La pratique du jogging

grass_jogging_1920x1080_70630

Aujourd’hui le jogging est le sport le plus populaire en France. 10 millions de pratiquant, conseillé pour perdre du poids ou faire chuter son taux de cholestérol, la course c’est aussi bon pour le cœur. Conseil :

Préparation

Ne pas négliger l’échauffement car le corps a besoin d’atteindre son idéal par paliers sa fréquence cardiaque , sa température , la mobilisation des énergies , assouplir muscles , tendons et articulations .

Alimentation

Pendant et après l’effort, mangez bananes (anti-crampes) , fruits secs , barres … et surtout buvez ,souvent , un peu .

Récupération

A la fin de votre jogging, ralentissez progressivement , finissez en marchant . Evitez ensuite les douches trop chaudes : la dilatation des artères risque d’augmenter les blessures. Et surtout ne pas se faire mal , car pour garder la forme il faut être surtout à bas régime . Un peu mais souvent .Avancer à son rythme sans souci de performance .

Ses avantages

A la fin d’une dure journée de travail ou durant le week-end, la pratique du jogging vous apportera des sensations uniques. Parcourir en courant des chemins en forêt, respirer le bon air, vous évader du stress quotidien… La course à pied vous de stressera et vous apportera une sensation de bien-être. Cette pratique sportive est un équilibre pour votre santé et votre capacité à vous détendre.

Courir avec un baladeur

La musique vous fera passer un agréable moment et vous aidera dans l’effort. Votre baladeur doit être léger, compact et peu encombrant, il ne doit pas vous gêner pendant votre course à pied. L’idéal serait un petit lecteur mp3 clé usb, petit, léger qui se fixe au bout d’une sangle accrochée autour de votre coup.

Courir à son rythme

Courez à votre rythme, ne vous obligez pas à suivre quelqu’un de meilleur. Ne terminez pas votre parcours en étant trop fatigué, ne forcez pas trop et maîtrisez vos limites. N’hésitez pas à alterner course et marche à pied, allez y toujours progressivement pour respecter votre rythme cardiaque.

Doser l’effort

Courez régulièrement, une, deux à trois fois par semaine, sans avoir forcément l’idée en tête d’augmenter la durée de votre jogging. Tenez compte aussi de vos sensations, certains jours sont plus difficiles que d’autres (fatigue, soleil, pluie, etc…).

Un plaisir avant tout

Aimez courir, ce n’est pas une corvée, même si sur le moment c’est parfois difficile, vous verrez ensuite que le reste de votre journée sera réussi car vous vous sentirez détendu et en meilleure forme. Ne terminez pas votre jogging par un sprint, bien au contraire, finissez le calmement à un rythme régulier.

Vos foulées

Ne cherchez pas à allonger vos foulées, elles se feront naturellement et en fonction de la fréquence de vos entraînements.

La respiration

Laissez rentrer l’air par le nez et par la bouche naturellement sans vouloir insister. Courir ne fait pas toujours maigrir, cela fait suer et vous fait perdre de l’eau que vous récupérerez par la suite.

Courir, le meilleur médicament

Courir, régulièrement mais sans forcer, a une action favorable bien meilleure que les médicaments sur de nombreuses pathologies : cholestérol, tension, certains diabètes, stress etc…

Bouger…

La sédentarité nous vieillit prématurément. Un minimun de 30 mn par jours d’activité physique et autant intellectuellement est recommandé à tout âge. Lorsque l’on s’active, la fréquence cardiaque augmente, accélérant la circulation sanguine et le développement des micro capillaires, ces petits vaisseaux indispensables à la distribution d’oxygène à tout le corps. Conclusion, plus on est irrigué, plus l’oxygène circule et plus on est en forme. Le risque de mortalité dû à la sédentarité est comparable à celui du tabac.

Diminuer l’hypertension

Des tests simples ont prouvé que le jogging provoque une baisse de la tension artérielle , qui dure de 4 à 10 heures après l’effort , suivant la distance, la fréquence des entraînements et de l’individu. De plus le sport protège de la formation des caillots en diminuant les éléments qui les constituent et augmente la capacité de l’organisme à les dissoudre spontanément .

Favoriser le sommeil

Le sport est l’un des meilleurs somnifères, et pourtant l’un des plus délaissés. Il favorise la production d’endomorphines aux propriétés calmantes et euphorisantes. Le sport délasse et donne plus d’énergie à la fois, procurant un sentiment général de bien-être. Une fatigue physique et une détente psychique qui facilitent le sommeil.

Consolider le squelette

L’os est une matière vivante, en perpétuel renouvellement . Lors d’une activité physique, les muscles tirent sur les os , et cette tension stimule les processus de fabrication de la masse osseuse…

Améliorer la circulation du sang

Lorsqu’on ne bouge pas le sang à tendance à stagner dans les jambes. Chaque fois que le pied appuie sur le sol , la pression écrase toutes les veines situées sous les pieds et propulse le sang vers le haut.

Accélérer le transit intestinal

Les marcheurs ne connaissent pas la constipation et les repas sont digérés 3 fois plus vite.

Réduire la menace de certains cancers

Une marche de 30 à 40 mns cinq fois par semaine réduirait de 50% le risque du cancer du côlon (jusqu’aux prochaines stats qui diront peut-être l’inverse). La sédentarité augmente le risque de cancer du sein.

Muscler le coeur

Pendant l’effort, le coeur bat plus vite et plus fort . Le muscle cardiaque grossit et se développe. Pour la petite activité qui représente 80% de notre vie le coeur travaille plus lentement et se fatigue beaucoup moins. Mais l’effort doit être mesuré et progressif. Trop intense, il majore le risque cardiaque chez les sédentaires.

Avec modération

Il peut y avoir des risques graves lorsque l’on pratique le jogging régulièrement sans suivre certaines recommandations importantes. Le docteur Thierry Aimard donne des conseils pour éviter les blessures dans une vidéo visible ici :  Les erreurs à ne pas commettre

 

Conclusion

Pratiquez le jogging !


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote)
Loading...

Partager cet article :