Vous êtes ici : Actu et info sur le football » Nicolas ANELKA

Nicolas ANELKA

Fiche Nicolas ANELKA

Poste : Attaquant

Né le 14 mars 1979 à Versailles, 27 ans
1m84 pour 77 kg
Poste Attaquant
Club actuel Fenerbahçe (Turquie)
1er Match en Division 1 le 7 Février 1996 (Monaco 1-0 Paris SG)
1ère sélection en équipe de France le 22 Avril 1998 (Suède 0-0 France à Stockholm)
31 sélections avec les Bleus, 7 buts
Clubs successifs

de 1995 à Févr.1997 Paris SG
de Févr.1997 à 1999 Arsenal
de 1999 à 2000 Real Madrid
de 2000 à Déc.2001 Paris SG
de Déc.2001à 2002 Liverpool
de 2002 à Janvier 2005 Manchester City

de Janvier 2005 à aujourd'hui Fenerbahçe (Turquie)
Palmarès

- en équipe de France

Vainqueur du Championnat d'Europe des Nations en 2000
Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 2001

- en club

Vainqueur de la Champions League en 2000 avec le Real Madrid
Champion d'Angleterre en 1998 avec Arsenal
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1998 avec Arsenal

Champion de Turquie avec Fenerbahçe en 2005
L'avis du webmaster

On l'appelle l'enfant surdoué de Trappes dans les Yvelines, Nicolas Anelka a atteint le très haut niveau très tôt dans sa carrière. Cet attaquant est grand, solide physiquement et surtout très rapide sur le terrain. Il dévore les espaces à la pointe de l'attaque, marque beaucoup de buts et se fait remarquer très rapidement dès l'âge de 16 ans par le Paris SG. Ses premiers matches en division 1 sont remarquables, il parvient à transformer les passes en profondeur en but, il est décisif, réaliste, percutant, sa vitesse et son talent balle au pied font d'Anelka l'un des très grands espoirs du football Français avec ses potes Titi Henry et David Trezeguet. Juste avant sa majorité, Arsène Wenger dérobe ce jeune prodige aux dirigeants du Paris SG, direction outre Manche et Arsenal. En Premier League, Anelka fait un malheur, ses buts chaque week-end sont pour lui une formalité. Avec Emmanuel Petit et Patrick Vieira, il réussit à décrocher un titre de champion d'Angleterre et il remporte la finale de la Cup dans la foulée. A 19 ans, Anelka se voit alors offrir une première sélection en équipe de France mais il n'est pas retenu par Aimé Jacquet pour le Mondial 1998 en France. Christophe Dugarry a été finalement été préféré à lui, un vent de polémique a surgi mais cela n'a pas empêché l'équipe de France de connaître un succès mémorable dans ce Mondial 98 qui restera à jamais gravé dans les mémoires.

Deux buts, un doublé historique d'Anelka en match amical face à l'Angleterre à Wembley en 1999 le propulsent dans l'un des plus grands clubs d'Europe le Real Madrid. Mais de grosses difficultés d'adaptation au sein du club Madrilène, des absences à l'entraînement, Anelka a malheureusement des problèmes personnels et un comportement difficile à cerner. Mais le printemps 2000 est bénéfique pour le numéro 9 puisqu'il parvient à marquer deux buts cruciaux en demi-finale de la Champions League face au Bayern Munich. Une victoire 3-0 en finale face à Valence en C1 au Stade de France et une place dans les 23 pour l'Euro 2000. Un championnat d'Europe des Nations magistralement remporté par les Bleus, Nicolas Anelka aura été peu souvent titulaire mais il a su réaliser une passe décisive pour son coéquipier Titi Henry en demi-finale face au Portugal qui permit aux Bleus d'égaliser. Son retour au Paris SG est difficile, il ne parvient pas à marquer beaucoup de buts et son entente avec son entraîneur Luis Fernandez n'est pas au beau fixe, en hiver 2001 Anelka quitte le PSG et tente une nouvelle expérience à Liverpool qui finalement n'est pas si convaincante. Le brillant attaquant perd sa place en équipe de France, pas de sélection en coupe du Monde en Asie, la côte Anelka est en baisse, les affaires se compliquent.

Depuis 2002, Nicolas Anelka multiplie les bonnes saisons avec Manchester City, une dizaine de buts mais son club ne parvient pas à se hisser dans les premières places en Premier League.

Jacques Santini souhaite relancer Anelka chez les Bleus à l'automne 2002 à l'occasion d'une rencontre amicale au Stade de France face à la Yougoslavie mais Nicolas refuse catégoriquement le fait d'être appelé en tant que remplaçant. Il ne supporte pas de ne plus être titulaire en équipe de France. Son refus risquera malheureusment de lui coûter cher dans sa carrière chez les Bleus, sa brouille avec Santini dure longtemps même si le joueur Mancunien présente ses excuses publiques qui font la une de la Presse à quelques mois de l'Euro 2004. Jacques Santini préfère ne plus rappeler Anelka chez les Bleus, dommage qu'il en soit ainsi... Même si à 25 ans Nicolas peut encore prétendre à une place en équipe de France, il faudra qu'il apprenne à privilégier ses performances plutôt que ses déclarations maladroites. A quand le retour de Nico en équipe de France ? Le nouveau sélectionneur Raymond Domenech a affirmé début Septembre 2004 que la porte des Bleus n'était pas fermée pour Nicolas Anelka. La concurrence est rude en équipe de France, les attaquants talentueux ne manquent pas, à Nico de montrer qu'il peut être aussi bon voire meilleur qu'un Henry, Trezeguet, Cissé, Giuly, Luyindula ou encore qu'un Pierre Alain Frau... Raymond Domenech rappelle Nicolas Anelka qui se félicite de disputer en amical face au Costa Rica à Fort de France et contre l'Allemagne au Stade de France. Retour gagnant pour Nico qui espère être parmi les 23 pour le Mondial 2006 en Allemagne l'été prochain... Malgré un retour triomphant lors des matches amicaux en 2005/06, Nicolas Anelka voit pour la troisième fois consécutive les portes du Mondial se fermer devant lui, non, Anelka n'est pas présent dans la liste des 23 bleus en ce Dimanche 15 Mai 2006, les tricolores ont finalement terminé vice - champions du Monde après cette finale cruellement perdue face à l'Italie (1-1, 3-5).



Mise à jour le Dimanche 13 Août 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*