Banco pour Monaco en Ligue des Champions

Hier au Stade Louis II, les joueurs Monegasques ont remporté un véritable Louis d’Or dans l’histoire du football Français en éliminant le grand Real de Madrid en quart de finale de la Ligue des Champions.

Alors que l’été dernier, le club de la Principauté était officiellement relégué en Ligue 2 en raison d’un passif beaucoup trop lourd, aujourd’hui, les rouges et blancs se retrouvent propulsés dans le dernier carré des meilleures équipes européennes de cette saison. Cette formation Monégasque nous avait déjà séduit la saison dernière en échouant de quelques petits points pour le titre de champion de France aux dépens de Lyon. Cette saison, Monaco reste en course pour le titre de Champion de Ligue 1 en possédant un tout petit point d’avance sur les Lyonnais et quatre sur les Parisiens. A 0-3 à domicile à la mi-temps à domicile face à Ajaccio, Monaco a su renverser la vapeur et arracher le nul 3-3 dans les dernières secondes grâce à Prso… Lyon s’est malgré tout fait surprendre sur son terrain (1-2) face un OM et un Drogba décisifs.

Victoire de Monaco contre le Real à Louis II (3-1)

monaco-equipe-ligue-des-champions-2004Mais qui peut bien être à l’origine de ce succès Monégasque face au Real de Madrid hier soir au match retour (3-1) de la Ligue des Champions 2004 ? Il s’agit en fait d’un homme, d’un grand homme ! Cet homme ? Il a déjà TOUT remporté… Inutile de vous rappeler son palmarès car cela pourrait prendre plusieurs lignes… Cet homme d’honneur a déjà remporté cette même Ligue des Champions avec l’OM en 1993 puis avec la Juventus de Turin en 1996. La Coupe du Monde en 1998, l’Euro 2000 et des titres de champion de France et de champion d’Italie…

… Oui, vous avez deviné, il s’agit bel et bien de Didier Deschamps. L’entraîneur de la Principauté qui effectue une saison exceptionnelle avec son club l’AS Monaco ! Oui ! Monaco séduit les supporters Français et Européens ! Oui ! Monaco est le roi de la gestion physique et psychologique des matchs ! Oui ! Monaco a littéralement explosé le dispositif technique de grands clubs Européens comme le Deportivo la Corogne, le Lokomotiv de Moscou et le grand Real de Madrid avec sa panoplis de stars intergalactiques (Zidane, Figo, Raul, Beckham ou autres Ronaldo…). A voir le jeu de Monaco hier, on comprend que Didier Deschamps est à l’origine de cet excellent travail.

Tout au long de sa carrière, Didier Deschamps s’est distingué grâce à son mental, à ses mots, à sa stratégie qui lui ont permis d’enfiler le dosserd de capitaine des Bleus. Hier encore, c’est le mental de Monaco qui a pris le dessus sur un Real complètement déstabilisé jusqu’à être complètement maladroit et fébrile devant le but de Flavio Roma.

Monaco défait au match aller contre le Real (4-2)

Monaco était revenu de Santiago Bernabeu au match aller avec 2 buts de retard (2-4). Mais tout le monde savait les limites du club de la Principauté et tout le monde connaissait l’énorme potentiel et le jeu exceptionnel des galactiques du Real de Madrid.

Le stade Louis II était comble hier et TF1 a dû probablement battre certains records d’audience cette année. Le Real Madrid ouvre le score après une phase de jeu à une touche de balle (0-1), les chances de Monaco s’envolent, plus grand monde y croit… Les joueurs Monégasques se montrent nerveux, maladroits trop tendus pour tromper Casillas, malgré un certain nombre d’occasions.

Mais avant de repartir au vestiaire pour la mi-temps, Ludovic Giuly déclenche une reprise de volée, le ballon est contré mais finit sa course au fond des filets ! 1-1 ! Ludovic Giuly explose de joie, il sait que ce but peut changer les données et c’est bon pour le moral juste avant le repos. Didier Deschamps a dû certainement eu une nouvelle fois les mots justes à la pause et à la 48ème minute, Fernando Morientes, l’ex Madrilène, catapulte le ballon de la tête dans le but d’Iker Casillas ! 2-1 !!! Les Madrilènes se sont-ils endormis ? En tous les cas, les coéquipiers de Zidane perdent pied, paniquent, manquent complètement de lucidité arrivés dans le camp Monégasque… Monaco a mis le feu, Monaco a véritablement emballé le match, mais Monaco n’est pas encore qualifié…

La défense Rouge et blanche tient le choc avec notamment Patrice Evra qui marque des points aux yeux du sélectionneur de l’équipe de France Jacques Santini. Un Jérôme Rothen combatif et précis dans ses centres et un Ludovic Giuly fidèle à ses qualités techniques, sa vivacité et à son explosivité. C’est justement lui, le capitaine, qui d’une talonnade judicieuse envoie le ballon dans les filets d’un Real qui perd complètement pied. 3-1 ! ça y est Monaco est qualifié pour le moment. Il reste 20 longues minutes de jeu. Bien évidemment les Raul, Ronaldo, Figo, Zidane et Roberto Carlos essayent de réagir mais Monaco livre une partie d’anthologie et bloque parfaitement le rouleau compresseur du Real qui malgré tout se montre complètement maladroit devant le but de Flavio Roma. Ronaldo est inexistant, Roberto Carlos ne parvient pas à se mettre en bonne position de frappe, Zidane bute sur une défense rugueuse et parfaitement organisée. Figo provoque l’avant garde Monégasque qui surveille royalement la porte de la principauté.

Après sa défaite au Santiago Bernabeu (4-2, Monaco a renversé la vapeur pour l’emporter à Louis II (3-1) en quarts de finale de la Ligue des Champions 2004. Le club français se qualifie pour les demis où il affrontera Chelsea.

Monaco qualifié en 1/2 de la Ligue des Champions 2004

Heureusement que l’arbitre de touche et Pierluigi Collina sifflent le but de la tête de Raul hors jeu. On a eu très peur ! Adebayor fraîchement rentré à la 85ème trouve le poteau et Nonda aussi frappe le montant Madrilène. Voilà, c’est terminé, au bout de 5 minutes d’arrêt de jeu ! Ludovic Giuly, l’homme du match plonge dans les bras de l’autre buteur du soir, Fernando Morientes. Didier Deschamps jubile au micro de TF1, il souhaite au passage une même réussite pour Lyon ce soir face à Porto (0-2 à l’aller).

Les galactiques du grand Real ont tout perdu hier soir au Casino de Monaco, la hiérarchie du football européen se montre modifiée, un mini séisme a eu lieu hier du côté du Rocher… Dans l’autre rencontre, Chelsea a éliminé Arsenal (1-1 et 1-2) et rencontrera l’explosive formation de Didier Deschamps en demi-finale de la Ligue des Champions. Ce soir Milan AC – La Corogne et Lyon – Porto, un nouvel exploit en perspective du côté de Gerland …?


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :