Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Zinedine ZIDANE

Zinedine ZIDANE

Dernier véritable n° 10 à l’ancienne, Zinedine Zidane est de l’étoffe des plus grands, le genre de joueur qui symbolise une époque, comme avant lui Pelé, Cruyff, Platini, Maradona. De Cannes au Real Madrid, en passant par Bordeaux et la Juve, il aura illuminé tous les terrains de sa classe et sa technique : plus tard on pourra dire, j’ai vu jouer Zidane…


Sommaire


La fiche de Zizou

zinedine-zidanePoste : Milieu offensif

Date de naissance : le 23 Juin 1972 à Marseille

Mensurations : 1m85 pour 80 kg

Infos diverses :

  • 1er Match en D1 le 20 Mai 1989 (Nantes – Cannes 1-1)
  • 1ère sélection en équipe de France à Bordeaux le 17 Août 1994 (France – Rép. Tchèque 2-2)
  • 108 sélections avec l’Equipe de France, 29 buts

Parcours en clubs

1987 – 1992 AS Cannes
girondins_de_bordeaux 1992 – 1996 Girondins de Bordeaux
juventus 1996 – 2001 Juventus de Turin
real_madrid 2001 – 2006 Real de Madrid

Palmarès de Zidane

  • 1996 : Finaliste de la Coupe UEFA (Bordeaux), Vainqueur de la Coupe Intercontinentale (Juventus), Vainqueur de la Super Coupe d’Europe (Juventus)
  • 1997 : Finaliste de la Ligue des Champions (Juventus)
  • 1997 : Champion d’Italie (Juventus), Vainqueur de la Super Coupe d’Italie (Juventus)
  • 1998 : Champion du Monde (France)
  • 1998 : Champion d’Italie (Juventus)
  • 1998 : Finaliste de la Ligue des Champions (Juventus), Ballon d’or européen
  • 2000 : Vainqueur de l’Euro (France)
  • 2002 : Vainqueur de la Ligue des champions (Real Madrid), Vainqueur de la Coupe Intercontinentale (Real Madrid), Vainqueur de la Super Coupe d’Europe (Real Madrid), Finaliste de la Coupe d’Espagne (Real Madrid)
  • 2002 : Finaliste de la Coupe d’Espagne (Real Madrid)
  • 2003 : Champion d’Espagne (Real Madrid)
  • 2004 : Finaliste de la Coupe d’Espagne (Real Madrid)
  • 2006 : Finaliste de la Coupe du Monde (France)

Biographie de Zinedine Zidane

Une véritable icône de la planète ballon rond

Est-il vraiment indispensable de vous présenter le numéro 10 de l’équipe de France Zinedine Zidane ? Il n’y a qu’à lire son palmarès pour se rendre compte que ce joueur est une véritable exception dans le monde du football. De Pékin à Bamako, de Sydney à Kiev, toute la planète sourit en entendant ce nom ! Zinedine Zidane est tout simplement l’un des meilleurs footballeurs de la planète. Sa simplicité, son humilité, son grand respect pour beaucoup de choses et surtout sa manière de manier le ballon et de distribuer le jeu font de lui le véritable chef d’orchestre de l’équipe tricolore.

Zinedine Zidane grandit dans les quartiers Nord de Marseille, à la Castellane. Très tôt il se fait remarquer dans ses clubs de quartiers et un émissaire de l’AS Cannes le fait venir sur la Croisette en 1987. Un an plus tard, en 1988, il fait ses débuts en pro, alors qu’il a à peine 16 ans.

Des débuts pro à Cannes pour le natif de Marseille

zinedinezidaneIil débute en D1, contre le FC Nantes le 20 mai 1989. Deux ans plus tard, en 1991, il inscrira son premier but, toujours contre le FC Nantes, ce qui lui donne droit à une Peugeot 205 rouge. Autre époque… Très vite avec Cannes, c’est l’attraction : technique hors du commun, vision du jeu exceptionnelle, sens de l’anticipation incroyable : un seul défaut, il est un peu lent. Bernard Tapie, qui à l’époque recrute tout ce qui ressemble à un joueur correct, refuse le jeune marseillais sous ce prétexte. Après une nouvelle saison réussie avec Cannes, ponctuée d’un honnête parcours en Coupe d’Europe et de 5 buts, Zidane est recruté par Rolland Courbis, promu entraineur de Bordeaux.

L’enfance de Zidane

L’enfant de la Castellane est né dans une famille où les grandes valeurs sont respectées et mises en avant. Zizou débute sa carrière dans les rues de la banlieue de Marseille où il consacre le plus clair de son temps à assouvir sa passion pour le ballon rond. Dribbles, crochets, sens de l’équilibre et de la passe, vision du jeu, intelligence, etc… Tous les superlatifs sont bien là pour se rendre compte que ce jeune a beaucoup de talent, c’est pourquoi l’AS Cannes l’engage puis les Girondins de Bordeaux se l’arrachent par la suite…

Bernard Tapie ne voudra pas le recruter à Marseille car il trouvait Zidane trop lent.

La période girondine avec Duga et Liza

zidane-dugarry-bordeauxIl débarque en Gironde en compagnie de Jean-François Daniel et Eric Guérit. Là, Zidane va rencontrer 2 jeunes issus du centre qui deviendront ses grands potes : Bixente Lizarazu et surtout Christophe Dugarry. A eux trois, il forme le triangle de Bordeaux, qui met au supplice les défenses par leur capacité à ses trouver les yeux fermés. Dès sa première saison, Zidane étonne ses partenaires et ses adversaires. Il plante 10 buts et est l’un des principaux artisans du renouveau bordelais, après la fin des années Bez. La suite sera du même tonneau et assez logiquement Zizou intègre les Bleus en 1994. Après le naufrage Bulgare du Parc des Princes, l’équipe de France, reprise par Aimé Jacquet est en pleine reconstruction.

Lors de son premier match, contre la République tchèque, Zidane entre vers la 63ème et la France et menée 2-0. Une demi-heure et un doublé du jeune joueur plus tard, score final 2-2. La légende est en marche. Devenu incontournable, son association avec Youri Djorkaeff, souvent critiquée, portera ses fruits. L’année 96 marque un tournant dans la carrière du joueur. Bordeaux sort de l’Intertoto et accède à la finale de la Coupe UEFA après avoir notamment éliminé le Milan AC de Savicevic, lors d’un match d’anthologie à Lescure (3-0). Déjà en Huitième il avait qualifié son équipe sur un but depuis le milieu du terrain face au Bétis Séville. Par la suite, Bordeaux perdra en finale contre le Bayern. Lors de l’Euro 96, diminué par un accident de voiture survenu peu de temps avant le début du tournoi, il passe un peu au travers, mais les circonstances sont atténuantes. L’heure du grand départ a sonné. Les portes de la gloire lui sont ouvertes.

A Bordeaux, Zinedine Zidane évolue avec ses potes Lizarazu et Dugarry. Les 3 compères connaitront une campagne européenne 1995-1996 de toute beauté qui se termine par une défaite en finale de la Coupe de l’UEFA contre le Bayern (défaite à l’aller 2-0 au Bayern et défaite au retour 1-3 à domicile).

A l’image d’un autre n°10 mythique français, il rejoint la Juventus de Turin

Zinedine-Zidane-JuventusComme un certain Michel Platini, il opte pour la Juventus, où il retrouve son capitaine de sélection Didier Deschamps. Pour sa première année à la Juve, en 1996, il remporte le titre de Champion d’Italie et dispute la finale de la Ligue des champions, finale perdue contre le Borussia Dortmund de Sammer et Chapuisat. Rebelotte l’année suivante avec un nouveau scudetto et une finale de Ligue des champions, cette fois contre le Real Madrid, pour une autre défaite.

Deux finales de LDC perdues avec la Juve

Avec la Juventus, Zizou aura gagné bon nombre de trophées sauf la prestigieuse champions league à laquelle il échoua à deux reprises en finale en 1997 (Juve 1-3 Borussia Dortmund en finale) et en 1998 (Juve 0-1 Real Madrid en finale). Il décide, avec sa famille en 2001, de rejoindre l’Espagne et le Real Madrid.

C’est surtout lors de la Coupe du monde 1998 que le maitre à jouer des Bleus va exploser. Il commence son tournoi par une expulsion aussi bête qu’inutile contre l’Arabie Saoudite, pour s’être essuyé les pieds sur un joueur adverse.

Champion du Monde 1998

Il faut dire que sous ses airs de calmes et posés, Zidane est un sanguin. Déjà l’année d’avant il s’était fait expulsé en Coupe d’Europe contre Hambourg pour avoir mis un coup de tête à un adversaire après un tacle un peu appuyé de ce dernier. En finale, il offrira le titre à la France à lui tout seul ou presque, 2 coups de têtes magistraux, sur 2 corners achèveront de lui offrir le Ballon d’or 98 et d’entrer dans la légende. Il fera encore 3 saisons à la Juve mais ne remportera rien de notable. C’est avec les Bleus qu’il écrit ses plus belles pages. Lors de l’Euro 2000, il inscrit le pénalty libérateur en demi-finale contre le Portugal, à la suite d’une main peu évidente d’Abel Javier à la 118ème.

Avec la Juventus, Zidane gagne deux championnats d’Italie (1997, 1998) mais il perd deux finales de Ligue des Champions (1997, 1998).

Les années de Zizou à la Maison Blanche

© LUIS SEVILLANO FUTBOL, COPA DE EUROPA: REAL MADRID - ARSENAL.Champion d’Europe 2000 en titre, il est recruté par le Real Madrid de Florentino Perez en 2001 pour 77M €, qui poursuit sa politique de stars : la fameuse politique de Zidanes y pavones. Les galactiques remportent la Ligue des champions 2002, celle qui fuyait le pauvre Zidane depuis tant d’années. En finale, il donne la victoire au sein d’une somptueuse volée du gauche. Arrivé sur les rotules à la Coupe du Monde 2002, il se blesse à la cuisse juste avant le tournoi ce qui plonge la France dans le désarroi et précipite sans doute un peu plus le fiasco coréen. Champion d’Espagne avec le Real en 2003, Zidane verra sa fin de carrière limitée par l’encroutement du Real qui se contente d’empiler les stars sans fond de jeu.

Avec le Real, Zinedine Zidane remporte notamment un championnat d’Espagne (2003) et une Ligue des Champions (2002).

Zinedine enfin vainqueur de la Ligue des Champions

L’année suivante lui réussit puisqu’il parvient enfin à remporter le trophée qu’il lui manquait (Real Madrid 3-1 Bayer Leverkusen en finale de la champions league). Une superbe reprise de volée de Zidane qui va se loger dans la lucarne du but de Dortmund…

Un des, sinon le, plus grands joueurs de l’Histoire des Bleus

Zinedine_zidane_2006Devrait-on parler de la coupe du monde 2002 et de sa terrible blessure à la cuisse ? Non je ne pense pas… Aujourd’hui Zinedine Zidane est prêt à relever le défi à l’Euro 2004 après un grand chelem encourageant en poule éliminatoire avec les Bleus. Bien qu’il sorte d’une saison difficile et sans trophées avec le Real Madrid, Zizou veut retrouver la joie avec les Bleus au Portugal et il espère ainsi revenir en France avec le prestigieux trophée déjà remporté en 2000 aux Pays-Bas. Le numéro 10 des Bleus est de nouveau prêt à nous faire rêver avec ses coéquipiers… Seulement voilà l’Euro 2004 s’achève dès les quarts de finale face à une surprenante équipe de Grèce (0-1). Zizou est abattu, il met un terme à sa carrière sous le maillot bleu au mois d’Août 2004 et laisse à la France entière un terrible vide… Les Bleus éprouvent de grosses difficultés pour s’imposer dans leur groupe éliminatoire pour le Mondial 2006, la France pleure Zidane, un éventuel retour sous la tunique bleue n’est pas envisagé par l’ancien numéro 10 qui a marqué la génération dorée…

Euro 2004 : le match incroyable face à l’Angleterre

A l’Euro 2004, en bout de course, il a un sursaut d’orgueil lors du match inaugural face à l’Angleterre. Longtemps mené 1-0, Fabien Barthez arrête un pénalty de Beckham. A 2 minutes de la fin, Zidane égalise sur coup franc avant de donner l’avantage à son équipe sur un pénalty obtenu par Thierry Henry. Malgré ce coup d’éclat, l’Euro au Portugal marquera la fin de l’histoire pour pas mal d’ancien champion du monde, qui sont passés au travers : Marcel Desailly, Bixente Lizarazu, Claude Makelele, Lilian Thuram arrêtent avec les bleus à l’issue du tournoi et Zidane les accompagne. Il préfère se consacrer au Real, pourtant encore plus en fin de cycle. Un an plus tard, devant les difficultés éprouvées par la France pour se qualifier, il revient sur sa décision en compagnie de Lilian Thuram et Claude Makelele.

Avant 2004 et sa courte retraite internationale, Zinedine Zidane devient Champion du Monde en 1998, avec deux buts de la tête en finale à Paris, et Champion d’Europe 2000.

Equipe de France : espoir et désespoir du Mondial 2006

zinedine-zidane-tropheesMais en ce Mercredi 3 Août 2005, la France connaît un véritable mini séisme, Zinedine Zidane revient sur sa décision et décide d’enfiler de nouveau la tunique bleue étoilée afin d’aider l’équipe de France bien mal en point dans ces éliminatoires de Mondial 2006.  Zizou retrouvera ses copains en équipe de France dès le match amical face à la Côte d’Ivoire le 17 Août prochain ! Claude Makelele a aussi annoncé son retour en équipe de France ainsi que le brillant défenseur Lilian Thuram. Toute la Presse Française n’arrête pas de faire couler de l’encre sur ce retour de Zidane, les avis sont partagés, en tous les cas les plans du sélectionneur sont clairs : la qualification pour le Mondial 2006 et rien d’autre. Tous les supporters Français se félicitent de ce retour mais espérons voir les Bleus finir 1er de leur Groupe en Octobre prochain… Que ce soit face aux Iles Féroé (3-0) ou à Dublin (0-1), Zidane a sans nul doute apporté de la confiance et de la sérénité dans le camp Français, la route de la Coupe du Monde s’éclaircit, une victoire en Suisse en Octobre 2005 et le tour est joué

Mais les Bleus ne parviennent pas à se qualifier en Suisse puisqu’ils sont tenus en échec (1-1), c’est au Stade de France le 12 Octobre 2005 que Zinedine Zidane ouvre le score et permet à l’équipe de France de se qualifier grâce à leur belle victoire (4-0) face à Chypre et grâce aussi dans le même temps au match nul des joueurs Suisses à Lansdowne Road face à l’Irlande (0-0). Zizou a fait le bonheur de tous les supporters Français de revenir sur sa décision prise en Août 2004, il est revenu sous la tunique tricolore pour qualifier les Bleus et pouvoir disputer sa dernière grande compétition en Allemagne.

En ce début d’année 2006, le numéro 10 des Bleus est 3ème de la Liga avec le Real Madrid qui peine un peu derrière Barcelone qui cartonne. Zizou sera-t-il en forme en Juin et Juillet prochain sur les pelouses allemandes ? Son contrat avec Madrid va normalement jusqu’en 2007 mais la Presse Espagnole révèle que le stratège des Bleus pourrait bien stopper sa carrière après le Mondial 2006. Un hat-trick avec le Real le Dimanche 15 Janvier 2006 face au FC Séville, il s’agit du premier coup du chapeau de sa carrière, rassurant pour l’équipe de France et Raymond Domenech à cinq mois du début du Mondial.

Coupe du Monde 2006

Non seulement il va redonner confiance à tout un groupe mais il lui permettra de se transcender lors de la Coupe du Monde 2006. Après une premier tour poussif, Zidane sonne la révolte contre l’Espagne en 8ème, puis offre le but de la victoire à Thierry Henry contre le Brésil, sa première passe décisive pour l’attaquant français. En demi-finale, il inscrit l’unique but de la rencontre sur un pénalty scandaleux. Pour le dernier match de sa carrière, c’est la Coupe du Monde qui est en jeu, contre l’Italie. Côté italien, c’est la moitié de l’équipe de la Juve.

Florent Malouda obtient un pénalty limite que Zidane transforme d’une Panenka. L’Italie église quelques minutes plus tard. La 2ème période sera à sens unique mais la France ne parviendra pas à prendre l’avantage. En prolongation, Zidane à l’occasion du match avec un tête surpuissante juste sous la barre mais Buffon s’interpose. A ce moment précis c’est clair que les Bleus ne seront pas champions du monde et Zidane le sait. Quelques instants plus tard, provoqué par Marco Materazzi, qui lui aurait dit « Je préfère ta putain de sœur » Zidane pète les plombs et lui assène un coup de boule en plein sternum. Personne n’a rien vu sauf le 4ème arbitre sur son écran de contrôle : Zidane est expulsé : fin de carrière à la fois exceptionnelle et vile… Dieu s’est fait homme…

Que dire de plus que « dieu s’est fait homme » tellement 2006 restera en travers du peuple français. Avec des si on pourrait refaire le monde et si Zidane n’avait pas été expulsé en finale, qu’en aurait-il été du résultat final ? Seul dieu le sait !

ZZ annonce la fin de sa carrière

En ce Mardi 25 Avril 2006, il pleut en France, les supporters Français sont tristes et abattus car la nouvelle vient de tomber depuis Madrid, Zinedine Zidane a décidé de raccrocher les crampons après le Mondial 2006 en Allemagne. Zizou aura 34 ans le 23 Juin 2006 le jour où les Bleus affronteront le Togo au premier tour de la Coupe du Monde. Le numéro 10 de l’équipe de France a en effet préféré ne pas poursuivre sa carrière au Real Madrid comme son contrat le précisait jusqu’en 2007. Le phénomène du foot Français estime qu’il n’a plus la motivation pour poursuivre sa carrière au plus haut niveau, il est ferme et a décidé de manière irrévocable d’ arrêter le football à l’issue du Mondial en Juillet 2006… Il laissera un grand vide dans le monde du football, ses gestes techniques et la beauté de ses mouvements auront marqué l’histoire du football…

Retour sur une riche carrière de joueur en quelques phrases

On se souviendra de sa période bordelaise avec ses potes Bixente Lizarazu et Christophe Dugarry, son brillant parcours en UEFA en 1996 et son transfert à la Juve de Platini la même année… Zinedine Zidane se perfectionne et souffre aux entraînements des Bianconeries pour élever encore plus haut son niveau de jeu. On ne vous détaillera pas son année 1998 où il apporta à la France sa première coupe du Monde.

Zinedine devient alors Ballon d’Or 1998, on le compare souvent à Michel Platini...Des milliers de personnes sont sortis dans la rue pour fêter le sacre, Zinedine est alors devenu l’homme le plus populaire en France avec l’abbé Pierre. Zizou a du coeur, il s’occupe d’associations pour les jeunes en difficulté ou atteints de graves maladies, Zizou est véritablement le porte drapeau de la France et constitue un exemple de réussite. En 2000 il remporte l’Euro après un final ahurissant à Rotterdam face à ses copains Italiens mais le portugais Luis Figo lui souffle d’un cheveu le ballon d’or européen.

Que devient Zinedine Zidane ?

Depuis sa fin de carrière en 2006, Zidane s’est lancé dans le charity Business : tournoi pour soutenir des associations, aide aux enfants. Il est le parrain de l’Association européenne contre les leucodystrophies (ELA). Depuis 2001, il est aussi Ambassadeur de Bonne Volonté du Programme des Nations unies pour le développement aux côtés de Ronaldo avec qui il organise depuis 2003 : le Match contre la Pauvreté, un match de football qui réunit les plus grands noms du football et dont les fonds récoltés financent des projets de lutte contre la pauvreté à travers le monde.

Les sollicitations pour le faire rechausser les crampons ont été nombreuses : USA, Golfe, etc, mais Zidane a toujours refusé.

Depuis l’été 2009, il est le conseiller spécial du Président du Real Florentino Perez, qui a recommencer avec sa logique de star : CR7, Kaka, Benzema ont rejoint le Real à l’été 2009 pour plus de 200 M€… A partir de 2011, il devient le nouveau directeur sportif du Real, en remplacement de Jorge Valdano, dont Mourinho a eu la peau. Et, après une pige en tant qu’entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti au Real (2013-2014), il est devenu cette saison 2014-2015, entraîneur de l’équipe B de la Maison Blanche, mais il connait des débuts difficiles.

Fiche mise à jour en 2015 par fanafoot

Les plus beaux gestes de Zidane en vidéo

2 Commentaire(s)

  1. Amadou Djida Ibrahim

    Zinedine Zidane restera à jamais dans nos cœurs ,il nous manquera toujours ,tout connaisseur de football admet que le phénomène du foot qu’il fut est sans égale, nous n’oublierons jamais ses façons propres à lui de caresser le ballon , ce qui le rend beau , splendide , magnifique en un mot séduisant.

  2. un boss, tout simplement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*