Malgré le PSG, la France inquiète toujours à l’indice UEFA

pastore-psg-chelseaLe Paris Saint Germain a réussi une grosse performance lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions, ce mercredi, face à Chelsea. Pour son premier vrai test de la saison, à domicile, le PSG a reçu le club de José Mourinho pour une rencontre qui sentait la poudre dans la plus prestigieuse des coupes européennes.

Les Parisiens ont idéalement débuté la partie grâce à un but somptueux d’Ezequiel Lavezzi (1-0, 3e). Cependant, cette ouveture du score rapide semble avoir surpris les Parisiens qui n’ont pas réussi à développer leur jeu en première période. Usant de longs ballons devant, le PSG a laissé l’initiative du jeu à Chelsea qui n’en demandait pas tant pour revenir dans la partie suite à un pénalty concédé par Thiago Silva et transformé par Eden Hasard (1-1, 27e).

La mi-temps a été salvatrice pour Paris qui a pu retrouver ses esprits dans les vestiaires. Car, de retour sur la pelouse, le PSG a montré un tout autre visage en prenant le jeu à son compte, en ayant la possession du ballon. Et, sur un coup franc parfaitement réalisé par l’incontournable Ezequiel Lavezzi, le PSG a pris l’avantage sur Chelsea grâce à un but contre son cam de David Luiz (2-1, 61e). Pourtant, le score en cet état semblait être un avantage pour les Anglais qui recevront lors du quart retour de la Coupe d’Europe, mercredi prochain.

C’était sans compter sur le coaching de l’entraineur Laurent Blanc, qui avec les entrées de Lucas Moura (68e) en remplacement de Zlatan Ibrahimovic sorti sur blessure et de Javier Pastore remplaçant Ezequiel Lavezzi (76e), redonna un second souffle à son équipe. Et arriva le moment magique du match avec l’exploit individuel de Pastrore qui mystifia trois Anglais pour inscire le 3e but du PSG dans les arrêts de jeu (3-1, 90e+1).

Avec ce but venu d’ailleurs, Paris est en ballotage favorable avant le match de retour de la Coupe d’Europe dont rêve tant le PSG. Car, même si Paris aura fort à faire à Stamford Bridge dans l’ambiance incandescente d’un stade anglais, même si Paris jouera probablement sans sa star Zlatan, même si l’expérience est pour Chelsea, le PSG aura un matelas qui obligera Chelsea à attaquer et à s’ouvrir aux contres ravageurs des feux-follets Lavezzi-Cavani-Lucas. Et, Paris peut s’appuyer sur un maître tacticien qui a montré au monde entier sa valeur face au « Special One », ou dorénavant « Happy One », surnom que l’on veut croire mal choisi par Mourinho pour son retour à Londres.

Des performances insuffisantes en Coupes d’Europes

Lyon-Juve-europaSi rien n’est encore fait pour Paris, on peut considérer que le PSG est en bonne position pour accéder aux demi-finales de la Ligue des Champions. Ce qui serait une performance incroyable pour le foot français et son indice UEFA.

D’autant que Lyon est également encore en lice en Coupe d’Europe, puisque qualifié pour les quarts de finale de la Ligue Europa. Malheureusement, l’avenir des Lyonnais avait déjà été mis à mal lors du tirage au sort de leur adversaire puisqu’ils sont tombés sur le large leader du championnat Italien, la Juventus Turin.

Et lors du match aller du quart de finale de la petite Coupe d’Europe, Lyon a réalisé un bonne partie en laissant muet les attaquants Italiens pendant presque tout le match. Las, la Vieille Dame a ouvert le score en toute fin de rencontre grâce à une réalisation de Bonucci (0-1, 85e).

Le match avait lieu, jeudi soir, dans le stade des Lyonnais, à Gerland. Donc ce score de 1 à 0 pour la Juventus est un mauvais résultat pour les Lyonnais qui devront obligatoirement l’emporter face à la Juve, jeudi prochain, le 10 avril, pour espérer continuer dans la compétition. Ce qui semble être une mission très délicate pour les joueurs de Rémi Garde.

Même si l’espoir est là, car comme disait Napoléon Ier, « impossible n’est pas français », la tâche s’annonce difficilement surmontable. Cela voudrait donc dire, qu’avec une vision optimiste, la France pourrait avoir un seul club encore en lice en Coupe d’Europe, à la fin de la semaine prochaine. Et, même si rien n’est fait et qu’il faut savoir raison gardé, ce club pourrait être Paris en demi-finale de la Ligue des Champions. Une performance du tonnerre pour la France et ses clubs qui sont plutôt habitués au marasme en coupe d’Europe de football.

Mais, malgré cet optimisme, la France reste pessimiste au niveau de son indice UEFA. Car à la lutte avec le Portugal pour cette indice, dans le même temps, les Portugais sont en ballotage favorable en Ligue Europa avec deux clubs bien partis pour se qualifier en demi-finale, puisque Porto et le Benfica ont tous les deux gagné leur match aller des quarts de finale.

Ainsi, même au classement de l’indice UEFA de cette année, la France reste à la trâine derrière le Portugal qui accroit donc son avance sur l’Hexagone. Ce qui implique que le 3e club du championnat de France, au terme de la saison, devra toujours passer par deux tours préliminaires de Ligue des Champions avant d’espérer accéder à la prestigieuse Coupe d’Europe. Ce qui n’a pas réussi à Lyon cette année, puisqu’éliminé par la Real Sociedad et donc reversé en… Ligue Europa.

Pour rappel, souvenons-nous aussi que l’OM a terminé avec un pathétique zéro pointé en phase de poule de la Ligue des Champions, puisque Marseille a subi 6 défaites en six matches.

Les autres clubs français qualifiés en Ligue Europa ont été encore moins glorieux. L’AS Saint Etienne et l’OGC Nice ont été éliminés dès les barages de cette petite Coupe d’Europe, respectivement face aux inconnus de l’Esbjerb FB et de l’Apollon Limassol. Ils n’ont donc même pas accéder à la phase de poule de la Ligue Europa. Tandis que Bordeaux a terminé bon dernier de cette phase de poule avec 1 victoire pour 5 défaites face à des clubs pourtant pas vraiment inquiétants comme APOEL Nicosie, Maccabi Tel-Aviv et l’Eintracht Francfort. Ceci expliquant peut-être cela.

Pour en savoir plus sur le classement de l’indice UEFA en Coupe d’Europe de football, vous pouvez suivre ce lien : en savoir plus.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :