En route vers le Classico de la Ligue 1

Pauleta, Ravanelli, OM, PSGLa 13e journée de L1 va être centralisée sur le Classico hexagonal qui verra le club Parisien recevoir les Marseillais pour une confrontation entre les deux premiers du championnat de France.

Dimanche soir, le 09 novembre 2014, à 21h, le Parce des Princes accueillera ses meilleurs ennemis pour une rencontre au sommet de la Ligue 1. En effet, l’Olympique de Marseille est leader du championnat de France avec 28 points devant le Paris Saint Germain, second avec 24 points.

Le début de l’opposition entre la Capitale et la Province du Sud

La première rencontre entre le PSG et l’OM date de décembre 1971 mais à cette époque, le PSG était un tout nouveau club et il ne pouvait pas encore contester l’ambition Marseillaise. Ainsi, on peut faire remonter la rivalité entre les deux clubs au 5 mai 1989. Car, ce soir là, Paris se déplace au Vélodrome en tant que leader du championnat de France de Division 1 alors que Marseille est second à un petit point des parisiens. Presque la même situation qu’aujourd’hui, 25 ans après, puisque l’Olympique de Marseille est leader de L1 avec quatre points d’avance sur le Paris Saint Germain.

Le verdict de la rencontre du 5 mai 1989 a été très favorable à Marseille, les Phocéens s’imposant en toute fin de rencontre sur une grosse frappe de Franck Sauzée qui ne laisse aucune chance au portier du PSG, Joel Bats (1-0). Grâce à cette victoire, l’OM prend la tête du championnat et ne la quitte plus en devenant champion de France de la saison 1988-1989.

Est-ce que le résultat de ce soir aura une incidence sur le titre, c’est peu probable car il reste de nombreuses journées à disputées, dont notamment un OM-PSG lors de la phase retour. Mais le vainqueur de cette opposition du 09 novembre 2014 aura très certainement pris un ascendant sur son adversaire pour devenir au moins champion d’Automne. En effet, en cas de victoire marseillaise, les Phocéens reprendraient 7 points d’avance sur Paris tandis que dans le cas d’un succès Parisien, les joueurs de la Capitale reviendraient à tout petit de Marseille. Soit presque rien du tout quand on voit la qualité de l’effectif de Paris, qu’il vaut mieux garder à distance raisonnable.

Troisième cas de figure, le match accouche d’un nul ce qui ferait certainement les affaires des poursuivants donc les Lyonnais qui pointent à 5 points des Marseillais.

Une rivalité riche en anecdotes

Pour en revenir à la rivalité entre les deux clubs, match que les supporters des deux équipes ne veulent surtout pas perdre, elle a ensuite pris une tournure encore plus importante sous l’impulsion de Bernard Tapis et de Canal+.

Cela a donné des images épiques qui nous restent encore dans l’esprit comme le face à face de Pauleta, buteur du PSG, et de Ravanelli, buteur de l’OM, des histoires digne d’un polar comme celle du 16 octobre 2005 au Vélodrome lorsque le vestiaire du PSG empestait bizarrement l’ammoniaque, que les parisiens ont du aller se changer dans les couloirs où, drôle de hasard, ils ont croisé la star du X Clara Morgane. Il était difficile de faire mieux pour déconcentrer les joueurs de Paris.

Il y a aussi eu des buts extraordinaires comme celui de Basile Boli au Parce des Princes, lorsqu’il catapulta un ballon de la tête au fond des filets alors qu’il était en dehors de la surface ou encore des transferts de joueurs d’un club à l’autre, souvent très difficile à accepter par les supporters. Parmi ces transferts, on se souvient de celui de Fabrice Fiorèse, considéré comme un traître des deux côtés et qui verra sa carrière péricliter après avoir rejoint Marseille.

Des statistiques équilibrées

Toutes compétitions confondues, le nombre de victoires des deux équipes est parfaitement équilibrées car le PSG compte 32 victoires, soit autant que Marseille. Aussi, leurs oppositions se sont soldées 20 fois par un nul. Dernier bilan totalement équilibré, le nombre de buts inscrits par les deux équipes au cours de leurs confrontations : 106 pour les deux.

Cependant, sur les 70 matches de Ligue 1, l’OM garde un léger avantage avec 31 succès contre 22 pour le PSG. Ce dernier préfère l’atmosphère de la coupe face à son rival car il mène largement la danse avec 8 victoires pour une seule défaite en Coupe de France et 2 succès pour aucun revers en Coupe de la Ligue.

Les meilleurs buteurs des oppositions entre Paris et Marseille sont le joueur actuel Ibrahimovic et le retraité Pauleta, tous deux auteurs de 6 buts face à Marseille. D’ailleurs, sachant qu’Ibrahimovic est pressenti pour être présent sur la feuille de match de la rencontre du 09 novembre. Un sérieux point positif pour la confiance des Parisiens, qui récupère ainsi un joueur blessé et absent depuis le 21 septembre dernier. Mais surtout un joueur essentiel au jeu de Paris.


Jérémy ParardPar Jérémy Parard

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :