Mourinho domine et écoeure Wenger

Mourinho-vs-WengerLa 7e journée de championnat Anglais a été marquée par l’opposition entre Chelsea et Arsenal. Et surtout par l’opposition entre Wenger et Mourinho qui a encore fait coulée beaucoup d’encre dans la presse.

Leader de la Premier League, le Chelsea de Mourinho a reçu l’Arsenal de Wenger, invaincus en Angleterre pour ce début de saison. La rencontre promettait donc d’être enflammée. Elle a tourné au pugilat…

Le match a été fermé et assez engagé comme le montre la sortie du gardien de Chelsea, Thibaud Courtois, victime d’un choc avec Alexis Sanchez (10e). Et ce dernier sera à l’origine de la brouille du match. Sévèrement séché sur un tacle de Cahill à la 20e minutes de jeu, Sanchez reste au sol. Inquiet, Wenger sort alors de sa zone technique pour aller voir son joueur. Pour cela, il doit passer devant la zone de Mourinho qui demande alors à l’arbitre de sévir tout en se mettant en travers du chemin du Français. Arsène Wenger applique donc une petite poussette à son homologue pour lui signifier de dégager de son passage.

Altercation entre les coaches d’Arsenal et Chelsea

Cette épisode, s’il n’est pas violent, marque l’extrême animosité que se porte les deux hommes. Et, si Wenger joue de celle-ci, il semble que Wenger hait littéralement le technicien portugais. Cette totale antipathie de l’Alsacien envers Mourinho est aussi la marque d’une extrême frustration vis à vis de l’entraîneur de Chelsea, contre lequel il n’a jamais gagné. Difficile pour la fierté quand on n’aime pas quelqu’un.

Car pour en revenir au match, Chelsea l’a emporté face à Arsenal (2-0). Chelsea a tout d’abord obtenu un penalty suite à une faute de Laurent Koscielny sur Eden Hasard. Le Belge prend ses responsabilité et ouvre le score en trompant le portier des Gunners, Szczesny, sur le tir au but (1-0, 27e). A noter que le Belge Eden Hasard a inscrit 7 penaltys avec Chelsea en autant de tentatives. De l’autre côté, pour Arsenal, c’est le 7e pénalty concédé par Laurent Koscielny depuis son arrivée chez les Gunners.

Mais plus qu’Eden Hasard, même s’il est un poison pour ses adversaires car imprévisible balle au pied, les deux éléments incontournables de l’attaque de Chelsea en ce début de saison sont Cesc Fabregas et Diego Costa. Et ces deux joueurs ont été les acteurs du second but du Chelsea de Mourinho. Sur une longue passe de Fabregas, Diego Costa récupère le ballon et lobe le gardien polonais d’Arsenal (2-0, 78e). Les deux joueurs soignent ainsi un peu des plus des statistiques personnelles impressionnantes puisque Cesc Fabregas vient de délivrer sa 7e passe décisive et Diego Costa d’inscrire son 9e but. Le tout en 7 matches de Premier League. Pourtant, c’est Eden Hasard qui est élu homme du match.

Avec cette défaite, la première de la saison d’Arsenal, Arsène Wenger confirme qu’il n’arrive pas à gagner contre son homologue, José Mourinho, car en 12 confrontations entre les deux hommes, jamais l’alsacien n’a battu le portugais (7 défaites et 5 nuls). Ce qui semble être une grande frustration pour l’entraîneur d’Arsenal. Aussi, sur ce match, les joueurs d’Arsenal n’ont pas cadré une seule frappe en 10 tentatives de tirs. Une première pour les hommes d’Arsène Wenger depuis septembre 2003, et une opposition contre l’autre grand ennemi, Manchester United. Et cette défaite d’Arsène Wenger face à Chelsea a dû lui rappeler un souvenir très douloureux, celui de la correction de la saison derrière lorsque Chelsea avait étrillé Arsenal, 6 à 0. C’était à l’occasion du 1000e match de Wenger sur le banc Arsenal.

Enfin, en plus de la défaite d’Arsenal face à Chelsea (2-0) lors de cette 7e journée du championnat anglais, Arsenal a vu l’un de ses anciens protégés, Cesc Fabregas, s’épanouir à Chelsea sous les ordres de Mourinho. Pourtant le milieu espagnol a disputé plus de 305 matches, entre 2003 et 2011, avec les Gunners pour deux petites titres (Cup en 2005 et Community Schield en 2004). Et à titre de comparaison, son homologue au milieu du côté d’Arsenal, Mesut Ozil n’a inscrit qu’un seul but et délivré seulement deux passes décisives en ce début de saison de Premier League contre 7 passes et un but pour Fabregas.

Quoi qu’il en soit, grâce à cette victoire, Chelsea confirme sa première place de Premier League avec 19 points tandis qu’Arsenal pointe au 8e rang du championnat anglais, à déjà 9 points de Chelsea.

Les autres résultats de Premier League

Le second de Premier League est désormais Manchester City qui a chipé la deuxième place à Southampton. En déplacement, les Citizens ont du attendre la fin de leur match face à Aston Villa pour faire la différence. La délivrance est venue d’un des meilleurs joueurs du championnat anglais de la saison passée, Yaya Touré qui a inscrit le premier but de la rencontre (0-1, 82e). Auteur de 20 buts la saison dernière, le joueur n’avait toujours pas marqué cette saison et il met donc fin à 617 minutes sans le moindre but avec les Citizens. Manchester City l’a emporté 2 à 0 et la seconde réalisation est venue d’Agüero (0-2, 88e). Grâce à ce succès, Man City vient s’accrocher à la seconde place de Premier League, à 5 points des Blues de Mourinho.

Angel-Di-Maria-Manchester-United-EvertonEn effet, le précédant deuxième, Southampton s’est incliné à Tottenham (1-0). Et, autre club phare du championnat anglais, Manchester United s’est imposé à domicile face à Everton (2-1). Si seul le résultat compte, la manière a encore laissé les supporters mancuniens sur leur faim. Malgré un milieu dense avec Blind, Valencia, Mata, Di Maria et une attaque de folie composée de Falcao et de l’ancien joueur d’Arsenal, Van Persie, Man U a inscrit deux buts, le strict minimum pour l’emporter. L’ouverture du score est venu du joueur le plus cher de Manchester United, Angel Di Maria, sur un coup de tête qui ne laissa aucune chance au portier d’Everton, Howard (1-0, 27e). Las, la défense des Red Evils est encore loin d’être solide et Everton est parvenu à égaliser (1-1, 56e). C’est alors que l’ancien joueur de Monaco, Radamel Falcao a décidé d’inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs (2-1, 62e). Avec cette victoire, la 2e consécutive à domicile pour Man U, une première cette saison, Manchester United  prend la 4e place de Premier League, à 8 points des hommes de José Mourinho.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :