Pascal Feindouno

Pascal Feindouno, un ancien joueur de football guinéen, a joué pour de nombreux clubs en France avant de se retirer en 2013. Malgré ses frasques sur et en dehors du terrain, Feindouno était connu pour son talent incroyable. Il était capable de marquer des buts surprenants avec un pied-droit mortel et une agilité impressionnante. Les fans adulaient ses dribbles incroyables et ses célébrations de buts sulfureuses. Feindouno était un joueur de football brillant, mais il était souvent critiqué pour ne pas être assez sérieux. Néanmoins, il restera l’un des joueurs les plus talentueux de la ligue française, et sa carrière restera gravée dans l’histoire du football.


Image illustrative de l’article Pascal Feindouno
Pascal Feindouno
Biographie
Nationalité Guinéen
Naissance (42 ans)
Conakry (Guinée)
Taille 1,76 m (5′ 9″)
Période pro. 1998 – 2016
Poste Ailier droit

Milieu offensif

Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1994-1995 Hirondelles de Guinée
1995-1997 Club industriel de Kamsar
1997-1998 Girondins de Bordeaux
Parcours professionnel
Années Club 0M.0(B.)
1998-2004 Girondins de Bordeaux 132 (21)
2001-2002 FC Lorient 039 0(8)
2004-2008 AS Saint-Étienne 150 (38)
2008-2009 Al-Sadd Doha 026 (12)
2009-2010 Al-Rayyan 014 0(5)
2010 Al-Nassr 006 0(3)
2011 AS Monaco 005 0(0)
2011-2012 FC Sion 012 0(6)
2012-2013 Elazığspor 011 0(2)
2013-2014 FC Lausanne-Sport 018 0(4)
2016 Atlantas Klaipėda 003 0(0)
1998-2016 Total 416 (99)
Sélections en équipe nationale
Années Équipe 0M.0(B.)
1999-2012 Guinée 085 (30)
Compétitions officielles nationales et internationales.
Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 26 mars 2022
modifier Consultez la documentation du modèle

Pascal Feindouno, né le à Conakry en Guinée, est un footballeur international guinéen qui évolue au poste d’ailier droit ou de milieu offensif.

Il est surtout connu pour son passage aux Girondins de Bordeaux où il a notamment été champion de France, et son passage à l’AS Saint-Étienne. Il a été un joueur clé de l’équipe nationale de Guinée pendant de nombreuses années, et dont il est le meilleur buteur.

Biographie

Girondins de Bordeaux

Ayant quitté la Guinée très jeune, Pascal prend la direction de la France. Il commence par faire un essai au RC Lens. Un essai concluant mais Pascal, vraiment surpris par le froid du Nord préfère tenter sa chance ailleurs. Il intègre le FCGB et gagne le championnat de France des moins de 17 ans dès la première saison.

Élie Baup le prendra très tôt sous son aile et le jeune Pascal débutera en Ligue 1, le 12 décembre 1998 lors d’un Bordeaux – Le Havre gagné 3-0 par les siens. Dès lors, il rejoindra définitivement le groupe professionnel et s’entraînera notamment beaucoup en fin d’entraînement avec Jean-Pierre Papin.

Il a inscrit en 1999 pour Bordeaux le but décisif pour l’attribution du titre face au Paris SG.

Âgé de 21 ans, Pascal n’est pas assez endurci pour la Ligue 1. Son père spirituel, Élie Baup l’envoie alors en Bretagne, au FC Lorient, où il pourra s’aguerrir. Du FC Lorient, il ne gardera que de bons souvenirs: la rencontre avec celui qui deviendra son grand-frère, Jean-Claude Darcheville, 6 buts en championnat, ainsi que la victoire en finale de la coupe de France 2002 face au SC Bastia. Il disputera également une finale de coupe de la Ligue, perdue contre les Girondins de Bordeaux.

À son retour en Gironde, il n’est plus le même ! Devenu un joueur confirmé, Élie Baup lui donne les pleins pouvoirs au milieu et Feindouno ne se laisse pas prier pour devenir le passeur attitré de Pedro Miguel Pauleta.

AS Saint-Étienne

À la fin de la saison 2003-2004, lassé par les mauvais résultats de son club, il cherche un nouveau challenge. Élie Baup alors nouvel entraîneur de l’AS Saint-Étienne, obtient son prêt avec option d’achat.

Il joue son premier match pour les Verts le , lors d’une rencontre de championnat contre le RC Strasbourg. Il est titularisé et les deux équipes se séparent sur un match nul (1-1). Feindouno inscrit son premier but pour l’ASSE le contre l’AC Ajaccio. Titularisé, il ouvre le score ce jour-là et les deux équipes se neutralisent (1-1 score finl).

En 36 matchs, il marque 13 buts, son record et aide grandement le promu stéphanois à terminer à une belle 6 place.

Sa seconde saison sera plus difficile (3 buts), moins brillante que la précédente, une frange de supporters lui reproche en particulier de passer trop de temps dans les boîtes de nuit. Son mariage à Conakry en juin 2006 (où sera présent son Président Bernard Caïazzo) va lui permettre de « mettre de l’ordre » » dans sa vie, de son propre aveu.

Élie Baup remplacé par le Tchèque Ivan Hasek, Pascal va de nouveau retrouver un excellent niveau dans une équipe plus offensive. Il marquera 9 buts en 30 matchs.
Lors de la saison 2006-2007, sous l’impulsion d’Ivan Hasek, il retrouve ainsi son meilleur niveau.

Nanti d’un bon de sortie et alors qu’il est tout près de signer dans un club saoudien en juillet 2007, contre toute attente  » Pasky » prolonge son contrat à l’ASSE de 3 ans. Il est lié au club jusqu’en 2011.

Quant à sa dernière saison sous le maillot vert, Pascal va avoir beaucoup de mal dans un premier temps. Mais à son retour de la CAN (où la Guinée a été éliminée en quart par la Côte d’Ivoire), il se sent parfaitement en jambe. Ajouté à cela un replacement dans l’axe, en soutien de Bafétimbi Gomis, il terminera la saison en trombe avec à la clef une cinquième place en championnat… L’ASSE retrouve l’Europe après 26 ans d’absence.

Exil dans le Golfe

Cependant un accord est trouvé le avec le club qatari d’Al Sadd Doha. Il rejoint ainsi le Golfe et ses pétrodollars pour trois ans où il jouera sous le même maillot que les anciens joueurs de ligue 1 Matt Moussilou et Kim. Il reconnaît que son départ est plus motivé par des raisons financières que sportives.
Pascal Feindouno a disputé et remporté son premier match sous le maillot d’Al Sadd Doha, face au champion qatari en titre, Al-Gharafa (2-1). L’ancien stéphanois a inscrit le premier but de sa nouvelle équipe. Cette même saison il finit deuxième du championnat qatari avec son club en ayant marqué une douzaine de buts.

En août 2009, il est prêté un autre club qatari, Al-Rayyan mais il n’y reste que six mois puisqu’il est prêté en Arabie saoudite à Al Nasr Riyad en janvier 2010. Il résilie ensuite son contrat avec Al-Rayyan en novembre 2010.

Retour en Europe

Pascal Feindouno avec le maillot de Lausanne-Sport.

Le , quelques minutes avant la clôture du mercato hivernal, il signe un contrat de six mois avec l’AS Monaco pour remplacer Moussa Maazou, victime d’une grave blessure au genou le jour précédent. Jugé hors de forme par le staff technique, il ne dispute que 5 matchs sur le Rocher avant de quitter le club en fin de saison à la suite de la descente en Ligue 2.

Libre, il fait un essai au FC Sion à partir du 22 juin. Après cet essai, il s’engage pour deux ans avec le club dirigé par Laurent Roussey, son ancien entraîneur à Saint-Étienne.

Le 3 janvier 2012, à la suite du retrait de 36 points à l’équipe valaisanne par l’Association suisse de football, il résilie son contrat avec le FC Sion.

En août 2012, il signe un contrat avec le club turc d’Elazigspor.

En septembre 2013, il signe au Lausanne-Sport pour quatre mois. Le dimanche 18 mai 2014, alors qu’il dispute un match contre le FC Bâle, il est victime d’un malaise cardiaque, ce qui soulève des doutes sur l’arrêt anticipé de sa carrière.

Après un essai avec Sedan, promu en National, l’équipe renonce finalement à l’engager à la suite d’examens plus poussés au niveau cardiaque.

En sélection

Pascal Feindouno est sélectionné avec l’équipe nationale de Guinée pour participer à la coupe d’Afrique des nations en 2006. Il se distingue en marquant quatre buts dans cette compétition, notamment un doublé face à la Zambie le 26 janvier 2006, donnant ainsi la victoire à son équipe (1-2). Les Guinéens sont battus en quarts de finale par le Sénégal, le 3 février (2-3). Feindouno sort d’un tournoi réussit où il termine deuxième meilleur buteur, à seulement une unité de Samuel Eto’o, et figure dans l’équipe type de la compétition.

Il participe à nouveau à la coupe d’Afrique des nations en 2012 et se fait remarquer en délivrant une passe décisive pour Abdoul Razzagui Camara lors de la large victoire des siens face au Botswana le 28 janvier 2012 (1-6 score final). Son équipe termine toutefois troisième de son groupe et est éliminée à ce stade de la compétition.

Entraîneur

Pascal est l’entraîneur des attaquants du syli nationale de Guinée dirigé par Kaba Diawara.

Vie privée

Il est le frère aîné de deux autres footballeurs : Benjamin Feindouno, ancien professionnel à l’AS Beauvais en ligue 2. Son second frère est Simon Feindouno ancien joueur du RC Lens et FC Istres. Son agent est Rui Pedro Alves.

Palmarès

En club

  • Champion de France en 1999 avec les Girondins de Bordeaux
  • Vainqueur de la Coupe de France en 2002 avec le FC Lorient
  • Finaliste de la Coupe de la Ligue en 2002 avec le FC Lorient
  • Finaliste du Trophées des Champions en 1999 avec les Girondins de Bordeaux

Qui est Pascal Feindouno ?

Pascal Feindouno est un ancien footballeur professionnel guinéen né le 27 février 1981 à Conakry. Il a notamment joué en France, en Italie et en Suisse.

Quel est le parcours de Pascal Feindouno en club ?

Pascal Feindouno a débuté sa carrière professionnelle avec le club de Lorient en France. Il a ensuite évolué à Bordeaux, Saint-Etienne, Al-Sadd au Qatar, Sienne en Italie, puis à Lausanne en Suisse, avant de prendre sa retraite en 2014.

Quels sont les faits marquants de la carrière de Pascal Feindouno ?

Pascal Feindouno a remporté la Coupe de la Ligue française avec Bordeaux en 2002, et a été élu meilleur joueur du championnat en 2005 lorsqu’il évoluait à Saint-Etienne. Il est également le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale de Guinée, avec 24 buts en 62 sélections.


Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'pixwell_adblock_popup' not found or invalid function name in /home/meyo5199/fanafoot.com/wp-includes/class-wp-hook.php on line 324