Vous êtes ici : Actu et info sur le football » François CLERC

François CLERC

Fiche François CLERC
Poste : Défenseur
Né le 18 Avril 1983 à Bourg-en-Bresse, 23 ans
1m87 pour 77 kg

Club actuel Lyon
0 sélection en équipe de France
Clubs successifs

de 2004 à 2005 Toulouse
depuis 2005 Lyon
Palmarès
- en équipe de France


Néant

- en club

Champion de France 2006 avec Lyon
L'avis du webmaster

Raymond Domenech a convoqué le jeune défenseur Lyonnais François Clerc qui avait effectué une très belle prestation avec l'Olympique Lyonnais en match aller des huitièmes de finale de Champions League face au PSV Eindhoven (0-1). Une victoire des Lyonnais et un appel en sélection du tout jeune défenseur Lyonnais. Une belle surprise pour ce joueur de talent qui s'est retrouvé à Clairefontaine alors qu'il n'avait participé qu'à 14 matches en Ligue 1 dont 7 avec le Toulouse F.C. durant la saison 2204-2005. Les Bleus s'inclinent face à la Slovaquie (1-2) le 1er Mars, François Clerc est resté sur le banc de touche et n'a donc pas fêté une première sélection en équipe de France mais il fait partie des joueurs d'avenir dans le foot Français... Formé entre Rhône et Saône, où il est arrivé à l'âge de quinze ans en provenance de Bourg-Péronnas, le néo-Bleu (23 ans en avril) n'affiche même pas quinze matchs en Ligue 1.

Barré par le défenseur international Anthony Réveillère et Lamine Diatta, il fut même prêté l'an dernier à Toulouse qui le mit en réserve CFA. «Sa saison au Téfécé a été difficile. Mais il n'a jamais lâché l'affaire. Sur le terrain, il n'a pas changé. Il était déjà très bon : vif, technique, sûr, calme en toutes circonstances, bon contre-attaquant. Il avait tout pour lui. A Lyon, il est entouré de pointures et il n'y a rien de mieux pour donner le meilleur de soi-même», souligne Lucien Aubey, l'un de ses ex-coéquipiers. Revenu au bercail à Lyon, François Clerc connaît le même sort que la plupart des joueurs formés au club. Le banc de touche ou la réserve. Sa patience, son calme et son état d'esprit lui valent les bonnes grâces des titulaires, ravis par sa première sélection. «Il a toujours fait preuve de la bonne attitude, notamment en début de saison où il n'était jamais sur le terrain. Il mérite ce qu'il lui arrive», s'emballe Juninho, le vice-capitaine lyonnais. Depuis trois mois, le Bressan a profité de la blessure de Réveillère et de la présence de Diatta à la Coupe d'Afrique, pour égaler son nombre de matchs de l'an dernier (sept). Il vient de découvrir la Ligue des champions, avec une titularisation remarquée à Eindhoven.


Mise à jour le Vendredi 11 Août 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*