Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Lilian THURAM

Lilian THURAM

Défenseur central formé à Monaco, Lilian Thuram reste dans la légende pour son doublé historique en demi-finale de Coupe du Monde 1998 contre la Croatie. Ayant joué latéral droit avec les Bleus jusqu’en 2004, il sera le guide spirituel de l’Equipe de France et son capitaine à partir de 2004. Recordman de sélection avec 142 capes, il mettra fin à sa carrière après un Euro 2008 particulièrement raté. En club, Thu-thu aura également connu de nombreux succès, notamment en Italie où il gagna le Coupe de l’UEFA avec Parme (1999) et deux Scudetto avec la Juventus (2002, 2003).


Sommaire


La fiche de « Thu-Thu »

lilian-thuram-euro-2008Poste : Défenseur

Date de naissance : le 1er janvier 1972 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)

Mensurations : 1m85 pour 78 kg

Infos pratiques :

  • 142 sélections en équipe de France, 2 buts
  • 1er Match en D1 (Toulon – Monaco 1-1) le 22/05/1991)
  • 1ère sélection en équipe de France le 17/08/1994 (France – Rép. Tchèque 2-2)

Parcours en club

as-monaco 1990 – 1996 AS Monaco
parme_ac 1996 – 2001 Parme AC
juventus 2001 – 2006 Juventus de Turin
fc_barcelone 2006 – 2008 FC Barcelone

Palmarès de Thuram

  • 1991 : vice champion de France avec Monaco
  • 1992 : vice champion de France avec Monaco
  • 1998 : Vainqueur de la Coupe du monde (FRANCE)
  • 1999 : Vainqueur de la Coupe UEFA, Vainqueur de la Coupe d’Italie, vainqueur de la Supercoupe d’Italie (Parme)
  • 2000 : Vainqueur du Championnat d’Europe des nations (FRANCE)
  • 2001 : Vainqueur de la Coupe d’Italie (Parme)
  • 2002 : Champion d’Italie (Juventus Turin), Vainqueur de la Super Coupe d’Italie (Juventus)
  • 2003 : Champion d’Italie, Finaliste de la Ligue des Champions (Juventus Turin), Vainqueur de la Coupe des Confédérations
  • 2004 : Finaliste de la Coupe d’Italie (Juventus Turin)
  • 2006 : Finaliste de la Coupe du monde (FRANCE), vainqueur de la Supercoupe d’Espagne (Barcelone)
  • 2007 : vice champion d’Espagne avec Barcelone
  • 2008 : vice champion d’Espagne avec Barcelone

Biographie de Lilian Thuram

Natif de Point-à-Pitre, Lilian Thuram débarque en métropole à l’âge de 9 ans. Il fait ses classes à Fontainebleau où il évolue comme milieu offensif avant d’intégrer le centre de formation monégasque en 1990.

Sa carrière en club

Comme beaucoup de joueurs de la génération 98, il fait ses classes Monaco

thuram-monaco-papin-marseilleAlors âgé de 18 ans, il fait ses débuts en D1 (actuelle L1) comme libéro. Très vite il s’impose dans l’équipe première, disputant même 4 matchs de C2, lors de la fameuse épopée qui verra Monaco perdre en finale contre le Werder Brême, quelques jours après le drame de Furiani. Titulaire à part entière dès 1992, il sera un des grands espoirs du foot français, associé à Emmanuel Petit puis à Franck Dumas dans la charnière centrale asémiste. A cette époque, Monaco est souvent placé mais jamais gagnant… Il fera ses premiers pas en équipe de France dès 1994, mais devra attendre l’Euro 96 et la retraite internationale de Jocelyn Angloma pour réellement s’imposer. Après 6 ans sur le Rocher, il part pour l’Italie après l’Euro 96 et s’engage avec Parme.

Lilian Thuram intègre l’Equipe de France de manière régulière à partir de l’Euro 1996, en remplacement de l’ancien titulaire au poste d’arrière droit, Jocelyn Angloma.

Des années Parmesanes fastes

lilian-thuram-parmeC’est de l’autre côté des Alpes que Lilian va connaître la gloire. Pour sa première saison il est élu « meilleur joueur étranger du championnat » et « meilleur défenseur du championnat » en 1998. Arrière-droit il est rapidement repositionné dans l’axe de la défense où il forme une charnière infranchissable avec Fabio Cannavaro. En revanche, en sélection, il reste inamovible sur son côté droit, pour 2 raisons évidentes : il n’y a pas meilleur à son poste et il y a meilleur que lui dans l’axe avec la charnière Blanc – Desailly. Lors de cette Coupe du Monde 1998, Thuram, qui n’a jamais mis un but en bleu, souhaitera se racheter d’avoir été coupable sur l’ouverture du score de Suker et inscrira deux buts, dont une merveille de frappe enroulée du gauche, en demi-finale face à la Croatie (2-1). Ce seront ses deux seuls buts en 142 sélections (recordman français).

Champion du Monde avec les tricolores, il donne un coup de boost à son palmarès avec Parme, remportant la même année de 1998 la Coupe d’Italie et la Coupe UEFA, au détriment de l’OM… La suite sera dans la même veine avec un nouveau titre de Champion d’Europe, acquis avec la France lors de l’Euro 2000. A l’été 2001, après une finale de Coupe d’Italie perdue, il est transféré à la Juventus de Turin pour la bagatelle de 36millions d’€, un record pour un défenseur.

En 1998, au terme de sa première saison en Italie, il est élu « meilleur joueur étranger du Calcio » et « meilleur défenseur du championnat italien ». La suite, on la connait : il devient Champion du Monde avec la France.

5 ans chez la Vieille Dame de Turin

lilian-thuram-juventusChampion d’Italie en 2002 et 2003, Thuram sombre corps et âme avec l’équipe de France à la Coupe du Monde 2002 puis lors de l’Euro 2004, à l’issue duquel il met un terme à sa carrière internationale. Entretemps, il dispute une finale de Ligue des champions avec la Juve contre le Milan AC, finale qu’il perdra aux pénaltys. Il décide de revenir en équipe de France à l’été 2005, en compagnie d’autre retraités : Claude Makélélé et Zinédine Zidane. Il connaît cette saison là ses premiers pépins physique mais rassure les bleus où enfin les clefs de la charnière centrale lui sont confiées. Au printemps 2006, l’affaire du Moggiopoli éclate et la Juve est destituée de son titre de champion et relégué en Serie B. Thuram en profite pour quitter l’Italie et rejoindre le Barça.

Bref retour sur ses années fastes en club

Lilian Thuram est un joueur exemplaire en équipe de France, il fait partie des cadres incontournables dans l’histoire des Bleus et sa carrière est maintenant bien remplie. Ce défenseur a effectué ses débuts à Fontainebleau, il a été rapidement contacté par l’AS Monaco en 1990 et il parvient ensuite à s’imposer à ce poste de défenseur. Il devient notamment l’un des premiers joueurs Français à s’imposer à l’étranger. Parme parvient à le garder 5 ans et il est élu à plusieurs reprises l’un des meilleurs joueurs étrangers du Calcio. Il remporte  la Coupe de l’UEFA avec Parme et Boghossian en 1999 face à l’OM (3-0) mais il lui manque à son palmarès un tire de champion d’Italie. C’est avec la vieille dame de la Juventus de Turin qu’il parvient à remporter le Scudetto en 2002 et 2003 avec David Trezeguet notamment. Il échoue cependant en finale de Ligue des Champions en 2003 face au club rival le Milan AC.

Avec la Juventus de Turin, il remporte les Calcio 2002 et 2003 mais en 2006, il quitte l’Italie pour rejoindre le grand Barça.

Joueur mythique français, il finit sa carrière au Barça

Capitaine charismatique des Bleus à la Coupe du Monde 2006, on lui doit notamment la devise de l’équipe « On vit ensemble, on meurt ensemble ». Les protégés de Raymond Domenech, après un début poussif, piétinent leurs adversaires jusqu’en finale : l’Espagne, le Brésil et le Portugal tombent. Malheureusement pour les Bleus, la France avait épuisé son quota de chance, et l’Italie son quota de guigne : les pénaltys donnèrent la Squadra championne du Monde 2006. Tenté de raccrocher la dessus, Thuram assume son statut et continue jusqu’à l’Euro 2008. Pourtant en club, il n’est pas forcément titulaire, barré par Carles Puyol et Rafael Márquez, d’autant plus que des blessures récurrentes l’éloignent des terrains avec le Barca. Le poids des ans commence à se faire sentir chez le recordman de sélections en Bleu. L’Euro 2008 et notamment lors d’un match catastrophique face au Pays-Bas où Thu-Thu passera complètement au travers achèvent de déboulonner la statue… A l’issue du tournoi, il se sent néanmoins encore capable d’une dernière pige. « C’est toute une histoire importante de ma vie qui s’arrête ce soir. Il y a beaucoup de tristesse » a confirmé Thuram. « J’ai l’intention de continuer à jouer mais je ne sais pas encore où. J’espère qu’un club voudra encore de moi » Le PSG tente de le recruter, mais la traditionnelle visite médicale tournera au cauchemar : une malformation cardiaque est détectée, qui aurait dû l’empêcher de jouer au foot, la même maladie qui aurait coûté la vie à son frère sur un terrain de basket-ball… Clap de fin…

En 2008, Lilian Thuram est contraint de mettre un terme à sa carrière à cause d’une malformation cardiaque.

Un joueur emblématique de l’Equipe de France

lilian-thuram-france-footUn légende Bleue

Son parcours avec les Bleus de l’équipe de France est légendaire. Gagner une Coupe du Monde en 1998 et l’Euro 2000 reste bien sur pour Lilian un souvenir inoubliable. La charnière Marcel Desailly – Laurent BlancBixente Lizarazu – Lilian Thuram aura été très certainement l’une des meilleurs au Monde.

