C’est beau une France qui gagne

Victoire de la France en finale de 1998

En ce 12 Juillet 1998 au soir, les bleus d’Aimé Jacquet entrent dans l’histoire, dans la légende du sport Français pour l’éternité. Après soixante huit ans de Coupe du Monde, ce prestigieux trophée d’origine Française est enfin revenu à la France pour la première fois de son histoire.

Au coup de sifflet final de ce légendaire France – Brésil (3-0), le temps s’est arrêté, on entend des cris d’enfants, ces mômes sortent de chez eux le visage rempli de bonheur, ils veulent partager ce moment d’euphorie dans la rue. Il est 22h 45 dans ce Stade de France où le public chavire de bonheur, c’est difficile de résister et d’y croire, oui, l’équipe de France est championne du Monde, nous ne rêvons pas, ils l’ont fait, en plus en finale face aux Dieux Brésiliens tenants du titre par un score incroyable de 3-0.

Encore aujourd’hui nous essayons de comprendre ce qu’il s’est exactement passé cet été 1998 mais dans le football tout est possible, c’est ça la beauté de ce sport. Emmanuel Petit vient d’inscrire le troisième but de cette finale en trompant Taffarel d’un tir croisé, le trophée en tribune présidentielle ne peut plus échapper aux tricolores, voilà c’est fait ils sont allés au bout de leur rêve dans leur Coupe du Monde. La victoire est totale, tant au niveau de l’organisation de ce Mondial que dans l’intelligence de jeu sur le terrain.

Comme disait un certain slogan, « sans maîtrise, la puissance n’est rien », l’équipe de France a été brillante et solide pour conquérir ce titre qui avait échappé aux Bleus de Platini dans les années 80. Le brillant sélectionneur Aimé Jacquet a réussi son challenge, avec une défense d’une solidité inégalée et un génie nommé Zinedine Zidane auteur d’un doublé dans cette finale, oui Aimé Jacquet a droit à sa statue et nous ne pouvons que le remercier d’avoir apporté à la France cette émotion et cette victoire qui a redonné le sourire à des millions de Français.

deschamps02« Et un, et deux et trois-zéro », les Bleus battent le Brésil par ce large score, ce slogan qui est chanté par des millions d’heureux démontre cette grande fierté nationale. Le football Français se retrouve ainsi récompensé après de longues années d’efforts et de construction. Après les deux demi-finales manquées face à l’Allemagne en 1982 en Espagne et en 1986 au Mexique, après les douloureuses absences au Mondial 1990 Italien et à la Coupe du Monde 1994 aux USA, les coéquipiers de Didier Deschamps donnent ainsi à la France en ce 12 Juillet 1998 ce trophée qui restera à jamais gravé dans le coeur des passionnés de l’équipe de France.

Zinedine Zidane se surpasse littéralement dans cette folle soirée Brésilienne, deux coups de tête sur corner qui viennent crucifier le portier Brésilien. Zizou devient alors une icône et le Français le plus aimé, Petit achève le travail et le capitaine Didier Deschamps suivi de ses vingt et un coéquipiers peut aller brandir le trophée dans ce Stade de France flambant neuf devenu encore plus beau après cette victoire.

Le Président de la République Jacques Chirac, Michel Platini Président du CFO, Joao Havelange, ancien Président de la FIFA, Sepp Blatter le nouveau Président de la FIFA et le Premier Ministre Lionel Jospin sont présents pour remettre ce Trophée doré au Capitaine des Bleus Didier Deschamps reconnu alors pour son talent de communicateur dans et en dehors du terrain. Une victoire qui donne beaucoup d’oxygène au sport Français qui méritait tant de boire dans cette plus prestigieuse Coupe.

Les Bleus gagnent le Mondial 98

Deschamps3, bleusLa consécration des « Bleu Blanc Rouge » aura eu lieu pour les Bleus malgré l’absence de Laurent Blanc en Finale et le carton Rouge du meilleur défenseur central du tournoi Marcel Desailly. Bon nombre de témoignages après cette finale ont révélé que le Brésil a été décevant dans cette finale avec notamment cette contre performance d’un Ronaldo totalement fantôme dans ce match, il venait de faire une crise d’épilepsie à son hôtel quelques heures avant cette finale importantissime pour tout le peuple Brésilien qui par la suite allait tomber dans un véritable deuil national.

