Joueurs de blues…

En ce 21 Juin en France, nous fêtons le premier jour de l’été en musique… Au Portugal, pour l’Euro 2004, les Bleus abordent leur dernier match de poule face à la Suisse. Un match nul leur suffit mais tous leurs supporters attendent un plutôt un réveil et une victoire des tricolores. A bien lire la Presse du jour, on la connaît déjà la musique de l’équipe de France… Alors que les joueurs viennent de rentrer sur la pelouse, on peut constater que les Bleus jouent en blanc face à la Suisse en maillot rouge. Le blues est blanc, quand le coeur broye du noir comme disait si bien Daniel Balavoine. Les supporters sont tendus, ils attendent enfin un vrai match référence des Bleus !

France – Suisse : 3 – 1

Zizou ouvre le score de la tête sur un corner de la droite parfaitement tiré. 1-0 pour la France mais il serait idéal d’en mettre un deuxième juste derrière histoire de nous laisser respirer… C’est le 4e but de Zinedine Zidane lors de cet Euro 2004, dont 3 ouvertures de score en seulement 3 matches. Notre Zizou national est en forme. Seulement les Suisses montrent du beau jeu, manipulent plutôt bien le ballon et parviennent à égaliser sur une frappe qui prend Fabien Barthez à contre pieds (1-1)… On les avait sous-estimés ces joueurs Helvètes mais pourtant que leur montagne de bons joueurs est belle, comment peut-on l’imaginer le dénouement de cette partie si crispante ?

Tous les cris les SOS partent dans les airs… Les supporters Français constatent la tristesse du jeu Français, toujours un but partout après 75 minutes de jeu, la qualification pour les quarts est loin d’être assurée au vu de la fébrilité de notre défense… Les Suisses contre-attaquent et se montrent plutôt dangereux…Les défenseurs Français n’espèrent pas connaître leurs démons de minuit de 2002… C’est du passé le Mondial 2002, n’en parlons plus…Comment ne pas perdre la tête lorsque l’on voit une construction du jeu aussi peu convaincante…

Jacques Santini décide alors de sortir Trezeguet auteur d’un match bien moyen. Il fait rentrer Louis Saha, la jeune vedette Messine transférée à Fulham puis à Manchester United… Quand soudain semblant crever le ciel, surgissant de nulle part surgit cet aigle noir, lentement les ailes déployées…On le vit tournoyer et réaliser une détente verticale pour dévier le ballon qui se retrouve dans les pieds de Titi Henry face au portier Suisse…Tir et but ! Ouf ! Quel soulagement ! Les Bleus prennent l’avantage (2-1) et creusent l’écart quelques minutes plus tard par ce même buteur Thierry Henry (3-1 pour la France) ! Le doublé, c’est bon pour le moral comme disait si bien la Compagnie Créole… L’équipe de France est plus légère et même en apesanteur ! On ne rencontrera pas le Portugal mais la Grèce en quart de finale… C’est avec classe que Louis Saha a prouvé au sélectionneur qu’il avait sa place dans le dispositif Français dans cet Euro. Seule ombre au tableau la défense Française qui nous a démontré leurs actes ou plutôt gestes manqués face aux Suisses. Le visage de l’équipe de France est entre gris clair et gris foncé…

La France qualifiée pour les quarts de l’Euro 2004

On aurait plutôt envie d’avoir envie de chanter « I will survive » ce soir mais je crois que ça attendra encore quelques jours on va dire si les tricolores parviennent à aller jusqu’au bout… Pour cela, notre sélectionneur Jacques Santini a encore du travail, il doit continuer à noter les bons et mauvais points sur son carnet à spirales et en lettres capitales ! Ce n’est vraiment pas suffisant je pense de se contenter du retour au premier plan de Titi Henry et surtout de Don Diego de la Vega Z comme Zorro ou Zizou…

Sur ce premier tour de l’Euro 2004 portugais, le match le plus mémorable de l’Equipe de France a été réalisé lors du premier match des Bleus contre l’Angleterre, avec une victoire mythique 2-1 et un doublé de Zizou.

Angleterre – Portugal Jeudi prochain dans le premier quart de finale et France – Grèce Vendredi 25 Juin sont donc les deux premières affiches des quarts de finale. Aux Bleus de monter en puissance et d’essayer de jouer un peu plus vite que la musique…Voilà l’été, voilà l’été, toujours l’été, toujours l’été, les hommes de Jacques Santini devront mordre dans la défense Grecque qui prendra très certainement les attaquants Français en sandwich… Les fantômes de 2002 ont l’air de ne plus apparaître…

L’équipe de France doit montrer encore un nouveau visage si elle ne veut pas que le diable s’incarne une nouvelle fois en elle… Les Bleus il y a quelques semaines se voyaient déjà en haut de l’affiche mais pour décrocher cette nouvelle couronne européenne, les joueurs devront véritablement monter en régime… Jacques Santini reste cependant très ouvert à toute discussion avec les joueurs malgré sa liberté de penser qu’il est le seul décideur dans les choix tactiques. Les Bleus ne sont pas prêts de vendre leur âme au diable… La Presse reste sévère avec l’équipe de France ce matin, non, cherchez pas dans l’journal, non cherchez pas, demandez à mon cheval…Il vous dira qui le gagnera cet Euro…


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :