Le Clasico n°229 est pour le Barça

Pour le 229e Clasico de l’Histoire, Barcelone l’a emporté au Camp Nou face au Real Madrid (2-1). Cette victoire des Blaugranas permet au Barça de prendre 4 points d’avance sur le Real au classement de la Liga.

Un choc de titans

Les oppositions entre Barcelone et le Real Madrid sont allégoriques car elles opposent deux immenses clubs, des géants du ballon rond.

Tout d’abord, Barcelone est « Mas que un Club » comme l’indique son slogan. Mais plus que les mots, le palmarès du club Catalan parle pour lui avec 22 titres de champion d’Espagne, 26 Coupes d’Espagne et 4 Ligues des Champions, sous oublier ses 4 C2 (Coupes des Coupes) et ses 4 C3 (Coupe de l’UEFA).

De son côté, le Real de Madrid est une institution du football car le club Madrilène détient le record de titres en Ligue des Champions (10) mais aussi celui de titres de champion d’Espagne (32). A cela on peut ajouter 19 Coupes d’Espagne et la coupe est pleine. Enfin, jamais assez pour cet insatiable club, champion d’Europe en titre…

Aussi, les effectifs des deux équipes sont tout simplement stratosphériques car Barcelone compte dans ses rangs, Lionel Messi, quadruple ballon d’Or (2009, 2010, 2011, 2012), Luis Suarez ou encore Neymar. Ce trio offensif du tonnerre est également surnommé MSN, Le Real Madrid n’a pas à rougir de ce trident car avec Cristiano Ronaldo, triple Ballon d’Or (2008, 2013, 2014), Karim Benzema et Gareth Bale, le trio d’attaque du Real, surnommé la BBC, est également capable de tout.

Preuve s’il en est que ce Clasico du Barça-Real est allégorique, les deux équipes ont donc dans leur rang, Messi et CR7, soient les deux meilleurs joueurs de foot au monde sur les 7 dernières années. Et cela risque de durer encore un peu.

Un match qui tourne à l’avantage de Barcelone

Barcelone-Mathieu-Suarez-ClasicoLa confiance était du côté de Barcelone qui recevait le Real au Camp Nou pour ce Clasico du championnat Espagnol de la Liga, dimanche 22 mars 2015.

D’autant que le Real, malgré sa qualification en quart de la LDC, avait enregistré une défaite sur sa pelouse la semaine passée face à Schalke 04 (3-4) en 8e de C1. Tandis que dans le même temps, Barcelone a éliminé un adversaire de calibre en huitième de Ligue des Champions en sortant Manchester City (1-0), mercredi 18 mars.

Surtout, avant ce Clasico, Barcelone devance le Real d’un point au classement de la Liga. C’est à dire qu’une défaite du Real lors de cette 28e journée du championnat Espagnol donnerait 4 points d’avance au Barça sur son ennemi Madrilène. La défaite était donc interdite pour le Real.

Ainsi, malgré une entame plutôt Barcelonaise, C. Ronaldo se montre le premier avec une reprise de volée qui s’écrase sur la barre transversale de Bravo (12e). Réveillés par cette occasion franche de CR7, les Blaugranas montrent à Madrid qu’il faut être réaliste en ouvrant le score sur une tête du français Jérémy Mathieu suite à un corner de Messi (1-0, 19e). Le stoppeur de Barcelone devient le dernier français à inscrire un but lors d’un Clasico succédant à Thierry Henry, auteur d’une réalisation… en 2009.

Neymar a la balle de 2-0 à la demi-heure de jeu mais Casillas s’interpose (30e). Et sur la contre-attaque, le Real fait enfin preuve de réalisme grâce à une réalisation de Cristiano Ronaldo (1-1, 31e). Sur ce but, le Portugais profite d’une magnifique passe décisive en talonnade de Karim Benzema (voir la vidéo ci-dessous).


But de Cristiano ronaldo grace à la passe de Benzema

La fin de la première période est dominée par le Real mais le club Madrilène ne peut doubler la marque par le manque de réussite avec Ronaldo (37e,43e) ou de Bale (39e, 44e). Heureusement pour l ‘ancien club de Johan Cruyff, la mi-temps arrive à point nommé. Les deux équipes entrent donc aux vestiaires sur ce score de parité (1-1). A noter que Lionel Messi, passeur décisif sur le corner de Mathieu, a été bien transparent sur les 45 premières minutes de ce 229e Clasico.

En seconde période, Madrid repart comme après son but en mettant Barcelone sur la défensive, notamment avec Bale (46e) et  Benzema (49e). Las, la ligne du but Blaugrana s’avère infranchissable pour les Madrilènes. Et les Barcelonais, sur leur première banderille du 2e acte, doublent la mise par l’intermédiaire de Suarez (2-1, 56e). Suarez trompe Casillas d’une frappe à l’entrée de la surface de Madrid, étant légèrement excentré sur la droite.

Après ce but, la jeu s’est durcit pendant une vingtaine de minutes avant de redevenir plus fluide. En effet Barcelone a bien essayé d’enfoncer le clou pour inscrire le but du break mais ni Messi (73e, 78e, 87e), ni Neymar (68e, 74e) ni Suarez (86e) ne pourront trouver le chemin des filets.

Avec ce succès 2-1, Barcelone reste devant le Real et accentue même son avance sur Madrid, puisque c’est désormais 4 points qui séparent les clubs au classement général de la Liga. Barcelone semble donc bien parti pour remporter son 23e titre de champion d’Espagne.

Dans deux semaines, ce sera un autre Classico qui aura lieu, le Français cette fois-ci, qui opposera Marseille à Paris, au Vélodrome. S’il aura moins bel allure que le vrai Clasico espagnol, la partie vaudra son pesant d’or dans la lutte pour le titre de Champion de France.


Jérémy ParardPar Jérémy Parard

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :