AS Monaco FC 3-1 FC Nantes

Voici le résumé de la rencontre de 32e journée de Ligue 1 entre Monaco et Nantes

 

Sous la menace de Lille, qui s’est imposé la veille, Monaco se devait de l’emporter à domicile face à Nantes et, ainsi, se rattraper de sa déconvenue face à Évian-Thonon-Gaillard la semaine passée. Claudio Ranieri a disposé son équipe dans 4-4-2 où Moutinho retrouve une place de titulaire dans le milieu en losange avec en pointe Germain associé à Berbatov.
Côté nantais Djordjevic étant toujours blessé, Shelter est titulaire et Maxime Dupé remplace Remy Riou dans la cage des canaris. Le gardien nantais va devoir s’incliner après 18 minutes de jeu sur une frappe de James Rodriguez, le 8e but de la saison du Colombien. Très tôt dans cette partie, Monaco prend donc les commandes.
Le but est entaché d’une position de hors-jeu initiale de Berbatov qui n’est pas signalé.
Pour le reste, il ne faut rien enlever au talent de James Rodriguez. Un petit ballon placé subtile, à la manière d’un Marcello Gallardo en son temps. L’argentin, et ancien Monégasque, était d’ailleurs présent dans les tribunes de Louis II.

Monaco croit inscrire un deuxième but mais cette fois-ci le drapeau se lève pour une position de hors-jeu limite mais réelle de Dimitar Berbatov… toujours 1 à 0 pour les Monégasques. La réaction des Nantais ne se fait pas attendre avec un coup franc de Serge Gakpé et au bout de son extension, l’israélien Itay Shechter ne trouve pas le cadre du portier monégasque Subasic. Les nantais sont entreprenants, se procurent des occasions, dont une énorme avec l’ancien buteur de l’Hapoël Tel-Aviv, Itay Shechter, et une nouvelle fois Subasic sort à propos.
1 à 0 pour Monaco à la pause. Les hommes du rocher ne se sont pas montrés complètement souverain et vont même subir de nouvelles offensives des nantais avec cette nouvelle occasion de Serge Gakpé qui ne trouve pas le cadre avec la sortie une nouvelle fois virulente de son Subasic.

Toujours Nantes à l’offensive avec ce corner qui sera dévié par Jeremy Toulalan. Belle intervention de Subasic de plus en plus décisif au fil des minutes et une nouvelle fois ses gants vont chauffer avec cette frappe puissante d’Alejandro Bedoya. Mais, les monégasques, dans leur temps faible, vont finir par marquer le but du break. Un petit peu contre le cours du jeu d’ailleurs. C’est Andréa Raggi qui vient faire souffler les supporters monégasques et Radamel Falcao toujours blessé. La tête du latéral italien vient se nicher dans le petit filet de Maxime Dupé. 2 à 0 pour Monaco après 72 minutes de jeu et quatre minutes plus tard la faute de Veigneau, couplée à celle de Dupé, sur Fabinho va offrir la possibilité à Monaco de plier la rencontre. C’est donc un penalty pour James Rodriguez. La balle du 3 à 0 est au bout du pied gauche du colombien et c’est son 9eme but de la saison. Avec celui-ci, il revient à égalité de but avec que son coéquipier Falcao.

La chose semble entendue pour les monégasques mais les nantais ne vont pas abdiquer. Le centre de Johan Audel et la tête magnifique au point de penalty Alejandro Bedoya vient tromper Subasic. Impuissant, il a essayé mains opposés de détourner cette balle mais elle était trop bien levée sous la barre. 3 buts à 1 pour Monaco ce sera le score final, le score est flatteur pour les hommes du rocher qui sont tombés sur des nantais accrocheurs mais l’essentiel est comptables pour les hommes de Ranieri à savoir prendre six points d’avance sur Lille et consolider leur deuxième place.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :