de cet arrêt, le Milan AC est donc venu arracher l’énorme talent Patrick Vieira à Cannes pour l’emmener en Italie

Il débarque à Milan, au milieu d’un effectif de stars, avec les Georges Weah, Paolo Maldini, Franco Baresi, Zvonimir Boban, sans oublier bien sûr Marcel Desailly, le seul français de l’équipe. Vieira ne parle pas un mot d’italien, ni d’anglais d’ailleurs et l’intégration n’est pas facile. Bizarrement, ce n’est pas Marcel qui s’occupe de lui « Je m’attendais à ce que ça soit lui, en tant que français, mais il n’avait pas à le faire, rien ne l’y obligeait. Georges Weah, c’était mon grand frère. Ma chambre était à côté de la sienne ». Il ne joue quasiment pas, étant utilisé en Coupe UEFA principalement. En effet, le Milan joue sérieusement le titre (et l’obtient en fin de saison) et balance un peu la Coupe d’Europe, qui s’arrête en quart au Parc Lescure, un soir d’une défaite improbable 3-0 contre Bordeaux. En fait, Vieira va beaucoup apprendre au Milan AC où Capello le fait suivre comme son ombre Albertini pour avoir le placement juste. Avec la règle des 3 étrangers, de toute façon, il était condamné à cirer le banc.

A Milan, Patrick Vieira joue peu mais il apprend beaucoup aux côtés de l’Italien Albertini. Puis il est protégé par celui qu’il voit comme son grand frère, Georges Weah.

Malgré son faible temps de jeu, il est régulièrement convoqué avec les bleuets et participera en 1996 aux JO d’Atlanta, sous les ordres de Raymond Domenech. C’est le début d’une aventure avec l’équipe nationale de plus de 10 ans, jalonnée de titres.

10 ans au service d’Arsenal

patrick-vieira-arsenalEn difficulté en Italie, Arsène Wenger va le faire venir à Arsenal dès 1996. « Moi je devais aller à l’Ajax, qui commençait à perdre les joueurs qui avaient gagné la C1 2 ans plus tôt. Ça ne s’est pas fait à cause d’un problème de commission d’agent. Comme quoi ça ne tient pas à grand-chose une carrière. » Patrick Vieira débarque donc dans une autre équipe mythique, au milieu de stars comme Dennis Bergkamp, Tony Adams ou David Seaman. Pour l’anecdote, son arrivée sera surréaliste. « Le premier grand moment, c’est quand Tony Adams prend la parole dans le vestiaire et s’adresse à toute l’équipe. Moi je suis là, je comprends pas un mot, je perçois l’émotion, mais je me demande ce qu’il se passe. Tony Adams était en train de confier à l’équipe qu’il était alcoolique ». Heureusement, il n’est pas le seul français de l’équipe et peut compter sur Rémi Garde et Nicolas Anelka. Titulaire indiscutable au milieu du terrain, il se fait rapidement adopter par les supporters qui apprécient son engagement. C’est que le Pat’ est tout sauf un tendre et compte une belle collection de cartons rouges… Taulier du milieu des gunners, avec le poète Ray Parlour et Emmanuel Petit, fraichement arrivé, Pat remporte un historique doublé Coupe -Championnat en 1998.

Post Coupe du monde, on est alors dans la pleine heure de gloire d’Arsenal, qui fait la nique à Manchester United en championnat. Avec son armada de frenchies (le club se renforce de Thierry Henry en 1999 puis Robert Pires et Sylvain Wiltord en 2000), le club londonien domine la scène nationale, avec un nouveau doublé Cup-championat en 2002, un titre de champion en 2004 et une Cup en 2005. Le seul hic dans cette success story, c’est la Coupe d’Europe. En 2000, Arsenal atteint la finale de la Coupe UEFA, après avoir notamment éliminé Lens en demi. En face, ce sont les turcs de Galatasaray et leur capitaine Gheorghe Hagi. Contre toute attente, les anglais s’inclinent aux tirs au but, alors que les turcs ont terminé le match à 10, après l’expulsion d’Hagi en tout début de prolongation.

Après 9 ans passés à Arsenal, Pat Vieira a 30 ans et, fidèle à sa politique, Arsenal ne lui propose qu’une année de prolongation… C’est la fin de l’histoire (Arsenal peine toujours à s’en remettre). En 2004, Vieira aurait pu rejoindre le Real mais a trop hésité « Le manque de reconnaissance à l’égard de Claude Makelele, ça me faisait peur, j’avais peur que ça se retourne contre moi à un moment donné. Mais j’aurais dû y aller »

Patrick Vieira est resté 9 saisons à Arsenal pour un palmarès tout simplement impressionnant : 3 titres de Champion d’Angleterre (1998, 2002, 2004) et 3 Coupes d’Angleterre (1998, 2002, 2005).

Les guerres d’Italie, entre blessures et méformes

Patrick Vieira, devenu capitaine des Bleus, rejoint la Juventus en 2005, qui domine le championnat d’Italie depuis bien longtemps. Il découvre un nouveau championnat et s’adapte parfaitement à son nouvel environnement, même si des pépins physiques à répétition commencent à se faire sentir. La Juve termine première du championnat mais, peu avant la fin de la saison, éclate le scandale du Moggiopoli, mettant en cause les dirigeants turinois (et Luciano Moggi, le directeur sportif), pour achat d’arbitre, corruption, et tout le tintouin. Dépossédé de son titre, la Juve est également reléguée en Série B..

Patrick-Vieira-Inter-MilanPat Vieira ne reste pas et signe à l’Inter. Il va y rester 3 ans et demi, sans vraiment s’imposer sur le durée, la faute à un physique de plus en plus incertain. Cassé de partout, genou, cheville, pubalgie, cuisse, tout y passe pour le pauvre Vieira dont la fin de carrière est tronqué par des séjours réguliers à l’infirmerie. L’Inter a succédé à La Juve et il garnit son palmarès de 3 nouveaux titres de champion. Sous Mourinho, il est plus ou moins barré.

Avec la perspective de la Coupe du Monde 2010, Pat Vieira rentre en Angleterre au mercato et signe à Manchester City. Il bosse comme un fou pour revenir en forme mais Domenech lui tournera le dos. Après une dernière saison, tronquée ponctuée tout de même d’un nouveau trophée (Une Cup), Patrick Vieira annonce sa retraite en juin 2011

A l’Inter Milan, Patrick Vieira est plus souvent cantonné à l’infirmerie que présent sur le rectangle. Malgré tout, le joueur de 30 ans (à son arrivée à l’Inter) gagnera 3 Scudetto chez les Intéristes (2007, 2008, 2009).

La riche carrière de Patrick Vieira avec l’Equipe de France

Souvenir de Fanafoot

Alors que je suis en train de tranquillement patienter à la porte Saint Cloud ce Mercredi 27 Février 1997 au soir, je vois au loin mon ami Mickaël arriver avec le sourire pour aller ensuite passer la soirée ensemble au Parc des Princes. L’affiche de ce soir s’annonce très alléchante car elle oppose en match amical l’équipe de France aux Pays-Bas. Les joueurs s’entraînent et s’échauffent sur la pelouse. On distingue la nouvelle génération de jeunes talents sur le terrain (Pirès, Liza, Thuram, Zizou, Desailly, etc…). Ce soir un tout nouveau joueur fait ses premiers pas chez les Bleus, il est grand, dispose d’un physique imposant et pourrait devenir très rapidement à 20 ans l’un des meilleurs milieux récupérateurs au Monde… C’est Patrick Vieira qui honore sa première sélection. Dennis Bergkamp dès les premières minutes refroidit le Parc en ouvrant le score sur une frappe à ras de terre qui trompe Bernard Lama. Mais à la fin du match, Patrice Loko et le jeune Messin Robert Pirès offrent une belle victoire aux Bleus, encourageante à un an de la coupe du Monde en France.

On l’a vue, Patrick Vieira débute en espoir sous Domenech avec les JO d’Atlanta. En 1998, Aimé Jacquet le conserve dans son groupe pour disputer la Coupe du monde. Il joue le match des coiffeurs contre le Danemark, mais surtout rentre lors de la finale contre le Brésil à la 76ème, pour remplacer Youri Djorkaeff.

patrick-vieira-franceIl poursuivra son parcours en sélection dans l’ombre de Didier Deschamps, puis à ses côté à partir de 1999 pour devenir le vice-capitaine de l’équipe, une fois le retrait de la Dech’. Les Bleus remportent l’Euro 2000 miraculeusement, avec une égalisation de Wiltord à la dernière seconde…

Le mondial 2002 sera un échec cuisant avec une élimination sans gloire au premier tour. Par la suite, l’Euro 2004 suivra le même chemin, avec une équipe de France vieillissante et suffisante.

Patrick Vieira fait partie du groupe de l’Equipe championne du Monde 1998 et Championne d’Europe 2000.

Lorsque Domenech prend en main la sélection après l’Euro, il fait de Vieira son capitaine et leader. Anciennement pur défensif, avec le temps, Pat a appris à transpercer le premier rideau défensif et apporte un gros plus au milieu. Néanmoins, la retraite internationale de Zinedine Zidane, Claude Makélélé et Lilian Thuram pèse dans les qualifs pour la Coupe du monde 2006. Le retour de ces trois-là permettra aux tricolores de rejoindre l’Allemagne sans encombres. Après un premier tour difficile, la France monte en puissance et atteint la finale, après avoir éliminé l’Espagne, le Brésil et le Portugal. Cette finale contre l’Italie restera dans toutes les mémoires. Les Bleus ouvrent le score sur un pénalty dès la 7ème, mais l’Italie domine copieusement la première mi-temps, égalise logiquement et manque même de mener à la pause après avoir touché la transversale. La France reprend en main le match en seconde période, mais Patrick Vieira se blesse et doit quitter ses partenaires à la 55ème… Sans cela, il est probable que les Bleus auraient gagné le match. Son remplaçant, Alou Diarra est beaucoup plus défensif et n’apporte pas cette perforation au milieu…

En 2006, Patrick Vieira se blesse en finale de la Coupe du Monde et doit laisser sa place à Alou Diarra. La suite verra l’Italie prendre le meilleur sur des français réduits à 10 après l’expulsion de Zidane.

La fin de sa carrière internationale sera comme en club, entrecoupée de blessures récurrentes. En point d’orgue, l’Euro 2008, où Pat arrive blessé mais est conservé par Domenech. Ce sera un peu l’arlésienne du tournoi, son retour étant repoussé systématiquement, pour ne jamais arriver… La France, dans un groupe très compliqué, avec la Roumanie, l’Italie et les Pays-Bas, est éliminée dès le premier tour… L’histoire se termine mal. Alors que Vieira est revenu au niveau avec Manchester City, Domenech l’écarte de la liste pour la Coupe du monde 2010… Son dernier match en bleu remonte alors à juin 2009 et une victoire 1-0 en amical sur le Nigeria. Il s’arrête à 107 sélections.

Que devient Patrick Vieira aujourd’hui ?

A l’annonce de sa fin de carrière, Patrick Vieira se reconverti comme entraineur de jeune au sein de Manchester City, qui n’a pas fait comme le PSG avec Makélélé… Une nouvelle vie commence.

La formation lui tient à cœur puisqu’il participe également au projet Diambars de Jean-Marc Adjovi-Boco, en compagnie de Bernard Lama.

Les grandes années de Patrick Vieira en quelques lignes

Patrick Vieira rapidement repéré au club de ses débuts l’AS Cannes, rejoint Marcel Desailly au Milan AC en 1996 pour une saison avant de s’envoler dans l’aventure d’Arsenal. Avec Emmanuel Petit et Nicolas Anelka, Pat’ Vieira devient Champion d’Angleterre en 1998 et remporte en Juillet la Coupe du Monde au sein d’un dispositif Français parfaitement en place et mené de mains de maître par le sélectionneur Aimé Jacquet. En 2000 Thierry Henry puis Robert Pirès et Sylvain Wiltord le rejoignent dans le club coaché par le Français Arsène Wenger. Patrick Vieira constitue une pièce maîtresse chez les Gunners en Premier League et s’impose chez les Bleus à l’Euro 2000 brillamment remporté en finale face à l’Italie (2-1). Un nouveau titre de Champion d’Angleterre en 2002 mais une contre-performance au Mondial 2002 en Asie par la suite. Ce milieu récupérateur est connu pour son physique très solide, sa force mentale, sa capacité à stopper les attaquants adverses et à bien redistribuer le jeu.

Les arbitres anglais n’ont d’ailleurs pas hésité à freiner ses ardeurs en le suspendant à plusieurs reprises avec des cartons rouges. Bref, le numéro 4 de l’équipe de France n’est probablement pas parmi les responsables directs de l’élimination en quart de finale à l’Euro 2004. Le niveau de ce joueur reste encore élevé, le Real Madrid essaye d’ailleurs depuis plusieurs années de le faire partir d’Arsenal mais Arsène Wenger compte bien garder encore son capitaine plusieurs saisons… Affaire à suivre… Finalement en ce mois de Juillet 2005, une page se tourne dans l’histoire d’Arsenal, Patrick Vieira signe à la Juventus de Turin après neuf belles saisons réalisées à Arsenal. Un nouveau défi donc pour le capitaine de l’équipe de France, il retrouvera dans le club Turinois David Trezeguet, Jonathan Zebina et Lilian Thuram, on pense alors que le fait de jouer ensemble en club ne peut être qu’un plus pour l’équipe de France… Dans les 23 pour le Mondial 2006, Patrick Vieira espère aller jusqu’au 9 Juillet avec les Bleus en Allemagne… Malheureusement, s’ils iront bien au bout, il perdront en finale aux tirs au but contre l’Italie. Enfin Vieira portera le maillot de l’Inter pour 3 titres de Champion d’Italie (2007-2008-2009) et celui de Manchester City pour une Coupe d’Angleterre (2011). Mais ces années auront un goût amer car Patrick Vieira sera beaucoup blessé.

Fiche mise à jour en 2015 par fanafoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*