Le PSG en finale de la CdF

Engagé dans toutes les compétitions (Championnat de France, Ligue des Champions, Coupe de France, Coupe de la Ligue), le PSG continue son marathon de la saison 2014-2015. En effet, en demi-finale de la Coupe de France, face à Saint-Étienne, Paris s’est montré intraitable pour l’emporter 4 à 1 avec un triplé d’Ibrahimovitch.

Saint-Etienne n’a pas fait le poids en demi-finale

Quelques jours après sa prestigieuse victoire contre Marseille (2-3), Paris a reçu Saint-Étienne en demi-finale de la Coupe de France, mercredi 7 avril.

zlatan-ibrahimovic-paris-saint-etienne-coupe-de-franceLa première action du match est à mettre à l’actif du PSG avec Ibrahimovitch qui lance parfaitement dans la profondeur Lavezzi. Mais l’ailier Parisien perd son duel contre le portier de Saint Etienne, Ruffier (4e). Quelques minutes plus tard, Paris obtient un pénalty généreux. En effet, Lavezzi, bien lancé en profondeur par une talonnade de Zlatan, hésite à tirer au but et s’écroule sous le souffle du retour de Clerc. L’arbitre de la partie n’hésite pas une seconde et offre un pénalty aux Parisiens. Zlatan, précieux dans les déviations et ses décrochages, mais pas vraiment dangereux devant le but, se charge de transformer l’offrande pour l’ouverture du score (1-0 sp, 21e). Avec cette réalisation, Ibrahimovitch entre dans l’histoire du PSG en inscrivant son 100e but sous les couleurs parisiennes. Il égale ainsi le record de Dominique Rocheteau et devient le 2e meilleur buteur du club après Pedro Miguel Pauleta (109 buts).

Zlatan Ibrahimovitch inscrit son 100e buts sous les couleurs Parisiennes face à Saint-Etienne en demi-finale de la Coupe de France.

Malgré cette ouverture du score de Paris, l’ASSE revient rapidement dans la partie grâce à l’égalisation de Hamouma (1-1, 25e), qui reprend de la tête un coup franc de Mollo. Le tournant de la rencontre a lieu quelques minutes plus tard… Sur une passe en retrait totalement ratée de Grégory Van Der Wiel, Erding s’empare du ballon et se retrouve seul face à Douchez, le portier parisien. Mais au lieu de passer le ballon à Hamouma qui n’avait qu’à pousser le ballon dans le but vide, l’ancien Parisien tente une frappe qui est déviée (32e). Sur le corner, Perrin est également en passe de doubler la marque pour Saint-Etienne mais Douchez s’interpose (33e).

Après ces occasions très franches des Verts, Paris reprend sa domination sur le match. Mais ce score de parité 1-1 est la marque à la mi-temps.

Ibrahimovitch devient le second meilleur buteur de Paris

Même si les défenseurs latéraux du PSG ont été le point faible parisien en première mi-temps, les locaux ont exercé un gros pressing dès la perte du ballon qui a considérablement gêné les Stéphanois.

Et au retour des vestiaires du Parc des Princes, Paris a repris son emprise sur le match. Aussi, le PSG a rapidement doublé la marque sur un amour de ballon transmis à Lavezzi par Pastore pour que l’attaquant de Paris marque d’une tête imparable (2-1, 61e). Avec ce but de Lavezzi, Paris était mis sur la voie royale pour rejoindre Auxerre en finale de la Coupe de France. Saint-Etienne a essayé de réagir mais la reprise de volée d’Hamouma n’a pas été assez appuyée pour inquiéter Douchez (67e). Après cette action, les Verts ont peu à peu sombrer pour braquer le projecteur sur la star Suédoise de Paris.

grand-pont-ibrahimovitch-sur-ruffier-PSG-ASSETrès précieux dans son jeu en pivot et dans ses remises toujours dans le sens du jeu en première période, Zlatan Ibrahimovitch a enfilé son habit de lumière en seconde mi-temps pour faire taire les détracteurs qui le disaient fatigué et vieillissant. En effet, Zlatan y est allé d’un petit triplé dont lui seul à le secret.

A la 71e, Zlatan a touché le poteau de Ruffier. C’était l’étincelle qui a mis le feu au Suédois car à partir de ce moment, il a éclaboussé la partie de sa classe. D’abord, profitant d’une ouverture lumineuse de Matuidi, entré en jeu à la 75e à la place de Verratti, Zlatan Ibrahimovitch réalise un grand pont sur Ruffier avant de marquer dans le but vide (3-1, 81e). Après l’entrée en jeu de Jean-Kévin Augustin (88e), jeune parisien de 17 ans qui participe à son premier match professionnel, Zlatan s’appuie sur Augustin avant de réaliser une roulette pour s’ouvrir le but et inscrire son 3e but de la soirée (4-1, 90e+2). Grâce à ce hat-trick, Ibrahimovitch émarge dorénavant à 102 réalisations avec le PSG, juste derrière le meilleur buteur de l’Histoire du club, Pauleta avec ses 109 buts.

Sur les 4 derniers matches face à Saint-Etienne, Zlatan Ibrahimovitch a marqué 8 des 11 buts de Paris. 

Avec cette large victoire de Paris (4-1), les Parisiens se qualifient pour la finale de la Coupe de France qui aura lieu le 30 mai prochain au Stade de France face à Auxerre. Samedi 11 avril, le PSG joue déjà une autre finale, en Coupe de la Ligue, face à Bastia au Stade de France. Actuel leader le L1, le PSG est également encore en lice en Ligue des Champions car il affronte Barcelone en 1/4 de finale la semaine prochaine. Paris est donc encore en course pour remporter toutes les compétitions dans lesquelles il a été engagé en début de saison.


Jérémy ParardPar Jérémy Parard

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes. Note : 5,00 sur 5)
Loading...

Partager cet article :