Le PSG n’est pas encore officiellement champion !

Cavani-psg-sochauxAprès la victoire de Monaco, la veille à Ajaccio (1-4), Paris devait l’emporter pour valider officiellement son titre de champion de France pour la saison 2013-2014.

Cela passait donc par une victoire à Sochaux (1-1), dimanche 27 avril. Mais le match nul des hommes de Laurent Blanc a retardé la fête. Avec 8 points d’avance sur Monaco, Paris n’est toujours pas champion à trois journées de la fin du championnat de France. Même s’il ne faut pas cacher que le titre est pour ainsi dire déjà dans les mains du capitaine du PSG, Thiago Silva.

Mais deux points en plus, en cas de victoire du PSG, et le titre aurait déjà été célébré par les supporters parisiens. C’était bien parti après le magnifique but de l’attaquant Cavani (0-1, 24e). La réalisation est splendide car elle provient d’une longue ouverture de Motta sur Cavani, qui contrôle de la poitrine et reprend le ballon d’une volée victorieuse.

Pourtant Sochaux, qui lutte pour sa survie et qui reste sur deux victoires consécutives, croit en ses chances face à équipe de Paris constellée de stars. Les Sochaliens bousculent donc les Parisiens qui vont être poussés à la faute avec un but contre son camp du capitaine du PSG, Thiago Silva (1-1, 56e). Le score en reste là.

Ce résultat nul n’arrange aucune des deux formations, Sochaux restant premier relégable à 5 points des deux premiers sauvés. Et ce toujours à 3 journée de la fin du championnat de France de foot de Ligue 1. Ces deux premiers sauvés sont Evian Thonon Gaillard et l’En Avant Guingamp.

Les Guingampais l’ont donc emporté face à Valenciennes (1-0). Avec cette défaite, l »équipe du nord est condamnée. Cruels sont ces deux destins croisés, avec une équipe qui peut toujours y croire et une autre dont le sort est scellé. Car Valenciennes, malgré l’arrivée d’un nouvel entraîneur, Ariel Jacobs, en cours de saison, évoluera en Ligue 2 la saison prochaine. Avec 9 points de retard sur Evian et Guingamp, il faudrait un miracle pour les Valenciennois.

Après sa défaite à Saint-Etienne (1-2), Evian voit ses poursuivants grapiller des points, le club Savoyard revienant juste au dessus de la ligne fatidique de la descente. Pour Saint-Etienne, cette victoire fait du bien car Lyon met la pression pour la 4e place.

Avec 2 points de retard, l’OL est sur les talons de son ennemi intime. POurtant, les deux pourront se consoler car ils ont peut-être dit adieu à la troisième place synonyme de tours préliminaires pour la prestigieuse coupe européenne. En effet, Lille a gagné contre les Girondins (2-1) pour possèder 7 et 9 points d’avance sur les villes du Rhône Alpes.

La Ligue des Champions est donc accessible à Lille ainsi qu’à Paris et Monaco, solide leader du championnat de France avec 83 points et 75 pour le dauphin Monégasque.

Monaco qui l’a emporté à Ajaccio (1-4) grâce à un doublé de Berbatov. A 33 ans, le canonnier Bulgare reste efficace puisqu’il a marqué cinq fois en 10 matches de championnat. Sans compter les passes décisives… C’est donc avec un style différent de son coéquipier blessé, Falcao, que Berbatov arrive dans une certaine mesure à faire oublier le Colombien.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :