Ici, le champion, c’est Paris !

PSG champion 2014 L1Le championnat de France de foot connait désormais son champion de la saison 2013-2014 : il s’agit du Paris Saint Germain. Grand favori de la compétition, le PSG a donné raison aux pronostics en remportant son 4e titre de Ligue 1, son 2e consécutif après celui de 2012-2013.

Les chiffres du PSG champion de France 2014

Plus gros budget de la L1, le Paris Saint Germain a dominé le championnat durant toute la saison. Malgré une belle résistance du promu Monaco, le sacre du PSG était déjà écrit et il ne manquait plus qu’à fixer la date de la fête dans le calendrier.

Le 4e titre de champion de France de foot du PSG a donc été officiel mercredi 7 mai 2014, après les matches en retard de la 36e journée de L1. En effet, le match nul de Monaco face à Guingamp (1-1) a permis à Paris d’être champion avant de jouer contre Rennes (défaite des Parisiens 1-2), car avec 7 points d’avance sur le 2nd, Monaco, les Parisiens ne peuvent plus être rattrapés à 2 journées de la fin du championnat.

Avec 83 points (25 victoires, 8 nuls, 3 défaites), la Dream Team de la Ligue 1 est à seulement 1 point de battre le record de point sur une saison de Lyon (84 points en 2005-2006). Il reste donc deux matches au PSG pour dépasser les Lyonnais. Les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic ont aussi déjà marqué 77 buts, soit le plus grand nombre de buts inscrits par le PSG sur une année sportive.

Les Qatariens ont mis les moyens pour faire de Paris, un place forte du football français mais aussi européen. Ils ont ainsi dépensé 114 millions d’euros durant l’été 2013 pour le recrutement avec les arrivées de Cavani (65 millions d’euros), Digne (13M€) et Marquinhos (31,3M€). Avec 400 millions d’euros par an, le budget du PSG est le plus fort de la L1 devant Monaco (130M€) et Marseille (125M€). A l’échelle européenne et au niveau de la valeur du club, le PSG est 15e, loin derrière les monstres que sont le Real Madrid (3,44 milliards d’euros), Barcelone (3,2 milliards), Manchester United (2,81 milliards), Bayern Munich (1,85 milliards) et Arsenal (1,33 milliards).

Ce 4e titre de champion de France de foot du PSG (1986, 1994, 2013, 2014) permet au coach parisien, Laurent Blanc, d’être confirmé. N’étant pas le premier choix des propriétaires du PSG, le successeur de Carlo Ancelotti, arrivé à l’été 2013, a longtemps été critiqué. Mais le jeu de Paris, offensif et agréable, et la cerise de la victoire en Coupe de la Ligue ont satisfait les Qatariens qui ont prolongé l’ancien sélectionneur de Bleus jusqu’en 2016.

Les statistiques de l’équipe type de la saison 2013-2014

Equipe type PSG 2013-2014Comme l’an passé, Zlatan Ibrahimovic est incontestablement la star du Paris Saint Germain. Avec 25 buts, Zlatan est le meilleur buteur de la Ligue 1. Même s’il semble parti pour marquer moins de buts que la saison passée (30 buts), l’attaquant suédois de 32 ans est un élément essentiel du jeu parisien avec 13 passes décisives (contre 8 en 2012-2013). Avec 40 buts marqués sur toutes les compétitions du PSG de 2013-2014, Zlatan Ibrahimovic est devenu le meilleur buteur du Paris Saint Germain sur une saison, devançant Carlos Bianchi (39 buts en 1977-1978). Avec 16 buts, Edinson Cavani affiche des statistiques plus qu’honorables mais son manque d’efficacité en Ligue des Champions, et notamment contre Chelsea, ternit un peu ses stats.

Leurs compères de l’attaque, Lavezzi ou Lucas, ont progressé cette saison. Lucas, par ses dribbles et ses passes (2,3 dribbles par match, 10 passes décisives cette saison), et Lavezzi, par ses courses et ses centres (1,2 centre réussi par match), apportent des solutions offensives intéressantes à Paris. Malheureusement, ils sont encore trop dépendant de la présence du géant Suédois pour être véritablement incontournables.

Au milieu, le trio Verratti, Matuidi et Motta a subjugué les observateurs de la Ligue 1. Les Italiens Verratti et Motta sont impressionnants par leur placement, la précision de leurs passes (plus de 80 passes par match et 90% de passes réussies), même si le jeune Verratti fait encore trop de fautes (2 par match). De son côté, Matuidi a su se rendre indispensable à la récupération avec presque 2 interceptions par match et également 90% de passes réussies par match de L1.

En défense, les joueurs les plus titularisés du 4-3-3 de Laurent Blanc sont Maxwell, Thiago Silva, Alex Costa et Grégory Van Der Wiel. Le capitaine parisien, Thiago Silva, affiche de très belles stats avec 2,7 duels aériens gagnés par match, 2,1 interceptions, 5,2 dégagements et 0,8 tirs repoussés. Son compère Brésilien de la charnière a des statistiques très proches et il peut s’enorgueillir de n’être quasiment jamais pris à défaut avec 0,1 dribble par match pour ses adversaires. Enfin, le gardien Salvatore Sirigu continue de montrer tout le talent dont il avait fait preuve l’année dernière.

Les moments clés du PSG champion 2014

But Zlatan PSG face à OMLeader depuis la 10e journée de championnat de France, Paris a assis sa domination sur le foot français très rapidement. Mis à part la patte de lapin de Zlatan Ibrahimovic, champion lors de 10 des 11 dernières saisons qu’il a disputé, la victoire du PSG s’est articulée autour de 3 rencontres charnières.

Le premier match référence du PSG a eu lieu face à Bordeaux, lors de la 5e journée de Ligue 1. Ce match référence coïncide d’ailleurs avec la première titularisation en commun du trio du milieu parisien (Motta-Verratti-Matuidi). La victoire sans appel de Paris (0-2), à Chaban-Delmas, donne le « LA » de la saison du PSG.

Pour s’assoir sur le toit du championnat de France 2013-2014, le PSG a du montrer qui était le patron lors de la 9e journée de L1 contre Marseille, le grand ennemi. Cette rencontre était très mal embarquée pour les parisiens sur la pelouse du Vélodrome. Après l’expulsion de Thiago Motta et l’ouverture du score de Marseille sur pénalty par André Ayew (1-0, 30e), Paris semblait parti pour sa première défaite. Mais des réalisation de Maxwell (1-1, 45e) et Ibrahimovic (1-2, 63e) inverseront la tendance pour la victoire parisienne. Ce succès donnera une confiance énorme à Paris qui marquera deux buts magnifiques, avec Cavani et Zlatan, la semaine suivante face à Bastia (4-0).

Le match qui fera ensuite filer les Parisiens vers le titre est la confrontation face au dauphin monégasque. Cette opposition, qui a eu lieu à Monaco pour la 24e journée de Ligue 1, se terminera par un match nul (1-1). Mais ce partage des points permettra à Paris de garder 5 points d’avance sur l’équipe du Rocher et, avec les 8 succès consécutifs qui suivront, de filer vers le 4e sacre hexagonal du PSG.


Jérémy ParardPar Jérémy Parard

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes. Note : 5,00 sur 5)
Loading...

Partager cet article :