Au bout de l’ennui, l’Argentine se qualifie pour la finale

Pays-Bas - Argentine : Coupe du Monde 2014 demi finale Face aux Pays-Bas, l’Argentine a chipé le dernier billet pour la finale du Mondial 2014. Au terme d’une demi finale ennuyeuse, conclue sur le score de 0 à 0 après les prolongations, les deux sélections ont dû procéder aux tirs au but pour se départager. Et à cette loterie, l’Albiceleste a empêché les Oranges d’accéder à une 2e finale consécutives. Et, à défaut d’être flamboyante, l’Argentine montre un sacré sang-froid dans cette Coupe du Monde. Elle devra d’ailleurs en avoir face à l’Allemagne, bourreau du Brésil.


Résultats du match : Argentine – Pays-Bas 0-0 (0-0, ap) (4-2, tab)



Présentation de cette demi finale : l’avant match

Statistiques des sélections durant le Mondial : Argentine (8 buts, 5 jaunes, 20 joueurs utilisés, 4 buteurs) / Pays-Bas (12 buts, 6 jaunes, 21 joueurs utilisés, 7 buts). Aussi, l’équipe des Pays-Bas est la plus prise au piège du hors-jeu avec la Belgique, son adversaire des quarts (22 hors jeu chacune sur le Mondial 2014).

Au niveau expérience, les 11 titulaires sur la pelouse des Pays-Bas comptent plus de matches de Coupe du Monde (96) que ceux de l’Argentine (76).

Les infos sur les sélections avant cette rencontre de Coupe du Monde

Un Argentine-Pays Bas en Coupe du Monde est une affiche régulière car les deux sélections s’étaient déjà rencontrées en 2006, en phase de groupe. Lors de ce match, 5 joueurs présents ce soir avaient participé à la rencontre (Mascherano, Messi, Kuyt, Sneijder, Van Persie). L’une des dernières confrontations importantes entre les deux équipes a eu lieu en 1978 lors de la finale de la Coupe du Monde, à Buenos Aires (Argentine) et les Argentins l’avaient emporté (2-1).

L’Argentine soulève le trophée Mondial en 1978 au dépend des Pays-Bas

Les Pays-Bas vont tenter de participer à leur deuxième finale de Mondial consécutive. Cela prouve la régularité au plus au niveau d’une sélection qui n’a jamais gagné la Coupe du Monde, malgré sa participation à deux finales (1978, 2010) et bientôt trois.

L’Argentine va devoir composer un effectif sans Di Maria, blessé à la cuisse en quart de finale contre la Belgique (victoire de l’Argentine 1 à 0). Du côté des Pays-Bas, De Jong est de retour après avoir manqué le match en quart de finale face au Costa Rica.

Pour l’Argentine, Messi, sans être flamboyant, se montre décisif lors de ce Mondial. En effet, sur les 8 réalisations de l’Albiceleste, il marque 4 buts  et donne 1 passe décisive. A noter qu’en sélection, il marque presque toujours du gauche, comme le démontre les 32 de ces 33 derniers buts inscrits avec son pied fort.

Les deux équipes se sont difficilement qualifiées pour les demies. Les Pays-bas ont du passer par une séance de tirs au but face au Costa Rica (0-0, ap ; 4-3; tab) et l’Argentine s’est contenté d’un petit but pour éliminer la Belgique (1-0). A noter, qu’une seule équipe a réussi à se qualifier deux fois après deux séances de tirs au but dans la même compétition d’une Coupe du Monde. L’Argentine en 1990.



Composition des équipes de l’Argentine et des Pays-Bas

composition-equipe-Pays-Bas-demi-finale-CDM-2014

Composition équipe des Pays-Bas – Demi finale CDM 2014

Onze de départ de Louis Van Gaal

Le sélectionneur des Pays-Bas a décidé de reconduire son équipe type avec une formation en 3-5-2. Le gardien du temps de jeu reste Cillissen (même si celui-ci ne semble pas être le portier pour la loterie des tirs au but, voir 1/4 de finale). Sa défense à trois est composée de Vlaar, De Vrij et de Martins Indi. Pour aider cette défense, les ailiers Kuyt et Blind ont eu la tâche d’essayer d’apporter le surnombre en attaque tout en restant bien en place pour ne pas ouvrir d’espace dans les couloirs à l’Argentine. Les Néerlandais ont aussi mis en place un milieu dense avec Wijnaldum et De Jong, de retour de blessure, à la récupération et Sneijder à la création. Enfin, l’attaque des Pays Bas a été animée par le rapide Robben et le n°9 Van Persie.

composition-equipe-argentine-demi-finale-CDM-2014

Composition équipe Argentine – Demi finale CDM 2014

Onze de départ d’Alejandro Sabella

Le sélectionneur de l’Argentine, Sabella, a dû fait composer son équipe sans Di Maria, blessé à la cuisse en quart. Cette absence n’as pas apporté de modification à la défense des Argentins dont le gardien titulaire reste Romero et la défense à 4 de Sabella est aussi toujours composée de Rojo à gauche (celui-ci étant de retour de blessure), Garay et Demichelis dans l’axe tandis que le côté droit est pris par Zabaleta. Sur le milieu droit, pour remplacer Di Maria, Sabella a fait confiance à Perez alors que le couloir gauche est pris par Biglia. Et l’axe du milieu de terrain est gardé par l’expérimenté Mascherano, qui sera chargé de joué la première sentinelle devant la défense, et Messi, qui aura la charge d’animer le jeu et d’apporter le danger devant les buts de Cillissen. Enfin la dure tâche de menée les offensives des Argentins est donné à Lavezzi, en animateur de couloir, et à Higuain, en finisseur.


Compte rendu du match : les actions et les faits de jeu

Les 15 premières minutes de jeu sont équilibrés avec deux équipes bien en place qui cherche avant tout à ne pas se découvrir. La première action va donc venir sur un coup de pied arrêté Argentin.


horlogeDrapeau Argentine15e : Coup franc de Messi. Le n°10 de l’Argentine tire en force mais le gardien de but Battave s’interpose.


horlogeDrapeau Argentine24e : Corner de Lavezzi pour la tête de Garay mais le tir du joueur de l’Albiceleste passe au dessus des buts de Cillessen.


horlogeDrapeau Argentine27e : Mascherano, qui fête sa 103e sélection, se cogne la tête avec Wijnaldum et il met quelques minutes à s’n remettre, paraissant bien groggie par le choc.


Le 2ème quart d’heure de cette demi finale de Coupe du Monde a légèrement été à l’avantage des Argentins.


Le jeu étant très fermé, Messi est même parfois obligé de descendre dans sa moitié de terrain pour remonter le ballon et essayer de lancer les offensives de son équipe.


La première mi-temps se termine sur ce score de 0 à 0. On est loin du flamboyant match de la veille lors duquel l’Allemagne a scoré par 5 fois. Preuve en est de la pauvreté des attaques de ce match, Robben, principal artisan des offensives Néerlandaises, est le joueur qui a touché le moins de ballons en première mi-temps (6).


horlogeDrapeau Pays Bas46e : Martins Indi sort, remplacé par Janmaat. Blind passe donc dans l’axe de la défense des Pays-Bas et Kuyt va désormais occupé le couloir gauche pour laisser l’espace droit à Janmaat. Méfiance, contre la Belgique, Kuyt avait semblé très peu à l’aise sur le côté gauche de son équipe.


horlogeDrapeau Pays Bas62e : Nouveau coaching de Van Gaal, qui avait fait un sacré coup contre le Costa Rica en remplaçant son gardien juste avant la séance de tirs au but pour un résultat gagnant. Le sélectionneur des Oranges fait donc sortir De Jong pour faire entrer Clasie. Ce second changement des Pays-Bas fait que Van Gaal a aligne 22 de ses 23 joueurs sur les 6 rencontres de sa sélection lors de ce Mondial (le 3e gardien Vorm étant le seul à ne pas avoir foulé la pelouse).


horlogeDrapeau Argentine82e : Sabella, le sélectionneur Argentin, procède à ces deux premiers changements avec les sorties de Perez et d’Higuain respectivement remplacés par Palacio et Aguero.


horlogeDrapeau Pays Bas90e : Enorme occasion pour les Pays-Bas et Robben. Le joueur du Bayern place un accélération dont il a le secret et laisse la défense Argentine sur place. Il faut le retour in extremis de Mascherano pour sauver son équipe et dévier la frappe en corner. Heureusement pour l’Argentine, car Robben avait réussi à tirer aux 6 mètres et Romero semblait battu.


Fin du Match : 0-0. Les deux équipes vont devoir se départager par une demi heure de prolongations. Comme le résumé de la rencontre le laisse penser, ces 90 minutes ne resteront pas dans les annales de la Coupe du Monde.


Prolongations


horlogeDrapeau Argentine117e : Déboulé sur la droite de Messi qui arrive à centrer en bout de course pour Maxi Rodriguez. Toutefois la reprise de l’Argentin est manquée et passe au dessus.


On en restera là sur les 120 minutes de jeu qui se terminent par un triste 0 à 0. Aucune des deux équipes, que ce soit des Pays-Bas ou de l’Argentine, n’a réussi à trouver la faille. Les deux sélections devront donc se séparer par une séance de tirs au but.


Tirs au But


Drapeau ArgentineArrêt de Romero. Le 1er tir au but des Pays-Bas est stoppé.


Drapeau ArgentinebutBut de Messi. L’homme aux 4 Ballons d’Or inscrit le 1er tir au but de son équipe.


Drapeau Pays BasbutBut de Robben. L’Argentine et les Pays Bas sont à un tir au but partout.


Drapeau ArgentinebutBut de Garay qui redonne l’avantage aux Argentns (2-1).


Drapeau ArgentineArrêt de Romero. Le gardien de l’Albiceleste stoppe un 2e tir au but. Cette fois il gagne son duel contre Sneijder (2-1 TAB Argentine)


Drapeau ArgentinebutBut d’Aguero. L’Argentin permet à son équipe de prendre le large sur la séance de pénaltys de cette demi finale de Coupe du Monde


Drapeau Pays BasbutBut de Kuyt. Il permet aux Pays Bas de garder espoir (3-2).


Drapeau ArgentinebutBut de Maxi Rodriguez qui offre la victoire à l’Argentine et qualifie les Argentins pour la finale du Mondial.


Les Pays-Bas ne participeront pas à une deuxième finale de suite. Il s’incline 4 à 2 tirs au but face à l’Argentine, qui aura eu besoin de la séance de pénaltys pour se débarrasser des Néerlandais.


A l’opposé du match de la veille où le public a vu les filets trembler de nombreuses fois, cette deuxième demi-finale du Mondial 2014 s’est terminée sans buts. Il faut aussi noter que, même avec les tirs au but, les filets ont moins tremblé que lors du match Allemagne – Brésil où il y a eu 8 buts dans le cours du jeu tandis qu’il n’y a eu que 6 tirs au but inscrits même avec la séance de pénaltys pour Argentine – Pays-Bas.



Autres Articles sur la Coupe du Monde 2014

Allemagne championne du monde 2014En finale, le messie sera allemand et privera l’Argentine de la Coupe

Pays-Bas Brésil Coupe du Monde 2014 Petite finaleEn petite finale, Les Pays-Bas enfonce un peu plus le Brésil

masquotte mondial bresilien 2014Retrouvez tous les résultats de la Coupe du Monde 2014au Brésil

Espagne Pays Bas Coupe du Monde 2014Les Pays-Bas stoppe net la dolce vita des Espagnols


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :