Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Kodjo Afanou

Kodjo Afanou

Kodjo Afanou était un défenseur central très athlétique, très à l’aidse en un contre un mais moins balle au pied Son nom sera associé à jamais avec les Girondins de Bordeaux avec qui il a remporté le championnat de France 1999 et la coupe de la Ligue 2002. Mais sa fin de carrière partira un peu en sucette car il mélangera son métier avec la religion et les deux ensemble ne faisaient pas bon ménage et de ce fait il sera plus hors des terrains que dessus.

La fiche de Kodjo Afanou

kodjo-afanou
21 Novembre 1977
Défenseur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Parcours en clubs :

25x25xgirondins_de_bordeaux_917.png.pagespeed.ic.0Q43vuS7YB 1995 – 2003 Girondins de Bordeaux
al_ain_fc_11957 2003 – Déc 2003 Al Ain FC
25x25xgirondins_de_bordeaux_917.png.pagespeed.ic.0Q43vuS7YB Déc 2003 – Janv 2006 Girondins de Bordeaux
Janv 2006 – Mars 2006 Sans club
alfaisalyfc_newlogo Mars 2006 – 2007 Al-Faisaly FC
gaziantepspor 2007 – Oct 2008 Gaziantepspor
al_hazm_new Oct 2008 – 2010 Al Hazm Rass

Palmarès de Kodjo Afanou

  • 1997 : Finaliste de la coupe de la Ligue (Bordeaux).
  • 1998 : Finaliste de la coupe de la Ligue (Bordeaux).
  • 1999 : Champion de France (Bordeaux).
  • 2002 : Vainqueur de la coupe de la Ligue ( Bordeaux).

Biographie Kodjo Afanou

Sa carrière en club

680x510x238711-727351-317-238.jpg.pagespeed.ic.1jN5C6XKQyKodjo Afanou est né en 1977 à Lomé au Togo. Après avoir atterri en France, il se prendra de passion pour le football et quelques années plus tard il se fera remarqué par des recruteurs des Girondins de Bordeaux qui lui proposeront d’intégrer leur centre de formation. Après beaucoup de travail, il sera lancé par le coach Slavojub Muslin pendant la saison 95/96 où il disputera seulement quatre rencontres soit pour pallier une blessure ou une suspension d’un des deux titulaires indiscutables en charnière centrale qu’étaient Laurent Croci et Jean-Luc Dogon. Il ne jouera qu’en championnat où les bordelais finiront à une triste seizième place à seulement trois points devant le premier relégable, le FC Gueugnon. Par contre, il ne participera pas à la belle épopée des Girondins en coupe UEFA où ils iront jusqu’en finale qu’ils perdront contre le Bayern de Munich de Jürgen Klinsmann et Jean-Pierre Papin. Pour la saison 96/97, le nouvel entraîneur Rolland Courbis fera appel à lui pour douze rencontres car cette année là le coach avec trois défenseurs centraux (Bernard Lambourde , Paolo Sergio Gralak et Cyril Dombrád) et Courbis préférait l’expérience de ces trois là que la jeunesse de Kodjo. Avec les matchs qu’il a joué, il participera tout de même à la quatrième place au classement synonyme de qualification à la coupe UEFA. Mais il ne disputera aucun match au bon parcours de Bordeaux en coupe de la Ligue où les Gilbert Bodart, Ibrahim Ba, Johan Micoud et Didier Tholot perdront en finale aux tirs aux buts contre le Strasbourg d’Alexander Vencel et Jan Suchoparek.3110909371_1_10_9y4auuxR La saison 97/98 sera très prolifique pour Afanou car en championnat il disputera 27 rencontres (en concurrence avec Nisa Saveljic et Paolo Sergio Gralak) et surtout marquera son premier but en professionnel et surtout aura largement participé à la très bonne année de Bordeaux qui finira cinquième et de ce fait sera qualifié encore une fois pour la coupe UEFA. Kodjo jouera également ses deux premiers matchs européens en coupe UEFA contre les anglais d’Aston Villa mais pour cette année là ce sera les seuls car Bordeaux sera incapable de franchir les 32ème de finale. Et les Girondins iront pour la seconde année consécutive jusqu’à la finale de la coupe de la Ligue qu’il s perdront encore une fois mais cette fois après les prolongations et ce sera contre le PSG de Marco Simone et Franck Gava (Kodjo entrera à la 70ème minute en remplacement de Patrick Blondeau). La saison 98/99 verra Afanou disputer 19 matchs car le coach Elie Baup préférait aligner en charnière centrale Hervé Alicarte et Nisa Saveljic mais il aura amplement participé au titre de champion de France piqué lors de la dernière journée du championnat au nez et à la barbe de l’Olympique de Marseille de Rolland Courbis (ce sera Pascal Feindouno qui donnera le titre aux bordelais en inscrivant un but à la 89ème minute du match contre le PSG alors qu’à ce moment là Bordeaux et Marseille étaient à égalité de points au classement). Pendant cette année là Kodjo et les Lilian Laslandes, François Grenet et Cie iront jusqu’en quarts de finale de la coupe de l’UEFA qu’ils perdront contre les italiens de Parme (futurs vainqueurs de la compétition en battant en finale l’OM). Le togolais de naissance deviendra titulaire au sein de la défense centrale bordelaise associé à Hervé Alicarte lors de la saison 99/00 et emmènera Bordeaux jusqu’à la quatrième place mais tout de même à onze points du champion monégasque. Par contre Kodjo et ses compères feront un parcours honorable en Ligue des Champions en allant jusqu’à la deuxième phase de groupes (ce n’était pas facile de s’extirper d’un groupe composé de Manchester United, Valence et Fiorentina). Pour la saison 00/01 les deux postes en défense centrale seront partagés entre Afanou, Alain Roche et David Sommeil et le natif de Lomé accumulera 24 matchs de championnat en fin d’exercice. Pour cette année là Bordeaux accrochera une nouvelle qualification européenne grâce à leur quatrième place finale et le club girondin aura fait un parcours honnête en UEFA en se faisant éliminé en huitième de finale par les espagnols du Rayo Vallecano. Afanou devra encore pour la saison 01/02 partager son poste avec Roche et Sommeil et il accumulera en championnat 22 rencontres où les Girondins termineront à la sixième place pas suffisante pour se qualifier pour une coupe d’Europe mais Bordeaux jouera tout de même l’UEFA l’année suivante grâce à sa victoire finale en coupe de la Ligue remportée contre le Lorient de Papa Malick Diop et Jean-Claude Darcheville. Et avec les Pauleta, Alexei Smertin, Christophe Dugarry et David Sommeil, Kodjo et Bordeaux iront jusqu’en seizièmes de finale de la coupe UEFA qu’ils perdront contre les néerlandais du Roda JC. La saison 02/03 verra Afanou être associé en défense centrale à David Sommeil et lorsque ce dernier partira pendant le mercato hivernal ce sera Marc Planus qui le remplacera. Bordeaux se classera encore une fois dans les six premiers en se classant quatrième (à quatre points du champion lyonnais) synonyme d’une nouvelle qualification européenne et Afanou et sa troupe iront comme l’année précédente jusqu’en seizièmes de finale qu’ils perdront cette fois-ci contre les belges d’Anderlecht.

urlEt à la surprise générale, pendant le mercato estival de 2003 Kodjo choisira de rejoindre le club d’Al Ain aux Emirats Arabes Unis mais beaucoup diront que son choix sera plus pour des raisons religieuses (il s’était converti à l’Islam) que sportives. Et vu ce qu’il entendait comme critiques, il répondra ceci : «  Il n’y a pas que le foot dans la vie. Je suis musulman. La religion occupe une place importante dans mon existence. Elle m’inspire, me fait avancer, oriente mes choix. Je pense avoir besoin de me trouver dans un pays musulman pour être en phase avec moi-même… » . Mais l’expérience ne sera guère satisfaisante car au mois de Décembre 2003 il décidera de quitter Al Ain pour repartir en Gironde.

urlPour finir la saison 03/04, Kodjo ne jouera que cinq petits matchs en championnat car les places en défense centrale étaient chères à cause de la présence de plusieurs joueurs capables d’y évoluer (Hervé Alicarte, Mathieu Beda, Marco Caneira, Marc Planus, Mauricio Pochettino et David Jemmali) et verra Bordeaux se positionner à une peu flatteuse douzième place (pas de qualification européenne, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps). Kodjo jouera aussi deux petits matchs européens en UEFA où les Girondins iront jusqu’en quarts de finale qu’ils perdront contre les espagnols de Valence futurs vainqueurs de la compétition (ils battront Marseille en finale). La saison 04/05 sera difficile pour le togolais de naissance car il ne disputera que onze matchs dans l’année à cause de la confiance qu’aura le coach Michel Pavon sur la charnière centrale composée de Marc Planus et Mihalis Kapsis. Pour la saison 05/06, le nouveau coach Ricardo fera confiance à la paire Planus – Henrique mais lorsque la trêve hivernale arrivera Afanou aura tout de même disputé 18 rencontres. Mais voilà qu’après la première moitié d’exercice Kodjo décidera de résilier son contrat avec les Girondins de Bordeaux et la première explication que donnera le joueur sera qu’il n’aurait pas du tout apprécié que les dirigeants bordelais aient recruté un arrière central de plus en la personne de l’international portugais Beto et pour Afanou cette situation était vraiment une marque de défiance. Et pour ne pas vivre la même chose que la saison précédente (jouer très peu) il aura préféré résilier son engagement avec son club pour pouvoir être libre de s’engager avec n’importe quel club.

auriac-miranda-joieAprès quelques mois au chômage, le joueur d’origine togolaise s’engagera pour la fin de saison 05/06 avec l’équipe saoudienne d’Al-Faysaly où il y évoluera jusqu’à la fin de l’exercice 06/07.

Pour la saison 07/08, l’ancien bordelais ira s’exiler en Turquie pour s’engager avec le club de Gaziantepspor où il disputera seize rencontres pour finir en milieu de tableau (neuvième). Et ne jouant pas pour la saison 08/09, il décidera de quitter la Turquie en Octobre 2008 pour repartir en Arabie Saoudite.

Et ce sera pour signer à Al Hazm Rass où il y évoluera jusqu’à la fin de la saison 09/10.

Que devient Kodjo Afanou?

Et depuis Kodjo est sans club et tout le monde du football considère qu’il est en retraite mais lui n’est pas d’accord sur ce sujet car il se considère toujours apte à jouer au football et proposera même ses services à son club de toujours les Girondins de Bordeaux mais ce dernier déclinera son offre. Et à l’heure actuelle, personne n’a fait appel à lui et il faudrait vraiment qu’il accepte d’annoncer la fin de sa carrière car cela fait tout de même plus de deux ans qu’il n’a pas disputé un match officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*