Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Fiche de Henri MICHEL

Fiche de Henri MICHEL

Henri Michel

Michel, bleus2

Poste : Milieu offensif

Né le 28 Octobre 1947 à Aix-en-Provence
58 sélections en équipe de France, 4 buts
1ère sélection en équipe de France le 17 Septembre 1967 (Pologne 1-4 France)
Sélectionneur de l’Equipe de France du 13 octobre 1984 au 22 octobre 1988

Clubs successifs

– En tant que joueur

Aix-en-Provence (formé au club)
de 1966 à 1982   FC Nantes Atlantique

– En tant qu’entraîneur

Sélectionneur de l’équipe de France du 13 octobre 1984 au 22 octobre 1988
Entraîneur du Paris SG en 1990-1991
Entraîneur du Raja Casablanca (Maroc) en 2003-2004
Sélectionneur de l’Arabie Saoudite et du Cameroun en 1994
Sélectionneur du Maroc de 1995 à1999
Sélectionneur des Emirats-Arabes Unis de1999 à 2001
Sélectionneur de la Tunisie de 2001 à 2002
Sélectionneur de la Côte d’Ivoire de Mars 2004 à aujourd’hui

Palmarès

– En équipe de France

Néant

– En club

Champion de France  en 1973, en 1977 et en 1980 avec le FC Nantes Atlantique
Vainqueur de la Coupe de France en 1979 avec le FC Nantes Atlantique
En tant qu’entraîneur, champion Olympique en 1984 avec l’équipe de France espoirs

 

Michel, bleus3Henri Michel a connu une belle carrière en équipe de France non seulement en tant que joueur mais aussi en tant que sélectionneur national. Il connut une première sélection sous le maillot frappé du coq dès 19 ans face à la Pologne avec une nette victoire des tricolores (1-4). Il a effectué ses débuts à Aix en Province avant de s’engager avec le FC Nantes de 1966 à 1982. Seize saisons passées avec les canaries Nantais, il portait le brassard de capitaine et menait régulièrement les jaunes et verts au sommet du football Français. Triple champion de France avec le FC Nantes (en 1973, en 1977 et en 1980), ce joueur avait beaucoup de charisme, il assurait au milieu de terrain. Il remporte la Coupe de France en 1979 toujours avec son club Nantais, Henri Michel est un exemple de réussite dans le football Français, seulement il ne connaît pas le même succès avec l’équipe de France en tant que joueur, un Mondial 1978 où les Bleus se voyent sortir dès le 1er tour par les grosses cylindrées que sont l’Argentine et l’Italie. Au total, 58 sélections pour Henri Michel en tant que joueur, pas mal pour ce talentueux milieu de terrain qui aura marqué les années 70 du football Français.

Michel, bleus1C’est en 1984 qu’il connaît son premier brillant succès en tant que sélectionneur, il amène l’équipe de France Olympique jusqu’au sacre en finale des J.O. de Los Angeles face aux Brésiliens (2-0). Les Lensois Daniel Xuereb et François Brisson sont les buteurs, Dominique Bijotat, Guy Lacombe ou encore le gardien de but Albert Rust offrent à la France le premier Titre Olympique en football. Henri Michel reprend ensuite le flambeau en équipe de France A après le triomphe de Michel Hidalgo et la bande à Michel Platini à l’Euro 84. Les Bleus d’Henri Michel parviennent à se qualifier pour le Mondial Mexicain de 1986, un premier tour bien géré, une victoire laborieuse face au Canada (1-0, but du tout jeune Jean Pierre Papin), un nul précieux ensuite face à l’URSS (1-1) puis une victoire facile face à la Hongrie (3-0). Les Bleus affrontent en huitièmes de finale les tenants du titre Italiens, une belle victoire (2-0) avec des buts de Yannick Stopyra et de Michel Platini. Ce quart de finale à Guadalajara face aux Brésiliens de Zico est sans doute l’un des plus beaux matches des tricolores, une victoire (1-1 et une fin heureuse dans la séance des tirs aux but). Hélas, les hommes d’Henri Michel échouent une nouvelle fois en demi-finale face à la RFA (0-2), une troisième place dans ce Mondial 86 gagnée dans la petite finale face à la Belgique (4-2). Henri Michel quitte la tête de la sélection en Octobre 1988, son bilan est plus que satisfaisant (16 victoires, 12 nuls et 8 défaites, 46 buts marqués contre 27 encaissés).

Michel, bleusAprès avoir entraîné le Paris SG en 1990-91, Henri Michel entraîne l’Arabie Saoudite puis le Cameroun au Mondial 1994. Il échoue de très peu avec le Maroc dès le 1er Tour du Mondial 98 qui a vu le sacre des Bleus d’Aimé Jacquet. Après un brillant match nul face à la Norvège (2-2) avec un formidable Mustapha Hadji technicien et buteur. Le second match du Maroc face aux Brésiliens de Ronaldo et de Dunga à la Beaujoire à Nantes se solde par une sérieuse défaite (0-3). Henri Michel s’arrache les cheveux lors du dernier match de poule puisque le Maroc bat largement l’Ecosse mais dans le même temps les Norvégiens créent la surprise en battant le Brésil à Marseille (2-1) et empêchent ainsi aux hommes d’Henri Michel de poursuivre l’aventure dans ce Mondial 98. Deux saisons passées au poste de sélectionneur des Emirats Arabes Unis de 1999 à 2001 puis Henri Michel reprend le poste d’entraîneur de la Tunisie pour la saison 2001-2002. Les joueurs Tunisiens deviennent d’ailleurs champions d’Afrique en 2004 avec Roger Lemerre à la tête alors qu’il sortait d’un échec cuisant avec l’équipe de France au Mondial 2002. Roger Lemerre avait tout de même remporté l’Euro 2000 avec les Bleus et est devenu ainsi champion de deux continents, unique pour un sélectionneur Français. Depuis Mars 2004 Henri Michel est le sélectionneur de la Côte d’Ivoire qu’il tente de qualifier pour le Mondial 2006 qui se déroulera en Allemagne. Avec Didier Drogba de Chelsea qui tire la sélection vers le haut et Henri Michel aux commandes, la Côte d’Ivoire est actuellement en tête du Groupe 3 devant les lions indomptables du Cameroun. Henri Michel, un ancien Bleu à ne pas oublier, il a largement sa place dans la liste des grands noms de l’équipe de France…


Roulion
Fiche mise en jour en 2013

2 Commentaire(s)

  1. Quelle tristesse, le plus grand joueur que le FC Nantes ait connu. Pour le nouveau stade on connaît maintenant le nom qu’il doit porter, c’est le moins que l’on puisse faire pour lui.

  2. Henri Michel est l un des meilleurs joueurs que le football Français ait connu mariant
    élégance et efficacité. Dommage qu’ il n ait pas pris en main l équipe de Nantes en 2014 car au delà du symbole (toute sa carriere à Nantes) il aurait certainement amené une meilleure qualité de jeux que ce Club mérite.
    Un fidèle un FCN depuis les années 60.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*