Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Marcel DESAILLY

Marcel DESAILLY

Né au Ghana, Marcel Desailly est formé à Nantes avant d’exploser à l’OM en remportant la C1 en 1993. Il rejoint ensuite le Milan AC où il gagnera de nombreux titre, notamment une nouvelle Ligue des Champions en 1994. Fort de ces succès, double champion d’Italie (1994, 1996), il deviendra « The Rock » et il rejoint Chelsea en 1998. Avec la France champion du Monde 1998 et d’Europe 2000, Marcel Desailly compose une charnière centrale défensive très solide avec Lolo le président.


Sommaire


La fiche du « Rock »

desailly, bleus

Poste Défenseur central

Date de naissance : le 7 Septembre 1968 à Accra (Ghana)

Mensurations : 1m83 pour 80 kg

Infos diverses :

  • 116 matches avec les Bleus, 3 buts
  • 1ère sélection (Stockholm) Suède – France : 1-1 le 22/08/1993
  • 1er Match en D1 Nantes – Bordeaux : 3-0 le 26/08/1986

Parcours en club :

fc_nantes 1986 – 1992 FC Nantes
olympique_de_marseille 1992 – nov 1993 Olympique de Marseille
milan_ac nov 1993 – 1998 Milan AC
chelsea 1998 – 2004 Chelsea FC
2004 – 2005 Al Gharrafa
2005 – 2006 Qatar SC

Palmarès de Desailly

  • Coupe du Monde 1998 (France)
  • Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 2001 et en 2003
  • Euro 2000 (France)
  • 1993 – Ligue des Champions (Marseille)
  • 1993 – Finaliste de la Super Coupe d’Europe (Milan AC)
  • 1994 – Ligue des Champions (Milan AC)
  • 1994 – Champion d’Italie (Milan AC)
  • 1994 – Supercoupe d’Europe (Milan AC)
  • 1995 – Finaliste de la Ligue des Champions (Milan AC)
  • 1996 – Champion d’Italie (Milan AC)
  • 1998 – Finaliste de la Coupe d’Italie (Milan AC)
  • 1998 – Supercoupe d’Europe (Chelsea)
  • 2000 – Coupe d’Angleterre (Chelsea)
  • 2000 – Charity Shield (Chelsea)
  • 2002 – Finaliste de la Coupe d’Angleterre (Chelsea)
  • 2005 – Champion du Qatar (Al-Gharafa)

Biographie de Marcel Desailly

desailly4, bleusNé au Ghana, Marcel Desailly et sa famille rejoignent Nantes en 1972. Son frère, Seth, de 7 ans son aîné, ça ne s’invente pas, intègre rapidement le centre de formation et semble avoir un avenir prometteur. Marcel, plus jeune, marche dans ses traces, mais de loin. En 1984, Seth décède dans un accident de voiture, ce qui marquera durablement Marcel (une caractéristique partagée avec Emmanuel Petit). Marcel redouble alors d’efforts et passe pro en 1986. Défenseur intraitable, il s’installe durablement dans l’équipe des Canaris, sans toutefois remporter de titre.

Sa carrière en club

Vainqueur de la Ligue des Champions avec Marseille

En 1992, il part pour l’OM, ses stars et la Ligue des Champions. Avec Basile Boli en couverture, il forme un bloc défensif redoutable et un soir de mai 1993, c’est le sacre ultime face au Milan AC. A la suite de l’affaire OM-VA, il rejoint Milan la saison suivante et intègre également l’équipe de France, qu’il ne quittera plus.

Le « rock » du Grand Milan

Au Milan, c’est l’explosion ! Marcello, alors milieu devant la défense, devient « the Rock » le mur infranchissable, explosif dans ses interventions… En équipe de France il en va de même : les titres s’enchaînent avec le célèbre 4-0 face à Barcelone en 1994, dont un but de Marcello, le Scudetto 1996.. En 1998, c’est la Coupe du Monde avec la France, moment historique. Desailly se paye même le luxe d’un rouge en finale. L’apogée de sa carrière sera atteinte après la finale gagnée de l’Euro 2000 où son poto Didier Deschamps lui passe le brassard… Tout un symbole.

Avec les grands OM et AC Milan du début des années 1990, Marcel Desailly a remporté deux Ligues des Champions (1993 et 1994). Une véritable performance quand on sait que des joueurs courront sans succès toute leur carrière après ce Graal de club.

Les années anglaises avec Chelsea

Giovanni of Brazil (R) avoids the tackle of French defender Marcel Desailly in their friendly soccer..En club, il est à Chelsea depuis 1998, qui souhaite bâtir une grande équipe. Les titres sont moins présents mais The Rock reste solide. Arrive alors la débâcle de Corée en 2002 où la France est éliminée piteusement au 1er tour sans avoir inscrit le moindre but. Suffisant, Marcel Desailly s’accroche à l’Equipe de France comme une moule à son rocher jusqu’à l’Euro portugais en 2004 qui signera son arrêt de mort. Sélectionné sur son passé, The Rock n’est plus que  »le caillou », un amas rocailleux aussi immobile qu’une pierre. Auteur d’un geste technique renversant face à la Croatie (un dégagement en ciseau raté), il frise le claquage et la France la défaite. Ridiculisé par les médias pour sa lenteur et sa suffisance, il est également mis au ban de Chelsea lors de cette même année de 2004.

Il partira au Qatar pour 2 ans avant de stopper sa carrière en 2006.

Un palmarès exceptionnel

Voici un joueur qui a détenu pendant un temps le record du nombre de sélections en équipe de France (avant d’être doublé par Lilian Thuram). Marcel Desailly « the rock » a comptabilisé la bagatelle de 113 sélections en équipe de France et dispose d’un palmarès absolument sensationnel. Le capitaine des Bleus a déjà tout gagné… Coupe du Monde 1998 et Euro 2000 sous le maillot bleu et deux Ligues des Champions avec Marseille en 1993 et le Milan AC en 1994. Ce défenseur est parmi les meilleurs du Monde et il est clair que ce monstre de Marcel a marqué l’histoire des Bleus ces 10 dernières années.

Sa carrière en Equipe de France

desailly3, bleusCe qui a fait la force de ce défenseur central, c’est bien sur son physique très solide mais surtout sa capacité à parfaitement défendre. Le bloc Thuram-Blanc-Desailly-Lizarazu a permis aux Bleus de remporter la coupe du Monde 1998 avec seulement 2 buts encaissés pour 15 buts marqués. De même qu’à l’Euro 2000, Marcel Desailly a été décisif dans ses interventions et récupérations et cela a offert à l’équipe de France un doublé historique. Le capitaine des Bleus a conservé la confiance de Jacques Santini. Avec Mickaël Silvestre, Lilian Thuram, Bixente Lizarazu et William Gallas en défense, « the rock » était prêt à réaliser un grand Euro 2004 mais la campagne va tournera court. La carrière de Marcel Desailly est tout à fait impressionnante… Aux jeunes d’imiter le parcours de Desailly… Mexes, Boumsong ou encore Evra auront été la relève de la génération de 1998… Retraite internationale annoncée durant l’été 2004, après un Euro 2004 mi figue mi raisin, retenons l’énorme carrière de ce joueur hors pair…

Avec Laurent Blanc, Marcel Desailly a composé la charnière centrale de l’Equipe de France qui restera celle qui nous a fait gagner la Coupe du Monde 1998 et la Coupe d’Europe 2000.

Que devient-il ?

Avec la Coupe du Monde 2006, Marcel Desailly et ses 100 sélections est un chroniqueur incontournable. Cependant, très critique envers les tricolores, le vieux baron agace et Willy Sagnol lui demande même de « fermer sa gueule ». Côté presse, l’echo est un peu le même. Brocardé pour sa prétention sans borne et son j’men-foutisme caractérisé, il frise le micro de plomb des Cahiers avec des interventions aussi tranchantes que son Euro 2004 comme : « Allbäck est un très bon attaquant, d’ailleurs il m’a donné du fil a retordre en Angleterre« . ou encore « Le Brésil aurait gardé la Coupe du monde s’ils avaient été au bout« .

Fiche mise à jour en 2015 par fanafoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*