Le dispositif formé par Aimé Jacquet est parfaitement en place, la charnière centrale ThuramLeboeuf-Desailly-Lizarazu avec les milieux récupérateurs Deschamps et Vieira parviennent parfaitement à stopper les attaques Brésiliennes. Barthez est impérial dans son but, oui Aimé Jacquet peut lever les bras et son cahier de notes, la France est bel et bien Championne du Monde pour le plus grand bonheur de ces milliers de Parisiens venus envahir les Champs Elysées tout comme des dizaines de supporters dans les grandes villes Françaises où le bonheur est dans la rue et les gens se tiennent main dans la main afin de goûter à ce parfum de victoire.

Le football français souffrait jusqu’à là dans ses résultats internationaux, une seule victoire en Ligue des Champions avec l’Olympique de Marseille en 1993 et une victoire à l’Euro 84, mais rien de plus au palmarès des trophées majeurs. On peut dire encore aujourd’hui que la France dispose de centres de formation de qualité et de renommée internationale, de Nantes à Auxerre, en passant par Saint-Etienne, Cannes ou Rennes, bon nombre de jeunes pousses bénéficient d’une préparation intensive afin d’atteindre le haut niveau très rapidement.

De plus les meilleurs éléments en équipe de France évoluent à l’étranger en Premier League, en Liga Espagnole et en Italie. Le championnat de France a lui aussi un bon niveau, voilà comment on pourrait aussi expliquer la grande qualité de cette équipe de France dans ce Mondial. Michel Platini diminué physiquement en 1982 et en 1986 n’a pas pu apporter à la France la Coupe du Monde. Jean Pierre Papin et Eric Cantona échouent aux portes du Mondial Italien en 1990 et surtout à celui de 1994 aux USA après deux revers douloureux face à Israël (2-3) et la Bulgarie (1-2). Ce sont finalement les vingt deux Bleus d’Aimé Jacquet qui connaissent la consécration en 1998, l’histoire est ainsi écrite de cette façon, le football en a voulu ainsi, ce fut alors à leur tour de jouer et à leur tour de gagner…

Le Groupe de la France Championne du Monde 1998

Aimé JACQUET, le sélectionneur

Gardiens de but

Fabien BARTHEZ (AS Monaco), Bernard LAMA (Paris SG), Lionel CHARBONNIER (Auxerre)

Défenseurs

Laurent BLANC (Marseille), Vincent CANDELA (AS Rome), Marcel DESAILLY (Milan AC), Franck LEBOEUF (Chelsea), Bixente LIZARAZU (Bayern Munich), Lilian THURAM (Parme)

Mileux de terrain

Alain BOGHOSSIAN (Parme), Didier DESCHAMPS (Juventus de Turin), Christian KAREMBEU (Real Madrid), Emmanuel PETIT (Arsenal), Robert PIRES (Metz), Patrick VIEIRA (Arsenal), Zinedine ZIDANE (Juventus de Turin)

Attaquants

Bernard DIOMEDE (Auxerre), Your DJORKAEFF (Inter Milan), Christophe DUGARRY (Marseille), Stéphane GUIVARC’H (Auxerre), Thierry HENRY (AS Monaco), David TREZEGUET (AS Monaco)

Groupe AClassement Pts J G N P Bp Bc Diff

1. Brésil
6  3 2 0 1  6  3  3

2. Norvège
5 3 1 2  0  5  4  1

3. Maroc
4 3 1 1  1  5  5  0

4. Ecosse
1 3 0 1  2  2  6 -4

Groupe BClassement  Pts J G N P Bp Bc Diff

1. Italie
7 3 2 1 0  7  3  4

2. Chili
3 3 0 3 0  4  4  0

3. Autriche
2 3 0 2 1  3  4 -1

4. Cameroun
2 3 0 2 1  2 5 -3

23/06/1998 Saint-Etienne, Geoffroy-Guichard
Ecosse 0 – 3 Maroc


23/06/1998 Marseille, Stade Vélodrome
Brésil 1 – 2 Norvège

16/06/1998 Nantes, Stade de
la Beaujoire        Brésil 3 – 0 Maroc

16/06/1998 Bordeaux, Parc
Lescure
Ecosse 1 – 1 Norvège

10/06/1998 Montpellier,
Stade de la Mosson    Maroc 2 – 2 Norvège

10/06/1998 Saint-Denis,
Stade de France         Brésil 2 –
1 Ecosse

23/06/1998 Nantes, Stade de la
Beaujoire       Chili 1 – 1 Cameroun

23/06/1998 Saint-Denis,
Stade de France        Italie 2 – 1
Autriche

17/06/1998 Montpellier,
Stade de la Mosson   Italie 3 – 0 Cameroun

17/06/1998 Saint-Etienne,
Geoffroy-Guichard  Chili 1 – 1 Autriche

11/06/1998 Toulouse, Stade
Municipal   Cameroun 1 – 1 Autriche

11/06/1998 Bordeaux, Parc
Lescure
Italie 2 – 2 Chili

Groupe CClassement
Pts J G N P Bp Bc Diff

1. France
9  3 3 0 0  9 1  8

 2.
Danemark           4
3 1 1 1  3 3  0

3. Afrique
du Sud    2  3 0 2 1  3 6 -3

4. Arabie
Saoudite  1 3 0 1 2  2 7 -5

Groupe DClassement Pts J G N P Bp Bc Diff

1. Nigeria
6  3 2 0 1  5 5   0

2. Paraguay
5  3 1 2 0  3 1   2

3. Espagne
4  3 1 1 1  8 4   4

4. Bugarie
1  3 0 1 2  1 7  -6

24/06/1998 Bordeaux, Parc Lescure
Afrique du Sud 2 – 2 Arabie Saoudite

24/06/1998 Lyon, Stade de Gerland                    
France 2 – 1 Danemark

18/06/1998 Saint-Denis,
Stade de France          
France 4 – 0 Arabie Saoudite

18/09/1998 Toulouse, Stade
Municipal   Afrique du Sud 1 – 1 Danemark

12/06/1998 Marseille, Stade
Vélodrome              
France 3 – 0 Afrique du Sud

12/06/1998 Lens, Stade Felix
Bollaert   Arabie Saoudite 0 – 1 Danemark

24/06/1998 Lens, Stade Felix Bollaert
Espagne 6 – 1 Bugarie


24/06/1998 Toulouse, Stade Municipal
Nigeria 1 – 3 Paraguay

19/06/1998 Saint-Etienne,
Geoffroy-Guichard   Espagne 0 – 0 Paraguay

19/06/1998 Paris, Parc des
Princes
Nigeria 1 – 0 Bugarie

13/06/1998 Nantes, Stade de
la Beaujoire        Espagne 2 – 3
Nigeria

12/06/1998 Montpellier,
Stade de la Mosson   Paraguay 0 – 0 Bugarie

Groupe EClassement Pts J G N P Bp Bc Diff

1. Pays-Bas
5 3 1 2 0 7 5 2

2. Mexique 5
3 1 2 0 7 5 2

3. Belgique
3 3 0 3 0 3 3 0

4. Rép. de
Corée 1 3 0 1 2 2 9 -7

Groupe FClassement
Pts J G N P Bp Bc Diff

1. Allemagne
7 3 2 1 0   6   2 4

2.
Yougoslavie     7 3 2 1 0   4   2
2

3. Iran
3 3 1 0 2   2   4 -2

4. USA
0 3 0 0 3   1   5 -4

25/06/1998 Paris, Parc des Princes
Belgique 1 – 1 Rép. de Corée

25/06/1998 Saint-Etienne, Geoffroy-Guichard
Pays-Bas 2 – 2 Mexique

20/06/1998 Marseille, Stade
Vélodrome
Pays-Bas 5 – 0 Rép. de Corée

20/06/1998 Bordeaux, Parc
Lescure
Belgique 2 – 2 Mexique

13/06/1998 Saint-Denis,
Stade de France
Pays-Bas 0 – 0 Belgique

13/06/1998 Lyon, Stade de
Gerland          Rép. de
Corée 1 – 3 Mexique

25/06/1998 Montpellier, Stade de la Mosson
Allemagne 2 – 0 Iran


25/06/1998 Nantes, Stade de la Beaujoire
USA 0 – 1 Yougoslavie

21/06/1998 Lyon, Stade de
Gerland
USA 1 – 2 Iran

21/06/1998 Lens, Stade Felix
Bollaert
Allemagne 2 – 2 Yougoslavie

15/06/1998 Paris, Parc des
Princes
Allemagne 2 – 0 USA

14/06/1998 Saint-Etienne,
Geoffroy-Guichard  Yougoslavie 1 – 0 Iran

Groupe GClassement Pts J G N P Bp Bc Diff

1. Roumanie
7 3 2 1 0 4 2 2

2.
Angleterre 6 3 2 0 1 5 2 3

3. Colombie
3 3 1 0 2 1 3 -2

4. Tunisie 1
3 0 1 2 1 4 -3

Groupe HClassement Pts J G N P Bp Bc Diff

1. Argentine
9 3 3 0 0 7 0 7

2. Croatie 6
3 2 0 1 4 2 2

3. Jamaïque
3 3 1 0 2 3 9 -6

4. Japon 0 3
0 0 3 1 4 -3

26/06/1998 Saint-Denis, Stade de France
Roumanie 1 – 1 Tunisie


26/06/1998 Lens, Stade Felix Bollaert
Colombie 0 – 2 Angleterre

22/06/1998 Toulouse, Stade
Municipal          Roumanie 2
– 1 Angleterre

22/06/1998 Montpellier,
Stade de la Mosson   Colombie 1 – 0 Tunisie

15/06/1998 Lyon, Stade de
Gerland
Roumanie 1 – 0 Colombie

15/06/1998 Marseille, Stade
Vélodrome         Angleterre 2 – 0
Tunisie

26/06/1998 Lyon, Stade de Gerland
Japon 1 – 2 Jamaïque


26/06/1998 Bordeaux, Parc Lescure
Argentine 1 – 0 Croatie

21/06/1998 Paris, Parc des
Princes
Argentine 5 – 0 Jamaïque

20/06/1998 Nantes, Stade de
la Beaujoire       Japon 0 – 1 Croatie

14/06/1998 Lens, Stade Felix
Bollaert        Jamaïque 1 – 3 Croatie

14/06/1998 Toulouse, Stade
Municipal      Argentine 1 – 0 Japon

Huitièmes de finale30/06/1998 Saint-Etienne, Geoffroy-Guichard Argentine 2
– 2 Angleterre (4-3 tab)
30/06/1998 Bordeaux, Parc Lescure Roumanie 0 – 1
Croatie 29/06/1998
Toulouse, Stade Municipal Pays-Bas 2 – 1 Yougoslavie
29/06/1998
Montpellier, Stade de la Mosson Allemagne 2 – 1
Mexique
28/06/1998 Saint-Denis, Stade de France Nigeria 1 –
4 Danemark

28/06/1998 Lens, Stade Felix Bollaert
France 1 – 0
Paraguay (but en or)

27/06/1998 Paris, Parc des Princes Brésil 4 – 1
Chili

27/06/1998 Marseille, Stade Vélodrome Italie 1 – 0
Norvège

 

Quarts de finale 04/07/1998 Lyon, Stade de Gerland Allemagne 0 – 3
Croatie
04/07/1998 Marseille, Stade Vélodrome Pays-Bas 2 – 1
Argentine
03/07/1998 Nantes, Stade de la Beaujoire Brésil 3 –
2 Danemark
03/07/1998 Saint-Denis, Stade de France Italie 0 – 0
France (3-4 tab)
Demi-finales

08/07/1998 Saint-Denis, Stade de France

France 2 – 1 Croatie

07/07/1998 Marseille, Stade Vélodrome

Brésil 1 – 1 Pays-Bas (4-2 tab)

Match pour la 3ème place11/07/1998 Paris, Parc des PrincesPays-Bas 1 – 2 Croatie
Finale

12/07/1998 Saint-Denis, Stade de France



Brésil 0 -3 France
  


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :