Mourinho laisse filer l’Atletico vers une finale 100% Madrilène

Mourinho-ldc-chelseaPour sa 8e participation à une demi finale de Ligue des Champions, Mourinho, et son Chelsea, ont reçu l’Atlético Madrid, mercredi 30 avril. Le match aller s’était soldé un match nul 0-0 à Vicente-Calderon.

Pour cette seconde confrontation, Mourinho et Chelsea avaient l’avantage du terrain mais il leur fallait l’emporter ou obtenir un match nul sans but pour accéder à la finale de LDC, le 24 mai à Lisbonne. Par contre, une victoire et tous les matches nuls avec buts qualifiaient les Colchoneros pour une finale de C1 100% Madrilène.

Comme à son habitude en demi finale, Mourinho a aligné une équipe très défensive. Avec 6 défenseurs de métiers sur le terrain, le coach Portugais n’envisageait clairement pas de faire le jeu. En effet, Terry, incertain après sa blessure à l’aller, a été associé en défense avec Cahill, dans l’axe, Ivanovic à droite et Ashley Cole à gauche. Enfin, au milieu, David Luiz a été placé devant la défense et Azpilicueta sur le milieu droit.

Cette formation très défensive ne réussit pas vraiment à Mourinho, qui l’utilise en général dans les phases à éliminations de la C1. Car, en 7 demi finales de LDC, le Portugais ne compte que deux accessions en finale (204 avec Porto et 2010 avec l’Inter) et donc 6 échecs. Même si en finale, sur un match, il est imbattable.

Ainsi, pour sa 8e demi en C1, Mourinho s’est entêté dans son fonctionnement défensif. Pas d’Oscar ni d’Eto’o sur le terrain… L’animation offensive est menée par Torres, épaulé par Hasard, Willian et Ramirez.

6e défaite en demi finale de Ligue des Champions pour Mourinho

Atletico-demi-finale-ldcLes observateurs s’attendaient donc à un match fermé. Il n’en fut rien. L’Atlético Madrid, dans son style habituel (4-4-2), est entré dans la rencontre avec envie. Ils se procurent même la première occasion avec le centre-frappe de Koké (4e) qui vient heurté la transversale de Schwarzer, le gardien remplaçant de Cech avec Chelsea.

L’Atlético Madrid est bien en place, avec ses deux lignes de 4 joueurs, très basses en phases défensives, mais qui savent exploser rapidement en contre et peuvent compter sur l’appui de leur attaquant de poids, Diego Costa.

Cependant, l’invincibilité de Thibaut Courtois, qui durait 6 matches, va être rompue par l’ancien enfant chéri de l’Atlético. L’ex Colchoneros, Fernando Torre marque contre son ancienne équipe et ouvre le score pour Chelsea (1-0, 36e). « El nino » ne l’a pas célébré mais ce premier but de la partie validait les choix tactiques de Mourinho. Un petit festival de Willian près du poteau de corner permettait à Azpilicueta de centrer pour Torres, ce dernier transformant l’aubaine.

Pourtant, l’Atlético Madrid donnait l’impression de pouvoir marquer à tout moment. C’est ce qui arriva rapidement le but d’Adrian Lopez (1-1, 44e). Sur une action des Madrilènes, le capitaine Tiago a centré sur Juanfran qui remise le ballon vers le point de penalty, navigue dans une défense de Chelsea passive et arrive dans les pieds de Lopez qui met la balle dans les buts de Schwarzer.

La stratégie défensive de Mourinho est mise à mal par ce but de l’Atletico qui oblige Chelsea à marquer un nouveau. Difficile quand vous faîtes face à la meilleure défense d’Europe. Difficile quand votre adversaire est invaincu en Ligue des Champions cette saison. Difficile quand on sait que Mourinho n’a marqué que deux buts avec Chelsea en 6 matches de demi finale de C1… ce but de Torres et un but de Joe Cole en 2007.

En seconde période, Chelsea revient sur la pelouse avec les mêmes joueurs mais Mourinho revoit vite ses plans tactiques. A la 54e, il fait sortir A. Cole pour installer Eto’o sur le front de son attaque. Ashley Cole qui n’est d’ailleurs pas exempt de tout reproche sur le but de Madrid.

Ce choix va être crucial dans la défaite de Chelsea car quelques minutes plus tard, Eto’o fauche Diega Costa dans la surface de réparation de Chelsea. L’arbitre désigne le point de pénalty. Et Diego Costa ne se fait pas prier pour marquer son 8e but en 8 matches de C1 cette saison. L’Atlético Madrid prend l’avantage (1-2, 58e). A noter que le meilleur buteur de cette C1 est Cristiano Ronaldo avec une belle statistique de 2 buts par match (16 réalisations).

Vers une finale 100% madrilènes en Ligue des Champions

Chelsea semble bien mal en point et doit marquer deux fois pour se qualifier en finale. Cette mission va devenir impossible quand l’Atlético Madrid marquera son 3e but. Ce but du KO est une petite copie du premier but madrilène avec un centre de Juanfran, une défense de Chelsea apathique et un buteur Colchoneros, Turan, qui marque après un une-deux avec la barre transversale (1-3, 71e).

Simeone-atletico-ldcL’Atlético est en finale contre le Real de Madrid pour une finale 100% espagnole, 100% madrilènes en Ligue des Champions. Le 27 mai prochain, à Lisbonne, ce sera donc un évènement historiqu.  Car, jamais en LDC, deux clubs d’une même ville ne sont affrontés en finale de la plus prestigieuse compétition européenne.

Quant à Mourinho, il reste sur 5 demi finale de LDC de suite, pour 4 défaites de rang (3 avec le Real et 1 avec Chelsea) et une précédente victoire lors du sacre avec l’Inter de Milan en 2010. Pour Chelsea, cette défaite à domicile est la première en 8 demi finales de C1 (8 victoires et 4 nuls).

Eden Hasard, fantomatique durant le match mis à part sur une frappe en fin de match, a admis que la stratégie a trop été portée sur les contres. Et que face à un bloc comme l’Atlético, c’est difficile. Cette orientation ultra défensive de Mourinho est, encore une fois, surtout le cas en phase à élimination, car avec 100 points (dont 32 victoires) et 121 buts inscrits avec le Real Madrid en championnat d’Espagne lors de la saison 2011-2012, il a déjà montré qu’il connaissait des tactiques offensives.

Quoi qu’il en soit, c’est l’Atlético qui se dirige vers la finale de C1 pour affronter son frère ennemi le Real de Madrid. Ces deux clubs sont également en train de se disputer le titre en Liga. un véritable exploit pour l’Atlético de Madrid qui a un 1/3 du budget des 3 autres clubs arrivés en demi finale de C1.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :