Point sur le mercato d’été 2015 de la L1

Le Mercato de l’été 2015 en L1 a été très actif dans le sens des départs et des arrivées. Les clubs français ont réalisé de bonnes ventes, notamment en direction de la Premier League, tandis qu’ils ont misé sur des joueurs encore peu connus du grand public. Deux clubs de Ligue 1 ont particulièrement remanié leur effectif durant la trêve estivale : il s’agit de Monaco et de Marseille. Toutefois, les autres formations de la L1 n’ont pas été en reste avec quelques bon coups médiatiques.

Les transferts retentissants de Monaco

transfert-anthony-martial-monaco-vers-manchester-unitedIl y a quelques jours, nous avions déjà fait un petit point sur le Mercato estival de Monaco dans notre article  » la valse des latéraux « . Nous avons donc déjà parlé des départs de Kurzawa au PSG (24M€), de Kondogbia à l’Inter Milan (30M€ +10M€ de bonus), de Ferraira Carasco à l’Atletico Madrid (20M€) ou encore d‘Ocampos à Marseille (7M€). Nous avions aussi annoncé en avance le départ d’Abdennour pour Valence, qui s’est réalisé pour 25M€ +5M€ de bonus.

Si ces transferts ont indéniablement affaibli une équipe de Monaco quart de finaliste de la Ligue des Champions la saison dernière, ils ont également bien rempli les caisses du club du Rocher avec des plus-values très intéressantes sur ces transferts. Après le départ d’Abdennour à Valence, nous pensions que Monaco en avait fini avec le Mercato. Mais, c’était sans compter sur la folie de surenchère des clubs Anglais. Ainsi, dans les derniers instants du Mercato, Manchester United a aligné pas moins de 50 millions d’euros (plus 30M€ de bonus) sur la table pour recruter le jeune attaquant international de Monaco, Anthony Martial.

Anthony Martial, 19 ans et palmarès vierge, a coûté 50M€ à Manchester United (plus 30M€ de bonus). Pour rappel, Zinedine Zidane, 29 ans, champion du Monde et d’Europe en titre, avait coûté 77M€ lors de son transfert au Real Madrid en 2001.

Âgé de seulement 19 ans et même s’il est unanimement considéré comme un crack, Anthony Martial n’a que 29 titularisations pour 11 buts en deux saisons de Ligue 1. Le pari de Manchester United de mettre 50M€ +30M€ de bonus sur la table est véritablement osé. Donc, si le club Mancunien devait payer le jeune international français plein tarif, ce dernier coûterait plus cher que Zinedine Zidane, considéré comme le meilleur joueur de l’Histoire du foot français. En effet, Zizou avait été transféré de la Juventus vers le Real en 2001 pour la somme de 77M€.

Depuis deux saisons, Manchester United est très actif sur le marché des transferts afin de retrouver son lustre d’antan après une saison sans Ligue des Champions. Après un Mercato 2014 qui avait vu le recrutement d’Angel Di Maria pour 75M€, les Red Evils ont remis ça cet été avec Anthony Martial mais aussi Schneiderlin ((35M€), Depay (27,5M€), Darmian (18M€) et Schweinsteiger (18M€).

De son côté, Monaco multiplie les ventes records notamment avec Anthony Martial cet été ou encore James Rodriguez durant le Mercato estival 2014 qui avait été recruté par le Real Madrid pour 80M€ +5M€ de bonus. Pour ce transfert, Monaco avait réalisé une plus-value de plus de 35M€ !

En beaucoup moins clinquant, Marseille a également vu son effectif être largement remanié durant ce mercato de l’été 2015.

Marseille et son Mercato estival mouvementé

L’été n’a pas été morne à Marseille où les cadres sont partis sous d’autres cieux… ainsi que son coach tant aimé. Comme nous l’avions vu dans notre article relatant le départ de Marcelo Bielsa suite à la rencontre face à Caen à l’occasion de la première journée de championnat 2015-2016, l’OM a perdu de nombreux joueurs cet été.

Ayew-Andre-Swansea-ex-OmTitulaires la saison dernières, André Ayew est parti à Swansea (fin de contrat), Rod Fanni à Al-Arabit (fin de contrat), André-Pierre Gignac aux Tigres (fin de contrat), Jérémy Morel à Lyon (fin de contrat). Sur ces dossiers, la gestion de l’OM a été désastreuse car le club phocéen a eu un manque à gagner important en laissant partir gratuitement A Ayew, joueur formé au club d’une valeur de 10M€ minimum, Gignac, joueur recruté pour plus de 15M€.. Un manque à gagner de presque 30M€, une somme non négligeable pour un club qui fait très attention à son budget.

Heureusement que dans le même temps, Marseille a bien vendu avec Dimitri Payet parti à West Ham (15M€ sans les bonus), Giannelli Imbula au FC Porto (20M€) et Florian Thauvin à Newcastle (17M€ + 3M€ de bonus). Mais sont-ce vraiment des affaires sportives ? Car Payet était le meilleur passeur du club la saison dernière, Imbula, l’incontournable sentinelle du milieu, et Thauvin était considéré comme une futur grand joueur. Puis si on ajoute à ces départs Ayew, formé au club et amoureux du maillot olympien en plus d’être un joueur irréprochable, et Gignac, meilleur buteur du club depuis plusieurs saisons, la perte estivale est énorme pour Marseille. A ces joueurs, on n’ajoute pas le coach Bielsa, parti comme un voleur au soir de la première journée. Mais peut-on lui reprocher d’avoir quitté le club alors que la politique sportive marseillaise est assez obscure.

Avec les départs de Gignac, Payet, Ayew, Thauvin, Imbula, Fanni ou Morel, l’OM a perdu une grande partie (+ de 70%) de ses titulaires de la saison dernière. Pour combler ces départs, le club Olympien a donc dû recruter en masse de nouveaux joueurs.

Pour remplacer ces anciens titulaires, Marseille a donc dû renouveler son effectif durant le mercato d’été 2015. Il y a tout d’abord eu les recrues arrivées sous Marcelo Bielsa : Karim Rekik (20 ans) en provenance de Manchester City (5M€), Lucas Ocampos conservé après son prêt (7M€), Georges-Kevin Nkoudou acheté à Nantes (1,3M€) ou l’ancien joueur de Metz, Bouna Sarr (2M€). Dernier arrivé sous forme d’achat, on peut noter le géant Portugais, ex joueur de Porto, qui arrive pour suppléer N’Koulou, Manquillo ou Rekic.  Voici donc pour les achats.

Au niveau des prêts, l’OM a réussi quelques bons coups comme ceux de Rémy Cabella (25 ans, prêté par Newcastle), Lucas Silva (22 ans, prêté par le Real de Madrid), Javier Manquillo (21 ans, prêté par l’Atlético Madrid) ou Mauricio Isla et Paolo de Ceglie (27 et 29 ans, prêtés par la Juventus). Pour les joueurs dont on attend beaucoup, ils sont souvent jeunes et même s’ils sont arrivés en provenance de clubs prestigieux, ils auront besoin de prendre de l’expérience. On peut aussi noter les départs inverses de mario Lemina et de Doria, prêtés respectivement par Marseille à la Juventus et à Grenade.

Enfin, l‘OM a fait des paris sur des joueurs arrivés libres tels que les milieux Lassana Diarra (30 ans) et l’ex-gunner Abou Diaby (29 ans) ou encore le gardien Yohann Pelé. Cet été mouvementé de Marseille tranche littéralement avec celui beaucoup plus raisonné du PSG.

Le PSG fait encore progresser son effectif

Durant le Mercato estival 2015, le PSG a réussi à conserver la grande majorité de son effectif tout en recrutant de véritables valeurs ajoutées à son équipe.

Di-Maria-passeur-decisif-PSGAu niveau des départs, Paris a juste enregistré les prêt d’Alphonse Areola à Villareal, le prêt payant de Lucas Digna à l’AS Roma (2,5M€), l’achat de Yohann Cabaye par Crystal Palace (14M€) et la fin de contrat de Zoumana Camara. C’en est tout pour les joueurs qui ont quittés le PSG cet été.

Pour compenser ces départs, le PSG a enregistré les transferts de Layvin Kurzawa en provenance de Monaco (25M€), de Benjamin Stambouli arrivé de Tottenham (9M€) et de Kevin Trapp arraché à Francfort pour 10 millions d’euros. Ces transferts remplacent numériquement les départs de Lucas Digne, Yohann Cabaye et Aureola.

Et, pour apporter un plus à son équipe, Laurent Blanc peut compter sur les renforts de Serge Aurier dont l’option d’achat de 11M€ a été levée et surtout la recrue phare de ce mercato avec la signature d’Angel Di Maria pour 63 M€ arrivé de Manchester United. Des joueurs tels que Thiago Motta, Zlatan Ibrahimovic, Edinson Cavani ou Ezequiel Lavezzi, longtemps donnés partant par les rumeurs, sont finalement resté au PSG.

Déjà ultra  dominatrice en L1, l’équipe « all star » du PSG s’est encore renforcée durant ce mercato d’été avec notamment l’arrivé d’Angel Di Maria pour 63 millions d’euros.

Depuis l’arrivée des propriétaires Qataris à la tête du PSG en 2011, le club de la Capitale a investi pas moins de 482 millions d’euros. En effet, Paris a recruté pour 536 millions d’euros tout en vendant pour seulement 54 M€. D’ailleurs, cet été, le PSG a déboursé 118 millions d’euros pour un petit 16,5 M€ de vente. Cela fait du PSG le club le plus dépensier d’Europe derrière Manchester City (584 millions d’investissements) sur ses 7 dernières années.

Aussi, on peut remarquer que de nombreux joueurs de Ligue 1 ont quitté le championnat de France pour rejoindre la Premier League.

La Premier League, l’eldorado des joueurs de la L1

Fort de ses droits télé mirobolant, la Premier League peut se permettre d’acheter à prix fort les joueurs qu’elle souhaite attirer en Angleterre. L’exemple flagrant est le transfert de Martial vers Manchester United pour 50M€ + 30M€ de bonus, alors que le joueur est âgé de 20 ans à peine et qu’il n’a encore rien prouvé au plus haut niveau.

Ainsi, durant ce mercato estival 2015, la Premier League a rapporté 180 millions d’euros (hors bonus) à la L1 en seulement 13 transferts. Rien de plus normal quand on voit la puissance financière du championnat Anglais avec ses 2,3 milliards d’euros de droit télé pour la période 2016-2019 quand le Ligue 1 récupère 748,5 millions d’euros pour 2016-2020, soit 4 fois moins.

Cette saison, tous les clubs de Premier League compte au moins un ancien joueur de L1. Durant les transferts estivaux de 2015, le championnat Anglais a déboursé 215 millions d’euros (bonus inclus) pour recruter en Ligue 1.

Seul intérêt pour le championnat de France, cela permet d’injecter de l’argent dans les clubs français…. Par exemple, Monaco en a largement bénéficié avec une balance excédentaire de 106 millions d’euros pendant ce mercato 2015. A l’inverse, le PSG, avec un déficit de 100 millions d’euros, Lyon (-14,4 M€), Rennes (-3M€) et Reims (-1,3 M€) ont dépensé plus qu’ils n’ont gagné d’argent.


Jérémy ParardPar Jérémy Parard

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :