Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Franck SAUZÉE

Franck SAUZÉE

Franck Sauzée reste dans les mémoires pour ses frappes de mule. Ce milieu de terrain a également fait les beaux jours de la grande équipe de Marseille, championne d’Europe en C1, un soir de 1993 lorsque Didier Deschamps avait soulevé la Coupe aux Grandes Oreilles. Kaiser Franck a également évolué en Equipe de France mais la défaite contre la Bulgarie lors des qualifications de la Coupe du Monde 1994 a eu raison de son avenir avec les Bleus.


Sommaire


La fiche du Kaiser

Sauzee, bleus2

Poste : Milieu

Date de naissance : Né le 28 Octobre 1965 à Aubenas (Ardèche)

Infos diverses :

  • 1ère sélection en équipe de France le 24 Août 1988 (France 1-1 Tchécoslovaquie)
    • 39 sélections en équipe de France, 9 buts

Parcours en clubs :

fc_sochaux 1983 – 1988 FC Sochaux-Montbéliard
 olympique_de_marseille_929.png.pagespeed.ce.VaDDUJfZBX 1988 – 1990 Olympique de Marseille
 25x25xas-monaco-2013.png,qitok=BjoUMHsR.pagespeed.ic.jUEGIgSi5g 1990 – 1991 AS Monaco
olympique_de_marseille_929.png.pagespeed.ce.VaDDUJfZBX 1991 – 1993 Olympique de Marseille
1993 – 1994 Atalanta Bergame (Italie)
 rc-strasbourg 1994 – 1996 RC Strasbourg
 montpellier_hsc_936.png,qitok=WcBDfUBH.pagespeed.ce.r3nrNOHwbW 1996 – 1998 Montpellier HSC
1998 – 2001 Hibernian (Ecosse)

Palmarès de Franck

– En équipe de France

  • Vainqueur du Championnat d’Europe Espoirs en 1988

– En club

  • Vainqueur de la Ligue des Champions en 1993 avec l’Olympique de Marseille
  • Champion de France en 1989, en 1990 et en 1992 avec l’Olympique de Marseille
  • Vainqueur de la Coupe de France en 1991 avec l’AS Monaco
  • Vainqueur de la Coupe de France en 1989 avec l’Olympique de Marseille
  • Champion de France de Division 2 en 1988 avec le FC Sochaux-Montbéliard

Biographie de Franck Sauzée

Ses débuts à Sochaux

Franck Sauzée est formé au FC Sochaux au sein d’une génération « dorée » qui remportera le titre de D2 en 1988, avec notamment Stéphane Paille devant. Cette même année il remporte le championnat d’Europe Espoir… la France entière pense avoir une relève digne de ce nom à la génération Platoche. Ascension rapide pour ce milieu de terrain très polyvalent, qui tourne à 7-8 buts par saison, des stats que certains attaquants ne parviennent jamais à attendre.

Après cinq belles saisons réussies à Sochaux, Frank Sauzée est repéré par les grands clubs pour ses frappes de balle puissantes et son dynamisme en tant que défenseur. Il rejoint alors l’OM de Bernard Tapie.

Champion d’Europe avec l’Equipe de France Espoir en 1988

Avec l’équipe de France espoirs, il remporte l’Euro 88. On voit alors naître une génération de jeunes talents comme Stéphane Paille ou Eric Cantona.

Le glorieux passage à l’OM

Sauzee, bleusPuissant et doté d’une frappe de mule, Kaiser Sauzée part donc logiquement pour Marseille en 1988. Il y connaîtra la gloire en étant un des moteurs du milieu olympien et y remportera l’essentiel de ses titres (3 titres de champions et 1 Coupe de France), avec la Ligue des Champions 1993 comme apogée. Son arme favorite, des coups francs boulet de canon, à la Taye Taiwo mais en version cadrée. Entre-temps, une aventure sur le Rocher lors de la saison 1990/91, lui permet d’arracher, avec Monaco, la Coupe de France 1991 à ses anciens partenaires de Marseille.

Champion d’Europe en club avec l’OM

En 1989 et en 1990, Frank Sauzée survole le championnat de France avec l’OM, Jean Pierre Papin le meilleur buteur fait des étincelles en attaque. En 1991 Frank Sauzée remporte la Coupe de France avec l’AS Monaco et en Mai 1993 à Munich il entre dans l’histoire du football Français puisqu’il remporte la première Coupe d’Europe en finale face au grand Milan AC grâce à un but de la tête de Basile Boli à la 45ème minute de jeu.

En Equipe de France, c’est également la consécration. Auteur du but le plus rapide de l’Equipe de France face à l’Albanie lors des Eliminatoires de l’Euro 92, il restera dans les mémoires comme un gros frappeur, l’anti-juninho, adepte de la frappe en force… Taulier des Bleus jusqu’à l’Euro 92, comme beaucoup, il ne survivra malheureusement pas au rush de Kostadinov.

Avec l’Olympique de Marseille, Franck Sauzée fait partie de la formation qui aura tout écrasée au début des années 1990 avec à la clé la fameuse victoire dans la Ligue des Champions 1993.

Le traumatisme de 1993 avec l’Equipe de France

Novembre 1993, Franck Sauzée rentre dans le vestiaire la tête basse, tous les supporters du Parc des Princes ainsi que tous les téléspectateurs Français sont assommés, l’attaquant Bulgare Kostadinov vient de marquer à la 93ème minute de jeu, les Bleus perdent face à la Bulgarie (1-2) dans ce dernier match qualificatif comptant pour le Mondial 94 aux USA.

Sauzee, bleus1L’équipe de France est éliminée, il leur fallait un match nul pour décrocher un billet pour le Mondial 1994 mais la Bulgarie a crucifié Bernard Lama après une dernière attaque dévastatrice. Kostadinov loge le ballon sous la barre des buts Français sur un contre où la défense Française ne peut sauver la place des Bleus pour le Mondial.

Franck Sauzée vient alors d’honorer sa 39ème et dernière sélection sous le maillot Bleu. Triste souvenir pour ce brillant milieu connu pour sa force de frappe et son physique lui permettant d’intervenir et de récupérer les ballons dangereux. Sauzée n’aura connu que l’Euro 92 comme grande compétition avec les Bleus emmenés par Michel Platini en tant que sélectionneur. La France échoue dès le premier tour après deux matches nuls (France 1-1 Suède et France 0-0 Angleterre) et une défaite face au Champion d’Europe 1992 le Danemark 1-2). La génération Papin – Cantona aura été malchanceuse durant les années 90. Frank Sauzée aura donc fait partie de cette génération de joueurs qui ont connu le succès en club mais pas en sélection nationale.

Après la qualification manquée pour le Mondial 1994 lors d’un triste soir de novembre 1993, il met fin à sa carrière internationale avec l’Equipe de France.

Le difficile après Marseille

Après le sacre de 1993, il part en Italie, à Bergame, mais le club n’est pas à la hauteur de son talent. Il rentre en France à Strasbourg, où il rencontrera son grand pote David Zitelli, le Platini du pauvre. Après 2 saisons en Alsace, il ira à Montpellier en quête de son glorieux passé. Tête de gondole d’une équipe sur le déclin, il fait une très bonne première saison mais souvent blessé, il passe un peu au travers de la seconde.

Après 2 ans et demi à Montpellier, Sauzée part nouveau l’étranger. La destination est cette fois beaucoup moins glamour, puisqu’il opte pour Edimbourg, où joue également Zitelli. Sa puissance est une arme parfaite dans un championnat rugueux et sans fioriture. Dans les derby d’Edimbourg, contre les Hearts, il rentrera dans la légende du club en donnant la victoire à plusieurs reprises.. Après 4 ans dans les Highlands, il range les crampons, après une très belle carrière !!


OM Franck Sauzée,le lance-missiles ! par ryuga13

Que devient Franck Sauzée ?

Aujourd’hui nous avons quelques apparitions de Frank Sauzée sur Canal + en tant que consultant, on garde un très bon souvenir de ce joueur explosif et dynamique sur le terrain. Au final, 39 sélections et 9 buts en équipe de France, pas mal de marquer autant de buts pour un milieu ! Il n’hésitait pas à effectuer des montées et à apporter de l’animation au sein de l’attaque Française.

Franck Sauzée est aujourd’hui consultant sur Canal +, véritable vecteur de reconversion pour les footballeurs en mal d’idée. Il officie le plus souvent le samedi après-midi, pour le match de 17h. Ses commentaires ne font pas forcément l’unanimité, comme ce jeune supporter lyonnais racontait il y a quelques années lorsque l’OL dominait le championnat de France : « L’un des commentateur qui me fout les boules au plus haut point c’est cette andouille de Franck Sauzée. Je ne peux plus le voir, toujours à chercher la petite bête, surtout quand c’est Lyon qui joue. Il faut juste regarder le match de Mercredi dernier c’était affligeant la mauvaise foi qu’il dégageait, il cherchait à chaque fois une excuse aux marseillais lors des fautes surtout celle de Conna… euh CANA sur Juninho. A quand des commentateurs impartiaux à Canal+ et qui ne recherchent pas à rabaisser certaines équipes puis à alimenter certaines animosités envers certains clubs »

Lui parle d’un job pour le plaisir, son activité principale reste le coaching de cadres et intervention en entreprises… Malgré tout, il a également rejoint « La Bande à Pacaud », comme consultant…

Fiche mise à jour en 2015 par fanafoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*