Deux buts en demi-finale du Mondial 1998

On retiendra bien évidemment ce France – Croatie en demi-finale de la Coupe du Monde 1998 où Lilian marqua 2 buts qu’il ne peut toujours pas expliquer encore aujourd’hui. Lilian peut aussi bien jouer au poste d’arrière droit qu’en défense centrale associé à Marcel Desailly, Silvestre ou Gallas. Il a jusqu’ici démontré une régularité dans ses interventions et beaucoup de talent à ce poste. L’Euro 2004 sera-t-il pour Lilian la dernière grande compétition ? Finalement oui puisque l’homme du 8 Juillet 1998 annoncera son retrait de l’équipe de France en Juillet 2004 après un Euro stoppé dès les quarts de finale face à la Grèce.

Un retour en fanfare pour le Mondial 2006

Mais en ce Mercredi 3 Août 2005, Zinedine Zidane annonce officiellement son retour en équipe de France avec Claude Makelele, toute la France est sous le choc et éprouve beaucoup de bonheur à voir leur idole venir aider l’équipe de France. Lilian sera-t-il emporté par ce nouvel élan des anciens et décidera-t-il d’apporter son expérience en défense en revenant en équipe de France ? Finalement oui puisqu’en ce début de mois d’Août 2005 Lilian Thuram est convoqué pour la rencontre amicale entre la France et la Côte d’Ivoire en amical à Montpellier en ce Mercredi 17 Août 2005. Raymond Domenech est désormais catégorique, il fait appel à cet ancien talent pour qualifier les Bleus pour le Mondial 2006. Face aux Iles Féroé (3-0) et en Irlande (0-1), la présence de Lilian au sein de la défense Française a permis de retrouver de l’assurance et de la solidité. Dans la liste des 23 dévoilée par Raymond Domenech le 14 Mai 2006, Lilian Thuram reste le pilier de la défense Française et espère amener l’équipe de France en finale le 9 Juillet…

Le recordman de sélection en Equipe de France

Le nouveau recordman des sélections en équipe de France (121) réalise un sans faute au sein de la défense Française lors des sept matches du Mondial 2006 mais c’est l’Italie qui rafle sur le fil le trophée, rageant… Le patron de la défense Française Lilian Thuram continuera en équipe de France jusqu’en 2008, devenant par la même occasion, le joueur le plus capé de l’Histoire des Bleus du foot (142 capes).

Lilian Thuram a tout remporté avec les Bleus : une Coupe du Monde en 1998 et une Coupe d’Europe en 2000. Avec Zidane et Henry, il aurait même pu faire la passe de 3 avec la Coupe du Monde 2006 mais Matterazi et Buffon se sont mis en travers de la route de ces joueurs immortels dans l’esprit des français.

Que devient Lilian Thuram ?

Thuram et la politique

Lilian Thuram est membre du Haut conseil à l’intégration et est connu pour ses positions affirmées sur certains dossiers politiques, comme la constitution européenne et la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Il est aussi membre et parrain du collectif « Devoirs de Mémoires ».

Il participe par ailleurs aux activités de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), dont il est membre du conseil d’administration. À ce titre, il a accompagné Pascal Boniface, directeur de l’IRIS, en Afrique de l’Ouest en juin 2007 au cours d’une « mission de sensibilisation sur le sort des « enfants-soldats », qui furent recrutés de force par des milices ou des armées régulières lors des conflits qu’a subis cette région, à l’invitation de l’UNOWA (le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest) ». Il a également participé à la rédaction de différentes tribunes, par exemple « Pour la Coupe du monde de football de 2018 en Israël et Palestine », ainsi qu’au colloque « Diversité et Rayonnement de la France » le 12 novembre 2008.

Le 8 novembre 2005, lors de la crise des banlieues, il surprend par sa prise de position critique à l’égard du gouvernement et de Nicolas Sarkozy, ce qui est très très rare pour un footballeur. Il critique l’attitude du ministre de l’Intérieur, défendant que les jeunes impliqués dans les émeutes ne sont pas des « racailles » comme le déclare celui-ci. « Avant de parler d’insécurité, il faut peut-être parler de justice sociale. » Le ministre réplique en rappelant que « Lilian Thuram ne vit plus en banlieue depuis longtemps et vit en Italie avec un salaire bien confortable qui ne regarde que lui ». 1 partout, balle au centre. Thuram s’était déjà fritté avec Sarkozy lors de l’affaire du squat de Cachan, où il avait invité personnellement des sans-papier au match France-Italie de Septembre 2006. La polémique était née du fait que ces personnes avaient été transportées sur des fonds publics (le Conseil général du 94)

Thuram dirigeant à la FFF

Après sa retraite des terrains, Lilian Thuram a intégré la FFF où il occupe le fauteuil des représentants des sportifs au Conseil d’administration. Par ailleurs, depuis la candidature de la France à l’organisation de l’Euro 2016, il a la responsabilité de ce projet.

Fiche mise à jour en 2015 par fanafoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*