Polémique autour du départ de Zidane

A lire la Presse de ces dernières semaines, bon nombre de personnalités et de supporters ont rendu un hommage mérité au beau parcours de Zizou chez les Bleus. A la Coupe du Monde 98 et à l’Euro 2000, l’équipe de France n’aurait très certainement pas remporté ces deux titres historiques sans le talent de son chef d’orchestre numéro 10. Seulement à ce jour nous pouvons noter deux avis différents de deux personnalités et pas n’importe lesquelles. A commencer par Aimé Jacquet, ex-sélectionneur des champions du Monde 98, qui affirme que Zidane avait encore un devoir national. Il devait se mettre encore à la disposition de l’équipe de France, un grand champion, un joueur de sa dimension ne peut pas s’effacer de cette manière. Quant à Guy Roux, le célèbre entraîneur de l’AJ Auxerre, insiste sur le fait que le règlement dit qu’un joueur de nationalité Française évoluant en club doit se rendre disponible vis à vis de sa sélection, il n’a pas le droit de refuser la sélection et est donc bel et bien sélectionnable. Parce qu’on s’appelle Zidane, on a tous les droits, ce n’est pas crédible ! ZZ serait-il finalement une icône publicitaire, un modèle de réussite pour les jeunes, les journalistes en auraient fait trop sur lui ?

Zidane va encore jouer trois saisons avec le Real Madrid, les supporters déçus diront que c’est malsain vis à vis de l’équipe de France, certes Zinedine est fatigué et sort de deux échecs lourds de conséquences avec les Bleus, Liza et Thuram eux aussi pouvant encore pousser un peu leur carrière au delà avec les tricolores afin d’aider la jeune génération et de servir d’exemple de réussite. Le débat ne se terminera pas là, les hommes de Raymond Domenech doivent désormais assumer, ils ont derrière eux un patrimoine glorieux, à eux de reconstruire, d’assumer, de faire leurs preuves sur le terrain et de redorer le blason de la maison bleue. A commencer par un bon parcours dans ces éliminatoires de la Coupe du Monde 2006, un billet qualificatif décroché l’année prochaine et tout restera possible en Allemagne dans deux ans. Ce n’est pas gagné d’avance…


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :