Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Chris Waddle, attaquant, années 90

Chris Waddle, attaquant, années 90

Coqueluche du Vélodrome, transfert le plus cher à son époque, joueur au talent incroyable, Chris Waddle est une des symboles de l’OM des années Tapie. Il rentre dans la légende un soir printanier de 91, où, dans un état second, il reprend du droit un centre pour qualifier l’OM face au Milan AC…


Sommaire


La fiche de Chris

Poste : Attaquant

Date de naissance : 14 décembre 1960

Pays : Angleterre

– 62 sélections en équipe nationale du Nigeria

 

Parcours en clubs :

1991 – 1992 Newcastle United
1992 – 1993 Tottenham Hotspurs
1993 – 1997 Olympique de Marseille
1997 – 1999 Sheffield Wednesday

Palmarès de Waddle

  • 1987 : Finaliste de la FA Cup avec Tottenham Hotspur
  • 1990 : Champion de France (Marseille)
  • 1991 : Champion de France, Finaliste de la Coupe de France, Finaliste de la Coupe des Champions (Marseille)
  • 1992 : Champion de France (Marseille)
  • 1993 : Finaliste de la FA Cup avec Sheffield Wednesday
  • 1993 : Finaliste de la League Cup avec Sheffield Wednesday

Biographie de Chris Waddle

Christopher Ronald Waddle, appelé communément Chris Waddle commence sa carrière par plusieurs essais non concluants dans des clubs anglais de seconde zone (Sunderland, Coventry City). Contraint de travailler en usine pour gagner sa vie, il ne se décourage pas.

Finalement, le club de Newcastle United l’engage en 1980, pour une somme dérisoire. Chris Waddle réalise alors de bonnes performances puisqu’il inscrit 46 buts en 169 matches avec son club. Il est ainsi sélectionné en équipe d’Angleterre Espoirs. Il fait partie d’un fameux trio d’attaquant en compagnie de Kevin Keegan et Peter Beardsley.

Désirant évoluer dans un club plus ambitieux, il tente l’aventure avec Tottenham Hotspurs en 1985. Il joue 173 matches avec les Spurs et marque 42 buts. Parallèlement, il devient un membre régulier de l’équipe nationale avec laquelle il échoue en quart de finale de la Coupe du monde 1986 au Mexique. En club, Waddle mène Tottenham en finale de la FA Cup en 1987, battu par Coventry et en demi-finale de la League Cup. Le club finit troisième du championnat cette année-là.

En 1988, il fait partie de l’équipe d’Angleterre qui perd ses trois matches de poule en phase finale du Championnat d’Europe des nations.

En 1989, Bernard Tapie obtient le transfert de Chris Waddle à l’Olympique de Marseille pour près de 45 millions de francs, une somme énorme pour l’époque (plus gros transfert de tous les temps à l’époque). L’anglais est adopté par les supporters marseillais qui aiment son jeu, son sens du spectacle et du dribble et surtout le fait qu’il ne se prenne pas au sérieux. Le gaucher anglais a, de plus, un talent certain pour les coups de pied arrêtés. Dans une équipe de stars, il remporte trois championnats de France d’affilée de 1990 à 1992 et participe aux épopées européennes de l’OM . (confrontations avec le Milan AC par exemple ou finale perdue en 1991)

Toujours malheureux en équipe nationale, il rate complètement le dernier tir au but contre l’Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 1990. C’est ce qui lui est reproché pendant longtemps et le rend alors moins populaire en Angleterre qu’en France.

Waddle revient en Angleterre en 1992, pour rejoindre Sheffield Wednesday, dirigée par Trevor Francis. Le club atteint cette année-là les deux finales de Coupe qu’il perd les deux fois contre Arsenal ! Malgré les blessures qu’il subit, Chris Waddle est désigné meilleur joueur du championnat anglais par ses pairs.

Lorsqu’il quitte Sheffield en 1996, après avoir disputé plus de 100 matches et refusé un énième challenge en France au FC Martigues, il joue brièvement pour plusieurs clubs jusqu’à devenir entraîneur-joueur de Burnley en 1997.

En septembre 1998, il rejoint Torquay United Football Club, club pour lequel il ne joue que 7 matchs avant de prendre un poste d’entraineur à Sheffield Wednesday. Il a ensuite joué pour plusieurs clubs amateurs comme le Worksop Town FC et le Glapwell FC.

Que devient-il ?

Depuis sa retraite sportive, Chris Waddle apparaît fréquemment au micro de l’émission «BBC Radio Five Live» en tant que commentateur de matches de Premier League. Il écrit également une rubrique pour le journal « The Sun ».

Il joue encore au foot à 5 pour les Loxley Bears de Dore, ville de la banlieue de Sheffield. Son équipe remporte d’ailleurs souvent ses matches, même si, en janvier 2007, son équipe a dû concédé une cinglante défaite 9-4 face aux Mighty Porn Vale. Défaite à l’issue de laquelle, Chris a refusé de serrer la main de ses adversaires, sauf celle du gardien Martyn ‘Le Marteau’ Arnold, dont il aimait bien le nom.

Chris a également participé à la bande son de jeux vidéo de Football pour Electronic Arts, en faisant notamment le commentaire « C’est comme ça qu’ça rentre » (‘That’s how we score’m, John.’) pour un pénalty réussi.

En 2005, il a été poursuivi pour avoir attaqué un homme dans un pub de Dore, mais les charges ont été abandonnées pour insuffisance de preuves.

Chris a une fille, Brooke, et un fils, Jack.

Il a également eu la critique acérée à l’égard de la sélection anglaise, après la défaite aux tirs au but face au Portugal à la coupe du monde 2006. Dans un article sur le site web de la BBC, il a notamment écrit :  » L’équipe d’Angleterre a le niveau d’un quart de finale, rien de plus. »  » Chaque fois que nous affrontons une équipe avec un peu d’expérience et de technique, nous ne savons pas y faire face  »  » Nous devons nous rendre à l’évidence que notre équipe ne se situe pas parmi les 7 meilleures équipes du monde « .

Il a représenté l’équipe de Sheffield Wednesday dans les Masters du Yorkshire 2006.

Par ailleurs, il a exprimé son intérêt pour la position vacante de manager à Bradford City, depuis la démission de Colin Todd de ce poste.


Roulion
Fiche mise en jour en 2013